Luth 8 choeurs

Instruments anciens, luths, théorbe, vihuela, guitare renaissance et guitare baroque.
Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5694
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Luth 8 choeurs

Message par Elisabeth Calvet » sam. 25 octobre 2014, 12:44

Bonjour !
J'ai reçu hier un luth 8 choeurs que j'avais acheté il y a un moment, et je me pose une question.
(ça s'adresse surtout à Valéry, vu qu'il joue sur un 8 choeurs, mais je la pose ici, parce que je me suis dit que ça pouvait en intéresser d'autres).
Le 7eme et le 8eme choeurs sont accordés fa ré.
Effectivement, j'ai vu qu'en général, dans la musique française, on accordait fa ré, ou fa mib, ou fa mi...
Mais pour jouer Dowland, où il faut sept choeurs et où le septième est un ré, on descend le 7eme, ou on utilise le 8eme ?
Merci !
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7635
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Luth 8 choeurs

Message par Valéry Sauvage » sam. 25 octobre 2014, 13:02

Pour ma part j'utilise le 8ème (souvent le fa est doigté (d sur la corde de ré donc) dans cette musique, alors je le joue à vide sur le 7ème et c'est plus facile...)
On peut aussi descendre le Ré en Do pour jouer certaines pièces de 10 choeurs comme Ballard ou Vallet...
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Cadiz
Messages : 2404
Inscription : mar. 27 novembre 2007, 13:57
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Luth 8 choeurs

Message par Cadiz » sam. 25 octobre 2014, 13:14

Elisabeth Calvet a écrit :J'ai reçu hier un luth 8 choeurs que j'avais acheté il y a un moment
C'est tout? :roll:
Pas de photos? :(
Pas d'infos pour en savoir un peu plus sur ce luth (ou beaucoup plus :P )?

:merci:

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5694
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Luth 8 choeurs

Message par Elisabeth Calvet » sam. 25 octobre 2014, 16:31

Valéry Sauvage a écrit :Pour ma part j'utilise le 8ème (souvent le fa est doigté (d sur la corde de ré donc) dans cette musique, alors je le joue à vide sur le 7ème et c'est plus facile...)
On peut aussi descendre le Ré en Do pour jouer certaines pièces de 10 choeurs comme Ballard ou Vallet...
Je vais regarder tout ça...
Merci, Valéry ! :D
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5694
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Luth 8 choeurs

Message par Elisabeth Calvet » sam. 25 octobre 2014, 16:31

Cadiz a écrit :
Elisabeth Calvet a écrit :J'ai reçu hier un luth 8 choeurs que j'avais acheté il y a un moment
C'est tout? :roll:
Pas de photos? :(
Pas d'infos pour en savoir un peu plus sur ce luth (ou beaucoup plus :P )?

:merci:
Si, ça va venir...
C'est un luth d'étude de Gyorg Lorinczi, je l'ai acheté pas cher du tout, et il est très beau, pour un instrument d'étude.
Après, il faudra le faire sonner...
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5694
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Luth 8 choeurs

Message par Elisabeth Calvet » sam. 25 octobre 2014, 16:38

Et aussi, il est en la 415, je pense que je vais changer les cordes pour le mettre en 440.
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1005
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Luth 8 choeurs

Message par Roger Traversac » sam. 25 octobre 2014, 20:23

Je joue en 440 ... Le 8 choeurs est un excellent compromis. Cela m'a fait vendre un 7 choeurs qui faisait un peu " doublon ".
On peut jouer des pièces fort intéressantes et variées avec un 8 choeurs.
Bonne pioche !
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5694
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Luth 8 choeurs

Message par Elisabeth Calvet » sam. 01 novembre 2014, 15:24

Ah, voilà...
image.jpg
luth.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Marieh
Messages : 5174
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Luth 8 choeurs

Message par Marieh » sam. 01 novembre 2014, 17:56

Joli ! On dirait un luth de Jean-Louis Marie.

Edit. Je viens de lire plus haut qu'il s'agit d'un luth de Gyorg Lorinczi.

Et sinon, c'est courant un deuxième bouton de sangle sur la caisse ?

