Da Milano, Francesco - Da Crema, G. M. - Ricercari - Luth

Nos enregistrements d'oeuvres de la renaissance à la période baroque, soit de 1500 à 1760 (Le Roy, Dowland, Sanz, Weiss).
Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV, Vidéo et MOV, droits d'auteur, Respectez nos conventions pour le titre de votre message.

Nous publions ici nos enregistrements pour guitare classique. Les enregistrements ne respectant pas le droit d’auteur sont supprimés. Inscrivez vous au groupe "002" obtenir les permissions de télécharger les fichiers insérés dans les messages.
Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7223
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Da Milano, Francesco - Da Crema, G. M. - Ricercari - Luth

Message par Valéry Sauvage » ven. 18 novembre 2016, 21:00

Deux pièces quasi identiques, la première est le Ricercar (N84) de Francesco da Milano, dans le MS Florence fol. 11v. suivi par le Recercar undecimo publié en 1546 par Giovanni Maria da Crema. (da Milano est décédé en 1543...)
Le plagiat existait donc déjà au XVIème siècle.
Merci à Martin Shepherd pour voir pointé la similitude et à Didier Jarny pour son excellent luth à 6 choeurs.
J'ai essayé de faire entendre ici les notes à l'octave du 4ème et du 5ème choeur.


Youtube
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

alainfrédéric
Messages : 79
Inscription : mer. 09 mars 2016, 11:40

Re: Da Milano, Francesco - Da Crema, G. M. - Ricercari - Luth

Message par alainfrédéric » dim. 20 novembre 2016, 16:58

Bravo Valéry. Très beau. C'est vrai qu'elles se ressemblent, il n'y a pas l'ombre d'un doute. Le second a piqué sur le premier.
Et pour rebondir sur notre discussion de l'autre jour, c'est vrai qu'on entend bien l’aiguë du 4ème chœur (moi qui joue la N84 avec le chœur 4 à l'unisson, j'entends tout de suite la différence, et ça modifie sensiblement la ligne chantée dans la descente en quintes).

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 14994
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Da Milano, Francesco - Da Crema, G. M. - Ricercari - Luth

Message par Isabelle Frizac » dim. 20 novembre 2016, 18:41

Merci Valéry et bravo ! :casque:

merci aussi à Didier Jarny pour ce luth qui sonne vraiment bein sous tes doigts !

Vous êtes faits l' un pour l' autre ( le luth et toi, je précise :D )
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
kimi
Messages : 540
Inscription : jeu. 23 septembre 2010, 16:51

Re: Da Milano, Francesco - Da Crema, G. M. - Ricercari - Luth

Message par kimi » dim. 20 novembre 2016, 20:13

C est vrai qu à l époque et jusqu à plus tard, on s inspirait et même copiait sans vergogne.
pas de droits d auteur;c etait ainsi

Merci en tout cas pour l illustration

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 447
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Da Milano, Francesco - Da Crema, G. M. - Ricercari - Luth

Message par Roger Traversac » lun. 21 novembre 2016, 13:07

Bravo pour cette belle comparaison ! Superbe ! En fait, à regarder de près les deux tablatures (j'ai la chance d'avoir une rare tablature de Da Crema qui doit être sur internet) d'accord pour les ressemblances mais ... il y a également des différences entre les deux pièces ... Da Crema s'est effectivement sans doute beaucoup inspiré de l'esprit de Da Milano et il pouvait connaître sa pièce, oui. Da Crema est un disciple de da Milano. " Giovanni Maria da Crema appare un continuatore dell' opera di Francesco da Milano : se la compostezza delle sue composizioni,e soprattutto dei suoi quindici ricercari, non puo sostituirsi alla liberta espressiva del piu noto collega, dimostra certo una NON COMMUNE chiarezza polifonica, come nell' espozione del tema nelquinto ricercare, o un diverto tentativo di diminuzioni arcaicheggianti, come nell'undicesimo ricercare ... "
En fait la liaison entre Francesco da Milano et da Crema se trouve dans l'édition de 1548 (là dernière, la seule qui nous reste de Da Crema après celles de 1546 - trois livres publiés mais pas trace du second et le troisième est une re édition du premier) :
" Francesco Da Milano ... Libro Settimo il y est ajouté des pièces d'un certain Julio da Modena (de Modène) mises en tablature et arrangées par Giovanni Maria da Crema. Comme l'undicesimo ricercare de da Crema est une adaptation au luth de Julio da Modena, on ne peut pas tellement le découvrir dans des adaptations au luth de pièces composées par un autre. La référence unique, comme compositeur de da Crema est sa publication de 1546, Libro Primo, qui comprend cette pièce si bien interprétée par Valéry. Da Crema serait également un joueur de viole (entendu à la Cour d' Henri VIII en 1540). Parmi ses ricercare de 1546, il passe effectivement pour avoir placé (en se les attribuant " Composti per Lo Eccelente musicho & sonatore di Lauto messer Io. Maria da Crema ") des tablatures de Francesco da Milano - dont cette pièce proche de da Milano (et des pièces de Julio Signi) et également des mises en tablature de pièces vocales. En général les oeuvres de da Crema sont musicalement directes et de nombreuses se placent totalement aisément sous les doigts. Ses mises en tablature de chansons sont de petits bijoux. il était également doué pour la mise en tablature de musique de compositeurs matures, affirmés comme le délicieux madrigal d' Arcadelt " Lasciar il velo " ou le motet émouvant de Sermisy " Si bona suscepimus ".
Ref/ Il liuto a Venezia testo di Franco Rossi -The Art of the lute in Rernaissance Italy Dick Hoban Renaissance Lute Music
Enfin, il y a la Silver Sound Publication " Giovanni Maria da Crema/Julio Segno da Modena The ricercars for solo lute ".
De toute évidence, Julio da Modena et Julio Signi sont une seule et même personne, " Julio Segno da Modena).
Bref, da Crema était un disciple, bref continuateur de da Milano qui ne semble pas avoir effectivement beaucoup composé. C'est plutôt un excellent adaptateur. L'année 1546 constitue un pic dans l'édition de la musique pour luth avec vingt publications pour cette seule année.

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7223
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Da Milano, Francesco - Da Crema, G. M. - Ricercari - Luth

Message par Valéry Sauvage » lun. 21 novembre 2016, 19:49

On trouve aussi à la même époque Guillaume Morlaye, qui dans ses éditions place des pièces d'origines différentes (comme Borrono, da Milano et Narvaez) sans citer ses sources...
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Revenir vers « Audio et Video de musique ancienne »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 2 invités