La main du guitariste - Anatomie, technique et performance

Sous certaines conditions, vous pouvez annoncer dans cette rubrique les évènements autres que vos concerts. Cela concerne votre site Internet ou blog, vos publications de cd, livres, partitions, votre participation à des évènements professionnels comme des salons, stages, festivals et concours.
La présentation de CD gratuits, de partitions gratuites, de sites non commerciaux, n'est soumise à aucune condition, ce forum à pour vocation de promouvoir les ressources gratuites.
Règles du forum
V Annonces des professionnels, vos concerts, cd, publications et site Internet

Sous certaines conditions, vous pouvez annoncer dans cette rubrique les évènements autres que vos concerts. Cela concerne votre site Internet ou blog, vos publications de cd, livres, partitions, votre participation à des évènements professionnels comme des salons, stages, festivals et concours.
La présentation de CD gratuits, de partitions gratuites, de sites non commerciaux, n'est soumise à aucune condition, ce forum à pour vocation de promouvoir les ressources gratuites.
Romaric Holler

La main du guitariste - Anatomie, technique et performance

Message par Romaric Holler » ven. 28 octobre 2011, 16:29

Je profite de cet espace pour vous faire part de la sortie d'une méthode à laquelle j'ai contribué en tant que co-auteur. Il s'agit de "la main du guitariste". Voici le texte de présentation:

« Les différentes techniques que le musicien doit mettre en action sont envisagées sous l’angle de l’anatomie fonctionnelle. Qu’il soit virtuose ou débutant, professionnel ou amateur, il s’agit de concilier les exigences techniques et stylistiques et le respect de sa physiologie. Les auteurs, un kinésithérapeute spécialisé dans la rééducation de la performance et un guitariste et professeur de guitare, proposent aux musiciens de comprendre et d’intégrer les éléments anatomo-physiologiques indispensables au jeu en prévenant les problèmes fonctionnels. Cet entraînement constitue les bases d’un programme de préparation originale. Cette méthode constitue pour tous les musiciens un outil adapté à la recherche du meilleur son. »

Elle est disponible sur le site de médecine des arts ( je ne crois pas pouvoir mettre le lien directement ici ).

Evidemment, si vous avez des questions je suis prêt à y répondre. De plus, si à l'occasion certains envisagent de l'utiliser, ce sujet pourrait servir de relais pour clarifier certains points qui peuvent paraître compliqués au premier abords, ou bien même de creuser plus en avant. :wink:
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
Clément Pic
Compositeur
Messages : 1920
Inscription : dim. 22 juillet 2007, 19:33
Localisation : Lille

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par Clément Pic » ven. 28 octobre 2011, 17:12

Ça m’intéresse ça!
In cobbles I trust.
In bescherelle I must trust.

vihuela
Messages : 366
Inscription : jeu. 08 mai 2008, 18:51
Localisation : BOURGOGNE

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par vihuela » ven. 28 octobre 2011, 18:19

ça m'intéresse aussi beaucoup!

Avatar de l’utilisateur
Dom95
Messages : 991
Inscription : lun. 15 janvier 2007, 13:05
Localisation : VO

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par Dom95 » ven. 28 octobre 2011, 18:23

Oui moi aussi!

PierLesoueF

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par PierLesoueF » ven. 28 octobre 2011, 22:50

Trés interressant, merci beaucoup

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2682
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par Mallorca » sam. 29 octobre 2011, 10:25

je commande !
merci mrguitarcat ! :okok:
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Avatar de l’utilisateur
tomz00ki
Messages : 594
Inscription : sam. 18 septembre 2010, 16:41

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par tomz00ki » sam. 29 octobre 2011, 17:36

Moi itou!
Benoît Raby Engelmann (sp / Ziricote)
Yamaha GC-3A
Guitare alto 11 cordes de Heikki Rousu (épicéa/bois de rose indonésien)
Tom, Kimmie et Sabrina les perroquets gris d'Afrique
Snow, Bubba, Thor et Charlotte les chats, Fidji la chienne Boxer

Romaric Holler

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par Romaric Holler » sam. 29 octobre 2011, 18:55

Si vous avez des questions, des commentaires, remarques ou quoi que ce soit qui vous passe par la tête ! Et bien n'hésitez pas !

