Technique main droite et improvisation

Kristoff
Messages : 379
Inscription : mer. 03 septembre 2008, 12:13
Localisation : Annecy

Technique main droite et improvisation

Message par Kristoff » dim. 01 octobre 2017, 13:08

Bonjour,
Je suis en réflexion quant à la technique main droite pour l'improvisation. En plus du classique je joue de la musique Brésilienne et du jazz et il m'arrive souvent d'improviser. L'alternance index majeur, assez naturelle après 45 ans de guitare, montre cependant des limites en terme de vélocité et en sonorité. Je me suis intéressé au jeu de Nelson Veras (à découvrir sur YouTube pour ceux qui ne connaissent pas) qui utilise l'association P, i, m, et obtient un résultat assez convaincant. Beaucoup de guitaristes d'autres styles utilisent une technique main droite inspirée de la guitare classique (Yannick Robert, Dominique Di Piazza bassiste à la technique main droite époustouflante.). Je m'intéresse à l'utilisation de a, m, i comme l'avait pensé Narcisso Yepes, et comme l'utilise aujourd'hui Romero Lubambo, guitariste Brésilien, qui permet un jeu plus rapide et, à mon sens, une sonorité moins marquée hispanique. Les arpèges sont facilités avec l'alternance P,i, ou p,i,m, bref , chaque technique offre des avantages et des inconvénients. Difficile de systématiser une technique sans se heurter à des difficultés contextuelles. Et vous, si vous improvisez au doigts, qu'utilisez-vous comme technique?

Avatar de l’utilisateur
David
Messages : 612
Inscription : ven. 03 mars 2017, 13:11
Localisation : Guipuzkoa, Pais Vasco, España

Re: Technique main droite et improvisation

Message par David » dim. 01 octobre 2017, 14:56

Pensez-vous que la préparation technique des mains est la chose la plus importante à improviser? De ce qu'il a déjà eu une expérience et une technique considérables.
Plus de facteurs interviennent dans ce domaine musical, je pense

Avatar de l’utilisateur
Francois
Messages : 142
Inscription : sam. 01 août 2009, 22:33
Localisation : 31

Re: Technique main droite et improvisation

Message par Francois » dim. 01 octobre 2017, 17:35

personnellement en improvisation j'utilise un peu toutes les techniques de jeu main droite: index-majeur, ongle de l'index comme un mediator, rasguedo sur deux cordes, tremolo, jeu au pouce façon Wes Montgomery. Quant au jeu en a, m, i oui il me vient assez souvent. En fait tout dépend du type de phrasé et de sonorité recherché. Je ne sais pas si il existe une "théorie" là-dessus.

Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
Messages : 456
Inscription : dim. 16 juillet 2017, 16:14

Re: Technique main droite et improvisation

Message par Jazz cancan » dim. 01 octobre 2017, 17:44

J'ai remplacé dans mon jeu main droite le majeur par l’annulaire car j'ai un problème à la main, pour l’annulaire je le bloque à droite, cela donne un jeu un peu hybride, à gauche pour le pouce et l'index et à droite pour l'annulaire... Pour des passages lents je peux utiliser un seul doigt, pour un jeu plus rapide i a et pour un jeu très rapide p i ou p a, pour un jeux extrêmement doux je peux utiliser le majeur... Selon l'humeur et le résultat recherché le jeu main droite varie... Je joue aussi les arpèges p i a pour un résultat qui ressemble un peu à Nelson Veras (que je viens juste de découvrir).
J'improvise souvent avec cette technique mais plus dans le sens de compositions... Et je m'amuse à rejouer différentes pièces... L'alternance p i peut être très rapide et était utilisée par Fernando Sor...
J'ai beaucoup travaillé la main gauche et je découvre aujourd'hui toute les subtilités de la main droite.
Les meilleurs guitaristes seront mangés les premiers...
"Jazz Cancan"

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 18527
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Technique main droite et improvisation

Message par Isabelle Frizac » dim. 01 octobre 2017, 18:19

L' alternance p-i-p-i est très utilisée avec les instruments anciens ( luth et autres cousins) .
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
Messages : 456
Inscription : dim. 16 juillet 2017, 16:14

Re: Technique main droite et improvisation

Message par Jazz cancan » dim. 01 octobre 2017, 18:39

Isabelle Frizac a écrit :
dim. 01 octobre 2017, 18:19
L' alternance p-i-p-i est très utilisée avec les instruments anciens ( luth et autres cousins) .
Mon prochain achat sera certainement un luth ou une guitare romantique.
:chitarrista:
Les meilleurs guitaristes seront mangés les premiers...
"Jazz Cancan"

Kristoff
Messages : 379
Inscription : mer. 03 septembre 2008, 12:13
Localisation : Annecy

Re: Technique main droite et improvisation

Message par Kristoff » mar. 03 octobre 2017, 20:38

David Sainz Alvarez a écrit :
dim. 01 octobre 2017, 14:56
Pensez-vous que la préparation technique des mains est la chose la plus importante à improviser? De ce qu'il a déjà eu une expérience et une technique considérables.
Plus de facteurs interviennent dans ce domaine musical, je pense
Non je ne le pense pas. Ca n'est pas la question posée. :)

Kristoff
Messages : 379
Inscription : mer. 03 septembre 2008, 12:13
Localisation : Annecy

Re: Technique main droite et improvisation

Message par Kristoff » mar. 03 octobre 2017, 20:47

Jazz cancan a écrit :
dim. 01 octobre 2017, 17:44
L'alternance p i peut être très rapide et était utilisée par Fernando Sor...
Oui, et le changement de corde est facilité par l'intervention du pouce. De plus, le pouce sur les cordes Mi et La est plus doux qu'en pincé index majeur.
Existe t-il un travail qui ait recensé tous les enchainements possibles de notes sur 2 ou 3 cordes ?

alainfrédéric
Messages : 225
Inscription : mer. 09 mars 2016, 11:40
Localisation : paris

Re: Technique main droite et improvisation

Message par alainfrédéric » mar. 03 octobre 2017, 23:05

Oui, Isabelle, p-i-p-i, c'est le must en musique ancienne. Mais tu restes discrète (pudique?) sur le sujet qui fâche, la guerre picrocholine: figueta "étrangère" ou "castillane"? C'est là qu'au premier coup d’œil (ou d'oreille?) on fait la différence entre les écoles (pire que la querelle des avec ou sans ongles au XIXème...). Sans même parler de la préférence (sauf erreur...) de Valderrabano pour les "doigts"...

Alors? pouce dedans ou pouce dehors? On casse les œufs par le gros ou par le petit bout?

Sans rire, chaque technique a son mérite (incontestable) et ses limites. Tout dépend de ce qu'on veut "rendre", du contexte aussi, et il est bon de tout essayer.Et d'y revenir.

Revenir à « Accompagnement et improvisation »