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7635
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Luth 8 choeurs

Message par Valéry Sauvage » sam. 01 novembre 2014, 19:00

Marieh a écrit : Et sinon, c'est courant un deuxième bouton de sangle sur la caisse ?
Oui assez... j'ai aussi ça sur certains des miens...
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Mathieu de Person

Re: Luth 8 choeurs

Message par Mathieu de Person » sam. 01 novembre 2014, 19:18

Je ne suis pas du tout spécialiste mais si vous jouez Dowland il me semble logique de jouer ce ré sur la 7e, afin de d'avoir ces deux cordes très proches (par exemple dans forlone hope il y a des diminutions rapides dans les basses et donc il faut pouvoir enchaîner ces deux cordes très vite).
Vous tombez ainsi sur le doigté original.

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5694
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Luth 8 choeurs

Message par Elisabeth Calvet » sam. 01 novembre 2014, 19:54

Mathieu de Person a écrit :Je ne suis pas du tout spécialiste mais si vous jouez Dowland il me semble logique de jouer ce ré sur la 7e, afin de d'avoir ces deux cordes très proches (par exemple dans forlone hope il y a des diminutions rapides dans les basses et donc il faut pouvoir enchaîner ces deux cordes très vite).
Vous tombez ainsi sur le doigté original.
C'est ce que je me demandais... Je verrai suivant les pièces...
Merci, Mathieu ! :bye:
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7635
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Luth 8 choeurs

Message par Valéry Sauvage » sam. 01 novembre 2014, 21:28

Mathieu de Person a écrit :Je ne suis pas du tout spécialiste mais si vous jouez Dowland il me semble logique de jouer ce ré sur la 7e, afin de d'avoir ces deux cordes très proches (par exemple dans forlone hope il y a des diminutions rapides dans les basses et donc il faut pouvoir enchaîner ces deux cordes très vite).
Vous tombez ainsi sur le doigté original.
ça peut être valable dans un cas où deux, sinon bof... Et puis mettre le fa en ré ça fait une corde toute molle... alors qu'il y a un ré juste en dessous... Le doigté original Dowland lui même s'en tapait un peu car on trouve des doigtés différents (souvent aussi des diminutions différentes) d'une version à l'autre de ses pièces dans les différentes sources. Ex : Sir John Smith, Lachrimae, the Frogg Galliard etc...
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Mathieu de Person

Re: Luth 8 choeurs

Message par Mathieu de Person » sam. 01 novembre 2014, 21:59

Certes mais le fait que Dowland utilise plusieurs doigtés différents ou des versions différentes n'empêche pas qu'il recherche systématiquement des doigtés "luthistiques".
L'argument de la "corde molle" est en revanche très fort je n'y avais pas pensé.
En définitive je pense qu'on retombe la même problématique qui consiste à interpréter des pièces originalement pour luth ou vihuela, à la guitare avec la 3è corde en sol ou en fa # : on est sur un instrument différent bien que comportant de fortes similitudes. Il faut donc trouver le meilleur compromis possible, en fonction du contexte (pièces difficiles techniquement ou non) qui peut être celui suggéré par Valéry.

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5694
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Luth 8 choeurs

Message par Elisabeth Calvet » sam. 01 novembre 2014, 23:11

ça dépend, les pièces pour luth renaissance ou pour vihuela peuvent très bien se jouer à la guitare, pour ce qui est de l'étendue de l'instrument et de l'accord.
Là où ça pose plus de problèmes, ce sont les pièces écrites pour luth baroque, là, c'est vraiment de l'adaptation, ça ne peut pas faire partie du répertoire.
(Pour Weiss, on parle toujours de "La Fantaisie de Weiss", celle en dom, alors qu'il y a au moins 4 ou 5 fantaisies de Weiss, sans parler de tout ce qui n'a jamais été adapté...)
Comme les pièces écrites pour piano, d'ailleurs, les oeuvres d'Albeniz ou de Granados ne font pas partie du répertoire de la guitare...
Mais c'est vrai que si on change d'instrument, les contraintes techniques sont forcément différentes.
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Revenir à « Luths, guitare baroque et renaissance »