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2682
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par Mallorca » dim. 30 octobre 2011, 22:49

est ce normal, mrguitarcat, que lorsque je joue un trémolo, j'ai le bras droit qui se crispe...
je ne pense pas que ce le soit
que faire pour y remédier ?
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Romaric Holler

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par Romaric Holler » lun. 31 octobre 2011, 01:27

Mallorca a écrit :est ce normal, mrguitarcat, que lorsque je joue un trémolo, j'ai le bras droit qui se crispe...
je ne pense pas que ce le soit
que faire pour y remédier ?
Bon la question est simple mais la réponse est délicate. Il faudrait plus préciser ce que tu entend par "bras droit qui se crispe". A quel endroit précis du bras tu ressens une crispation ? Est-ce douloureux ? Est-ce uniquement spécifique au trémolo ?
D'un point de vue plus général, le terme crispation est problématique. Le tonus musculaire adéquat est compliqué à trouver surtout dans une technique comme le trémolo. La raison principale est que l'on joue en continu, sans repos ou silences. Donc, le mouvement qui va permettre de rééquilibrer, d'alterner les groupes musculaires est plus difficilement envisageable. Dans d'autres cas de figure, souvent lors de la fin d'une phrase musicale, un silence ou une note tenue plus longtemps peut permettre au bras droit de se mouvoir librement et différemment. Dans le cas du trémolo, pas de temps morts, on joue sans arrêt.

Prenons un exemple simple. Soulève ton bras et maintien le à l'horizontal. Pas de problème pendant trente secondes, continue. Au bout d'un moment, tu passes par une phase où une "crispation" ( c'est le mot qui revient souvent ) apparaît. Ton cerveau est capable de dépasser cette douleur aisément encore. Continuons, au bout d'un certains temps, ton bras va trembler et la douleur va devenir plus aiguë. A ce moment tu te demande bien a quoi ça sert. :D Bah oui, à rien ! Et d'un coup ton bras tombe avec l'impossibilité de le lever avant un petit moment.
Par contre, lève le bras de la même manière mais cette fois fait des battements en l'air ( un peu comme les ailes d'un oiseau en quelque sorte ). Là tu peux tenir très longtemps. Avec de l'entraînement, très très longtemps.

Ce qui peut se passer dans ton cas est similaire à cette expérience. Je dis bien peut-être ! C'est important de comprendre que par forum interposé on ne peut qu'émettre des suppositions et pas d'avis définitifs. Il manque trop d'informations.

Revenons au trémolo. Il apparaît impossible de se mouvoir à cause de la nécessité de présenter les doigts en permanence et de façon optimale aux cordes. Soit, admettons. Quelle solution est envisageable pour maintenir la main quasiment immobile sans pour autant atteindre la limite ou le tonus des muscle se transforme en crispation douloureuse. Il existe deux solutions pour repousser cette limite.
La première consiste simplement à renforcer le ou les muscles mis en tension afin de tenir plus longtemps la posture. Là soit un sport, des exercices ciblés, mais surtout beaucoup de pratique peuvent y aider.
La seconde, plus complexe, consiste en gros à simuler le mouvement. Nous appellerons cela une tendance. Le mouvement n'est pas effectivement réalisé, mais les muscles mis en jeu sont alternativement mis sous tension pour simuler ce mouvement et ainsi décharger les groupes musculaires. Cela demande une prise de conscience des différents muscles qui vont intervenir dans la simulation du geste.
Un exercice plus simple à réaliser et qui illustre cet élément est le suivant. On s'assoit sur une chaise et l'on simule le fait que l'on se lève. Mais on ne se lève pas effectivement. On déclenche juste tout les muscles nécessaires à la phase initiale du mouvement sans pour autant aller jusqu'au bout.
L'idée est similaire pour le bras.

Une autre piste pour solutionner cette sensation de crispation. Il se peut qu'un muscle ou un groupe de muscle soit sollicité pour effectuer une action pour laquelle il n'est pas aussi efficace que d'autres. Le problème est qu'il faut bien souvent visuellement constater le déséquilibre. Mais pas tous le temps non plus. Le bras est à considérer dans son ensemble avec la ceinture scapulaire. Les deux sont imbriqués et un défaut de posture ou de tonus de la ceinture scapulaire peut induire une compensation par le bras et vice et versa.

Voila quelques pistes de réflexions ! Bonne guitare !

