Buté / pincé.

Dans ce forum, vos citations audio au format WMA, d'une durée maximale de 30 secondes, sont autorisées.
Michel 68

Buté / pincé.

Message par Michel 68 » jeu. 10 septembre 2009, 21:15

Bonjour à vous.

Alors voilà, je me suis mis à la guitare il y a une bonne année et j'en ai profité pour étudier en même temps le solfège, très utile.
Je n'ai d'autre méthode que le vol 1 de Jean-François (que je remercie pour son travail).
En me promenant sur le forum, je découvre " Buté / pincé " et là, je ne comprend rien.
Est ce que quelqu'un pourrais me guidé, voire me faire une petite vidéo.

En vous remerciant tous.

phi

Re: Buté / pincé.

Message par phi » ven. 11 septembre 2009, 04:15

Lorsqu'on bute une corde, après avoir joué le doigt s'arrête contre la corde juste en dessous, en pincé, non. L'un permet de jouer plus fort facilement (buté), l'autre de laisser résonner plusieurs cordes contigues (pincé).

Stéphan

Re: Buté / pincé.

Message par Stéphan » ven. 11 septembre 2009, 21:08

Mon ptiot commentaire pour le buté :

D'abord, une ptiote vidéo l'illustrant (et pas de n'importe qui svp ;) ):
http://www.dailymotion.com/video/x4sehl ... c?from=rss

Et complètement d'accord avec Phi, pour jouer plus fort (et avec un son plein, qui ferait frétiller la plus vulgaire des casseroles), il faut "rentrer dans les cordes" et les lancer le plus verticalement possible (pour augmenter l'effet de levier sur le chevalet) , et de bas en haut (pour éviter la frisure). En terme technique, la limite où la force d'élan ne permettrait plus au doigt d'échapper à la corde suivante après la percussion, serait la limite entre le jeu pincé et buté. En "buté", effectivement, la corde "suivante" (considérant le sens du mouvement du doigt) se retrouve avec un étouffoir sur le dos (le doigt qui a joué en "buté" la note d'après en terme de temps).

angelo57
Messages : 93
Inscription : lun. 03 mars 2008, 11:58
Localisation : MOSELLE

Re: Buté / pincé.

Message par angelo57 » ven. 11 septembre 2009, 21:18

Le buté consiste à attaquer une corde avec i, m ou a de façon à ce que le mouvement du doigt d'attaque soit stoppé par la corde qui précède.

Par exemple: attaque avec i la corde de Mi (la chanterelle), à ce stade i sera en appui sur la corde de Si. Avec m, attaque à nouveau la corde de Mi et pendant ce mouvement retire i de la corde de Si.A ce stade ,m, sera en appui sur la SI alors que i pourra à nouveau attaquer la corde de Mi......et ainsi de suite toujours en alternant i,m ou i,a ou m,a ou.........C'est comme si tes doigts marchaient sur la corde.
Ce mouvement peut être réalisé doigt tendu ou pas: il y a deux écoles.Pour ma part ils sont tendus. Il est utilisé pour donner du caractère aux notes.

Le mouvement pincé consiste à prendre la corde et la tirer en réalisant un mouvement du bas vers le haut. Il est utiliser pour jouer des arpéges, des chants dont la mélodie n'est pas accentuée..........

A bientôt :bye:

Michel 68

Re: Buté / pincé.

Message par Michel 68 » ven. 11 septembre 2009, 22:42

Bon, je pense avoir bien compris.
Je vous remercie pour votre aide.
Je vais essayer de mettre une vidéo ce week-end.
J'en profiterai pour enregistrer un morceau !....
Michel.

Edit: je me rend compte que je n'ai pas le materiel adéquat pour faire cette vidéo, ma webcam n'ai vraiment pas de bonne qualité......
Désolé.

syleri64

Re: Buté / pincé.

