Luths baroques

Instruments anciens, luths, théorbe, vihuela, guitare renaissance et guitare baroque.
Ahab

Luths baroques

Message par Ahab » lun. 07 mai 2012, 22:04

Nouveau luth ? Il va falloir en dire plus ! On est un peu plus à l'étroit sur un 13c non ?

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5694
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Luths baroques

Message par Elisabeth Calvet » lun. 07 mai 2012, 22:15

Ahab a écrit :Nouveau luth ? Il va falloir en dire plus ! On est un peu plus à l'étroit sur un 13c non ?
Ben oui, j'ai un 13 choeurs, qui sonne super bien, très différent de l'autre, et non, on n'est pas plus à l'étroit, mais quand même, ça change, par rapport au 11.
Enfin, surtout sur les pièces où j'avais octavié des passages dans les basses, quelquefois de deux octaves, quand c'est dans le haut du manche.
Faut s'habituer... :D
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Ahab

Re: Luths baroques

Message par Ahab » mar. 08 mai 2012, 12:55

Cela dépend surement des luthiers. Sur les 11 c que j'ai essayé les cordes sont plus espacés, c'est assez différent.

Qui a fabriqué ton nouveau luth ?

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5694
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Luths baroques

Message par Elisabeth Calvet » mar. 08 mai 2012, 13:11

Il est de 1983, de Jacob van Geest, mais il a été retablé, et même resserré un peu au chevalet en 2008.
Et là, il est comme mon 11 choeurs, c'est très bien.
Par contre, quand je l'ai eu, le 11 choeurs était trop serré dans l'aigu (copie Hoffmann, 1715) et le luthier a refait le sillet pour donner plus d'espace dans les aigus et resserrer un peu les basses, ce qui n'est pas gênant.
Ce qui fait que le do grave est en dehors du manche, (le nouveau sillet dépasse un peu) mais j'en ai vu pas mal qui étaient aussi comme ça.
Il est vraiment serré, le tien ?
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Ahab

Re: Luths baroques

Message par Ahab » mar. 08 mai 2012, 15:31

Ce qui fait que le do grave est en dehors du manche, (le nouveau sillet dépasse un peu) mais j'en ai vu pas mal qui étaient aussi comme ça.
Oui exact. Sur le mien je peux fretter jusqu'au fa grave, ensuite je passe au grand jeu hors du manche. Ce n'est donc pas bien grave !

Serré oui quand je compare à d'autres, mais sinon c'est une question d'habitude, c'est de toute manière très jouable

J'en suis content sur le solo. Je doute un peu sur la basse continue. J'en fais mais je ne sais pas si ça vaut un théorbe. C'est surtout des théorbes sur les enregistrements que j'écoute, je me demande ce que vaut un 13 c à col de cygne pour l'accompagnement

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5694
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Luths baroques

Message par Elisabeth Calvet » mar. 08 mai 2012, 16:28

Si, je pense que c'est très bien, pour la basse continue.
Forcément, le théorbe est plus courant pour ça, mais sûrement aussi plus compliqué...
Il y a même une méthode de Perrine, "Livre de musique pour le lut", 1679, qui est en fait un traité de basse continue pour le 11choeurs.
Alors, pourquoi pas le 13 ?
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Ahab

Re: Luths baroques

Message par Ahab » mar. 08 mai 2012, 16:57

Je viens de trouver le livre de Perrine en pdf. J'ai également trouvé un ensemble de conseils ici si ça t’intéresse ! : http://home.planet.nl/~ooije006/david/w ... _l5_f.html (son début de réalisation sur Vos mépris chaque jour n'est peut-être pas top par contre)

C'est une des seules ressources actuelles que j'ai pu trouver sur le continuo au baroque. La plupart des accompagnateurs semblant plutôt adopter le théorbe. Le théorbe me parait plus facile à gérer avec les cordes simples non ? Je n'ai jamais eu l'occasion d'essayer très longtemps. Bien sûr j'accompagne au luth baroque, ça fonctionne je pense, mais je doute un peu. Il faudrait que je teste un peu plus le théorbe pour comparer !

On va faire quelques enregistrements avec mon groupe, je mettrai un mp3 pour faire entendre la réalisation de la basse au luth baroque :bye:

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5694
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Luths baroques

Message par Elisabeth Calvet » mar. 08 mai 2012, 18:22

Je ne sais pas, pour le théorbe, j'en ai eu un pendant quelques temps, et il était à cordes doubles... :chaud:
Merci pour le lien, c'est intéressant...
(Tiens, et tu as vu, sur le 11 dessiné sur le livre de Perrine, le do semble aussi être en dehors)
Je suis pressée d'écouter tes mp3 ! :bye:
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Ahab

Re: Luths baroques

Message par Ahab » mar. 08 mai 2012, 18:40

J'ai regardé sur le site de Stephen Murphy, un de ses récents 11c a le do dans le vide également !