Avatar de l’utilisateur
tomz00ki
Messages : 594
Inscription : sam. 18 septembre 2010, 16:41

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par tomz00ki » lun. 31 octobre 2011, 03:31

@ Mallorca: Quand ton bras se "crispe", sens-tu la crispation, ou la douleur, au niveau de la face externe de l'avant-bras? Je veux dire la face de l'avant-bras opposée à celle qu'on appuie sur la guitare? Je suis prête à gager que oui. Si c'est le cas le problème est fort simple, mais ça ne veut pas dire que c'est facile à régler.

Ce qui se passe lorsqu'on se crispe est que tous les muscles tirent en même temps. Plusieurs problèmes arrivent ici: le plus évident est l'entrave du mouvement voulu par les muscles antagonistes qui tirent de leur bord, ensuite bien évidemment il y a le fait que comme ils tirent tout le temps ils ne se reposent jamais. Ceux qui tirent tout le temps et qui posent problème sont en général les extenseurs; étrangement ils ne devraient presque pas travailler... Un autre problème plus sournois qui peut se pointer est la tendinite ou la ténosynovite. En effet ces blessures sont presque toujours dues à du travail musculaire eccentrique, quand le muscle est étiré alors qu'il se contracte, exactement comme nos extenseurs des doigts; pas surprenant que les tendinites se retrouvent souvent là...

La solution, plus facile à dire qu'à faire: détendre les extenseurs...
Benoît Raby Engelmann (sp / Ziricote)
Yamaha GC-3A
Guitare alto 11 cordes de Heikki Rousu (épicéa/bois de rose indonésien)
Tom, Kimmie et Sabrina les perroquets gris d'Afrique
Snow, Bubba, Thor et Charlotte les chats, Fidji la chienne Boxer

JSX97

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par JSX97 » lun. 31 octobre 2011, 10:16

Je ne suis pas specialiste des muscles, mais je crois que si tu as le bras qui se crispe (on parle bien du bras et pas de la main), c'est parce que tu joues ton tremolo en tirant les cordes au lieu de les pousser.

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2682
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par Mallorca » lun. 31 octobre 2011, 14:02

merci pour vos conseils :D
le crispation est plus dans le bras que l'avant bras
et comme je ne suis pas musclée par manque de sport, je pense que cela peut venir de ça d'après mrguitarcat
c'est pourquoi je me suis mis à la gymnastique "Pilates", mais une fois par semaine ce n'est pas suffisant, je vais donc essayer de reproduire des exercices chez moi dans la semaine (nous musclons les bras par compression d'un anneau souple et résistant à la fois )
quand à pousser au lieu de tirer comme le suggère jsx97, je vais étudier ça sérieusement
merci pour vos réponses ! :okok:
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

JSX97

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par JSX97 » lun. 31 octobre 2011, 14:35

Tu peux verifier si la tension vient du fait de tirer au lieu de pousser en mettant ton bras a l'horizontale face a toi, releve legerement la paume de la main, puis ouvre la completement (ou ramene les doigts comme lorsque tu tires les cordes), tu vas sentir une tension dans ton bras ( a 2 endroits differents suivant si tu ouvres la main ou si tu tires les doigts). Si c'est au meme endroit ca vient bien d'un mouvement de ce genre, ca peut etre du soit a la facon d'attaquer la corde, soit a une extension trop importante lorsque tu ramenes les doigts apres les avoir joues.

Avatar de l’utilisateur
FrançoiseEsposito
Messages : 1644
Inscription : jeu. 06 mars 2008, 12:27
Localisation : Marne la Vallée 77

Re: La main du guitariste - Anatomie, technique et performan

Message par FrançoiseEsposito » lun. 31 octobre 2011, 23:18

Mrguitarcat a écrit : La seconde, plus complexe, consiste en gros à simuler le mouvement. Nous appellerons cela une tendance. Le mouvement n'est pas effectivement réalisé, mais les muscles mis en jeu sont alternativement mis sous tension pour simuler ce mouvement et ainsi décharger les groupes musculaires. Cela demande une prise de conscience des différents muscles qui vont intervenir dans la simulation du geste.
Un exercice plus simple à réaliser et qui illustre cet élément est le suivant. On s'assoit sur une chaise et l'on simule le fait que l'on se lève. Mais on ne se lève pas effectivement. On déclenche juste tout les muscles nécessaires à la phase initiale du mouvement sans pour autant aller jusqu'au bout.
L'idée est similaire pour le bras
ça me fait penser à la technique Alexander !

en tout cas, je me commande ce livre... j'en ai lu d'autres du même éditeur que je conseille car j'y ai appris beaucoup de choses :merci:

Revenir à « Annonces des professionnels »