Message par syleri64 » mar. 15 septembre 2009, 19:30

Allo,

Losqu'on joue une mélodie et que le pouce et un des autres doigts font une note simultannément, faire le note de la mélodie en buté permet d'en augmenter la résonnance et, ainsi la rendre plus audible et ainsi se démarquer de la note basse faite par le pouce. Le doigt qui fait le buté doit s'appuyer sur la corde suivante. Les explications des autres d'écrivent très bien cette méthode.

Bonne pratique

Avatar de l’utilisateur
Benoît Van Bleyenberghe
Messages : 140
Inscription : mer. 19 mai 2010, 15:25
Localisation : Belgique (Bruxelles)

Re: Buté / pincé.

Message par Benoît Van Bleyenberghe » lun. 13 novembre 2017, 12:00

angelo57 a écrit :
ven. 11 septembre 2009, 21:18
Le buté consiste à attaquer une corde avec i, m ou a de façon à ce que le mouvement du doigt d'attaque soit stoppé par la corde qui précède.

Par exemple: attaque avec i la corde de Mi (la chanterelle), à ce stade i sera en appui sur la corde de Si. Avec m, attaque à nouveau la corde de Mi et pendant ce mouvement retire i de la corde de Si.A ce stade ,m, sera en appui sur la SI alors que i pourra à nouveau attaquer la corde de Mi......et ainsi de suite toujours en alternant i,m ou i,a ou m,a ou.........C'est comme si tes doigts marchaient sur la corde.
Ce mouvement peut être réalisé doigt tendu ou pas: il y a deux écoles.Pour ma part ils sont tendus. Il est utilisé pour donner du caractère aux notes.

Le mouvement pincé consiste à prendre la corde et la tirer en réalisant un mouvement du bas vers le haut. Il est utiliser pour jouer des arpéges, des chants dont la mélodie n'est pas accentuée..........

A bientôt :bye:
Bonjour,

Merci Angelo pour cette explication

Benoît

alainfrédéric
Messages : 229
Inscription : mer. 09 mars 2016, 11:40
Localisation : paris

Re: Buté / pincé.

Message par alainfrédéric » lun. 13 novembre 2017, 22:58

J'ajoute simplement que le pouce aussi peut faire un buté (par ex, jouer le mi grave en butant le pouce sur le la).

Avatar de l’utilisateur
Gilbert Pépin
Messages : 1067
Inscription : lun. 11 novembre 2013, 09:37
Localisation : Saint Marcel - 27950

Re: Buté / pincé.

Message par Gilbert Pépin » mar. 14 novembre 2017, 08:59

Benoît Van Bleyenberghe a écrit :
lun. 13 novembre 2017, 12:00
angelo57 a écrit :
ven. 11 septembre 2009, 21:18

Le mouvement pincé consiste à prendre la corde et la tirer en réalisant un mouvement du bas vers le haut. Il est utiliser pour jouer des arpéges, des chants dont la mélodie n'est pas accentuée..........
Bonjour,
Merci Angelo pour cette explication
Benoît
Le mécanisme du "pincé" ne consiste surtout pas à "prendre la corde et la tirer en réalisant un mouvement du bas vers le haut" ; le doigt et/ou l'ongle va passer SUR la corde (en aucun cas dessous) et dans son mouvement pousser la corde vers le bas ; lorsque le doigt a fini de "traverser" la ligne de la corde, celle-ci va remonter ; c'est cela qui engendre la vibration. On trouve sur YouTube de nombreuses vidéos expliquant ce mécanisme.
Gilbert
Guitare Paulino Bernabé, modèle Antonio Lopez n°1

Avatar de l’utilisateur
Gilbert Pépin
Messages : 1067
Inscription : lun. 11 novembre 2013, 09:37
Localisation : Saint Marcel - 27950

Re: Buté / pincé.