J'ai l'impression que la quasi totalité des théorbes ont des cordes simples maintenant. Mais je sais que mon prof m'avait dit que les cordes doubles existaient aussi. Valéry pourra certainement nous en dire plus là-dessus.

Je suis grand et fort alors je rêve d'avoir un grand grand théorbe :twisted: Mais 3 bons instruments, ce n'est pas donné. Si je peux faire la basse continue de façon convenable sur mon baroque c'est surement mieux. J'accompagne des chanteurs, et rarement ensemble, je n'ai certainement pas besoin de la puissance d'un théorbe

Dimanche pour le MP3 si je peux, j'espère que je ne vais pas trop me planter !

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7635
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Luths baroques

Message par Valéry Sauvage » mar. 08 mai 2012, 20:15

Commence à économiser... si tu veux faire carrière dans la musique ancienne, le théorbe est indispensable... c'est ce qui fait vivre les luthistes (avec les cours, mais probablement plus que les cours...)
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Ahab

Re: Luths baroques

Message par Ahab » mar. 08 mai 2012, 20:26

Non je suis trop vieux pour faire quoi que ce soit en musique. Je vais à peine passer en cycle 2 !

Mais ça m’intéresse... Dans un groupe composé de 3 chanteurs et un claveçin, est-ce tu penses qu'un théorbe est irremplaçable ?
-J'accompagne généralement un seul chanteur en même temps, voire 2. Le claveçin ne joue pas.
- Je double le claveçin aussi, mais c'est surtout pour m'entrainer

Je ne connais pas beaucoup. Il me semble que les allemands, sur une certaine période, accompagnaient avec un luth équivalent au mien, même si la caisse était peut-être plus grosse. On accompagnait aussi à l'archiluth et pas au théorbe sur certaines musiques. Ce n'est peut-être pas si mal ?

Mon luth renaissance arrive d'ici quelques jours, un autre instrument n'est pas prévu pour le moment !

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7635
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Luths baroques

Message par Valéry Sauvage » mar. 08 mai 2012, 20:34

Trop vieux ??? tu rigoles...
Je persiste, pour l'accompagnement baroque, le luth baroque peut être une alternative, mais l'instrument du continuo c'est le théorbe (parfois l'archiluth, pour certaines tonalités est plus pratique si accordé en sol, le théorbe étant en la le plus souvent.) Mais parles-en en à ton prof... (c'est toujours Eugène à Aix, ou il a pris sa retraite ?) Ah, Eugène, un des meilleurs luthistes français, hélas pas assez connu... Quel dommage, un si grand artiste.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Ahab

Re: Luths baroques

Message par Ahab » mar. 08 mai 2012, 20:48

C'est toujours Eugène jusqu'à la fin de l'année. Pour la suite on ne sait pas encore. J'espère qu'ils vont trouver quelqu'un, pour 6H d'enseignement ça ne me parait pas si évident ! On verra donc à la rentrée. Effectivement, je n'ai jamais eu l'occasion de l'entendre en concert, il n'en donne qu'à l'étranger. Peut-être à la retraite !

J'en ai parlé oui, c'est assez ambigu. Le théorbe c'est le théorbe... mais si je n'en ai pas, vu ma formation ce n'est pas incohérent de faire le continuo sur le baroque. J'aimerais bien écouter des cd d'un bon musicien qui ferait le continuo sur cet instrument pour avoir une idée mais comme tu dis le théorbe est omniprésent

Avatar de l’utilisateur
Cadiz
Messages : 2404
Inscription : mar. 27 novembre 2007, 13:57
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Luths baroques

Message par Cadiz » jeu. 24 mai 2012, 15:50

Ahab a écrit :C'est toujours Eugène jusqu'à la fin de l'année. Pour la suite on ne sait pas encore.
Si, on le sait désormais (c'est l'intéressé lui-même qui l'a annoncé aujourd'hui), ce sera Pascal Gallon.
http://www.autrementdit.net/modelecomed ... omedien=71 :okok:

Ahab

Re: Luths baroques

Message par Ahab » jeu. 24 mai 2012, 17:12

merci Cadiz !

Revenir à « Luths, guitare baroque et renaissance »