Narvaez, Luys de - Cancion del Emperador - D05

Nos enregistrements d'oeuvres de la renaissance à la période baroque, soit de 1500 à 1760 (Le Roy, Dowland, Sanz, Weiss).
Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV, Vidéo et MOV, droits d'auteur, Respectez nos conventions pour le titre de votre message.

Nous publions ici nos enregistrements pour guitare classique. Les enregistrements ne respectant pas le droit d’auteur sont supprimés. Inscrivez vous au groupe "002" obtenir les permissions de télécharger les fichiers insérés dans les messages.
jbambaggi
Messages : 475
Inscription : jeu. 08 octobre 2015, 11:00
Localisation : Agen

Re: Narvaez, Luys de - Cancion del Emperador - D05

Message par jbambaggi » mar. 17 janvier 2017, 17:07

Merci Bernard, Gabriel et Mickael pour votre écoute.
Mickael Begot a écrit :bon , mon prof' aurait trouvé que certaines basses manquaient de tenue , que les longues phrases en croches ( pas si longues que ça, en fait , justement ce chant semble coupé , secoué de sanglots ) manquaient de rubato , que les timbres manquaient d'homogénéité ...
Pour le coup, ce que tu dis m'intéresse ! Tu parles bien de la seconde version, celle nommée V3_ss_ongle ? Ce qui m'intéresse, c'est que j'ai justement essayé de jouer les parties en croches "rubato" et de tenir les basses... C'est pour cela que, si tu veux bien m'en dire un peu plus, ça m'arrangerait, j'aimerais bien garder cette pièce sous mes doigts...

Mickael Begot
Messages : 1041
Inscription : sam. 20 décembre 2014, 19:55
Localisation : Brest

Re: Narvaez, Luys de - Cancion del Emperador - D05

Message par Mickael Begot » mer. 18 janvier 2017, 11:42

Bonjour jbambaggi

Pour le coup, ce que tu dis m'intéresse !
c'est pas moi , c'est mon prof' :smorfia:

Plus sérieusement, je te réponds ce soir plus en détail,promis ! partition en main. ( j'ai malheureusement bien du mal à trouver du temps pour le forum )
" Euh " ( Ionesco )

Mickael Begot
Messages : 1041
Inscription : sam. 20 décembre 2014, 19:55
Localisation : Brest

Re: Narvaez, Luys de - Cancion del Emperador - D05

Message par Mickael Begot » jeu. 19 janvier 2017, 02:37

Re jbambaggi

voilà ce qu'il me semble entendre

Seconde 63 , le ré et la basse en sol, un peu hors chant , sont éteints soit accidentellement soit "naturellement " par l'usure d'une note trop faible

seconde 7 , le fa intermédaire est éteint un temps trop tôt ,

seconde 83 , le la aigu un peu fébrile ,s'éteint , je ne t'apprends rien...

seconde 88 , le mi aigu s'éteint

il y a encore pas mal d'occurrences sur la suite, mais encore une fois , pour moi ton prestation est sincèrement très belle , avec un chant très bien tenu et très bien senti , qui nous porte très haut, très , dans une incandescence triste.

Pour le rubato , après plusieurs écoutes, je me rends compte qu'avec un tempo plus rapide que le mien ( mon professeur m'a fait adopter très lent , adapté selon lui au caractère de la pièce, ou peut-être à mes aptitudes :lol: ) , c'est difficile d'en faire plus . Tu pourrais peut-être juste sortir un peu du shéma " je commence doucement puis j'accélère " et pratiquer différentes formes de modelages avec de très courtes suspensions . Difficile , ceci dit , si on veut garder le cohérence dans le phrasé .

pour le reste , a mon avis la partie qui va de la seconde 17 à 23 ( un peu précipité sur la fin , notamment )et les accords plaqués à la fin de la pièce sont ce qui manquent le plus de " sentiment " .

Tout le reste me ravit :casque: , et permet de remettre en question ma propre interprétation

:bye:
" Euh " ( Ionesco )

jbambaggi
Messages : 475
Inscription : jeu. 08 octobre 2015, 11:00
Localisation : Agen

Re: Narvaez, Luys de - Cancion del Emperador - D05

Message par jbambaggi » jeu. 19 janvier 2017, 09:10

Mickael Begot a écrit :voilà ce qu'il me semble entendre
Merci pour toutes tes indications : une vraie "masterclass" ! Et je profite, de manière indirecte, un peu de ton prof.

Tout ce que tu indiques est exact et permet effectivement de mesurer toute la distance qu'il y a entre ce que, amateurs, nous faisons... et ce qui devrait être. En réécoutant sans concession, partition en main, il y a bien d'autres choses, des notes qui continuent à résonner quand elles auraient dû être étouffées, etc.

Pour les secondes 17 à 23, c'est-à-dire les mesures 6 à 8, la petite accélération était volontaire, sous l'influence de l'interprétation de Matt Palmer (mais sans obtenir le même résultat !).

Et donc, "toujours sur le métier...", etc. Mais, tout de suite, je passe à autre chose !

En tout cas, merci beaucoup d'avoir pris le temps pour ces conseils. Cela m'incite à davantage de rigueur. Et bon travail sur cette pièce qui est une pure merveille !

legato
Messages : 478
Inscription : dim. 09 janvier 2011, 15:55

Re: Narvaez, Luys de - Cancion del Emperador - D05

Message par legato » jeu. 19 janvier 2017, 22:49

j'aime les deux interprétations , et la seconde est effectivement plus nuancée et plus travaillée en ce qui concerne le son
bravo et merci pour le partage !

Avatar de l’utilisateur
Joan
Messages : 372
Inscription : jeu. 29 septembre 2016, 11:39

Re: Narvaez, Luys de - Cancion del Emperador - D05

Message par Joan » ven. 20 janvier 2017, 19:54

Après toutes ces explications serait intéressant d'entendre votre propre interprétation. :bravo: :merci:
Joan :casque:

Revenir vers « Audio et Video de musique ancienne »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Brandwatch [Bot], CommonCrawl [Bot] et 2 invités