Message par Gilbert Pépin » dim. 21 janvier 2018, 18:11

Après en avoir discuté avec Rachid, je m'aperçois qu'il y a deux façons de comprendre ce qui est écrit dans les messages précédents :desole: : pour moi, "haut" et "bas" ont pour référence le plan de la table de la guitare (ce qui semble être partagés par des enseignants anglo-saxons), donc "tirer une corde vers le haut" signifie l'éloigner de la table, et "pousser une corde vers le bas" signifie la rapprocher de la table (si la table est considérée comme l'axe "X", haut et bas sont ici situés suivant l'axe "Y") ; si maintenant la référence des termes "haut" et "bas" est considérée comme étant situés sur un axe vertical donné par un fil à plomb (ce qui apparemment serait plus naturel pour la majorité qu'un référentiel distinct), il est bien évident que cela ne veut plus du tout dire la même chose : tirer une corde vers le haut consistera maintenant à la déplacer dans un plan à peu près parallèle à celui de la table, et en direction du mi grave, alors que pousser une corde vers le bas consistera à la faire aller vers le mi aigu.

Dans mon message précédent, je disais "le doigt et/ou l'ongle va passer SUR la corde (en aucun cas dessous) et dans son mouvement pousser la corde vers le bas ; lorsque le doigt a fini de "traverser" la ligne de la corde, celle-ci va remonter" ; en se replaçant dans un système ou haut et bas sont définis non plus par rapport à la table de la guitare, mais par rapport à une verticale donnée par un fil à plomb, je décrirais donc le mouvement comme étant "un mouvement du doigt de bas en haut, de telle sorte que l'angle de la taille de l'ongle enfonce la corde en direction de la table ; lorsque le doigt a fini de "traverser" la ligne de la corde, celle-ci va s'éloigner brusquement de la table, créant ainsi la vibration".
Dans la phrase que je citait dans mon précédent message, "prendre la corde et la tirer en réalisant un mouvement du bas vers le haut", les termes qui me gênaient le plus sont "prendre" et "tirer" : cela me fait inévitablement penser à un ongle qui "crocherait" la corde, et à un mouvement dans lequel l'extrémité du doigt passerait "derrière" la corde pour ensuite la "tirer" en l'éloignant de la table ; un tel mouvement se traduira inévitablement par un son "claqué" et peu agréable.

Pour moi le mouvement est indissociable de la taille de l'ongle : lorsque le doigt, dans son mouvement de bas en haut (en suivant un fil à plomb), va passer sur la corde, pour que le son soit le plus "plein" et doux il faut que l'essentiel de la déformation de la corde soit en direction de la table, et non pas vers le haut, et c'est la forme de l'ongle qui va assurer cela. Pour quelqu'un qui attaque à gauche, la partie gauche de l'ongle sera plus courte que la partie droite, suivant une pente qui chez moi est d'environ 20 à 25 °, mais qui va dépendre de l'inclinaison de la main de chacun. A gauche de l'ongle je réalise un arrondi assez doux pour éviter que l'ongle puisse "crocher" la corde, par contre à droite l'arrondi qui suit la pente de l'ongle est plus brutal, pour qu'à la fin du mouvement, lorsque l'ongle quitte la corde, cette "séparation" soit la plus nette possible afin d'éviter les bruits parasites.

Dans la pratique je ne pense pas qu'il soit possible que le mouvement de la corde puisse se faire totalement en direction de la table ; si je place ma tête au niveau de la tête de la guitare et que je regarde en direction du chevalet, je dirais que l'enfoncement de la corde vers la table correspond à 55% du mouvement, et que les 45% restants correspondent à une déformation vers le haut(vers la corde plus grave immédiatement adjacente).
Voilà, j'espère que mon explication est maintenant plus claire :chaud:
Retenez surtout qu'il ne faut pas "prendre et tirer" la corde, ce qui sous-entend un temps de contact ongle/corde trop long.
Gilbert
Guitare Paulino Bernabé, modèle Antonio Lopez n°1

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 11586
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Champagne-Ardenne

Re: Buté / pincé.

Message par Rachid Merabet » dim. 21 janvier 2018, 21:09

Merci beaucoup Gilbert :okok:
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n

Revenir à « Technique de la guitare classique »