Anon. - greensleeves - guitare solo

Audio et Video de musique traditionnelle.
Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV, Vidéo et MOV, droits d'auteur.
Respectez nos conventions pour le titre de votre message
Pour permettre la recherche par tri alphabétique des MP3, partitions et vidéos, donnez un titre à votre message en respectant ce modèle :
Nom du compositeur, Prénom du compositeur - Opus Numéro et Titre de l’oeuvre - Indication de niveau - Formation (Duo, Trio ...)
Le signe - suit le ou les prénoms du compositeur :
exemple: Carcassi, Matteo - op.60/03 Etude - D05

Nous publions ici nos enregistrements pour guitare classique. Les enregistrements ne respectant pas le droit d’auteur sont supprimés.
Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 626
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par Roger Traversac » dim. 04 février 2018, 11:39

Oui, j'approuve ; définitivement pas d' Henry VIII. Comme signalé auparavant sur ce Forum, l'origine de l'histoire de ces " Manches vertes" est en fait antérieure de plusieurs siècles ! La musique c'est bien mais il faut également étudier les sources littéraires qui sont la genèse, l'origine de l'oeuvre, de par son titre et sa version chantée. Un simple titre, c'est déjà une indication quant à la signification d'une pièce musicale.
Ces manches vertes sont l'opposé des manches pourpres par leur signification ; le vert est ici symboliquement opposé au pourpre.
La référence la plus ancienne à la symbolique des manches pourpres que j'ai trouvée est dans le livre de " Flamenca " (à étudier absolument), le plus grand roman de moeurs que le Moyen-Age ait produit ; on découvre à le lire qu'il exista au XIII ème siècle une véritable morale érotique (Yves Berger) qui remonte aux troubadours - écrit en Rouergue vers 1240-50 - tout comme Robin des Bois, Robin Hood, remonte au " Jeu de Robin et de Marion " (français, cocorico !).
" Cil c'ui matin o comenset (vers 8043)
A cui mi dons sa marga det. " ...
" Le dons de la marga polprina " /Le chevalier qui ouvrit le tournoi ce matin, à qui madame a donné sa manche. " ... le don de sa manche de pourpre "
Belle interprétation ! Bravo !
Des paroles de " Greensleeves " traduites en français sont faciles à trouver.
Une note en bas de page d'un site montre que malheureusement la solution de l'énigme de ce texte, donnée ci-dessus, n'a été qu'approchée :
" datant du moyen-âge (de la Renaissance), on suppose que l'auteur parlait d'un fief à l'époque, en Angleterre. "
Oui et non ; il s'agit de la référence aux manches vertes, symbole de trahison, de la Dame, au coeur plein de fiel, certes liée à un fief imaginaire en Angleterre.
Et, bien évidemment, c'est un emprunt par opposition totale à la pure Flamenca aux manches pourpres. Depuis, on retrouve le don de cette manche (généralement à l'occasion d'un tournoi) dans des films de chevalerie ; c'est devenu une référence ...
Personnellement, vu le caractère triste des paroles, je n'hésite pas à jouer cela de façon assez lente ; dans la version de Francis Cutting, complémentaire, on peut laisser paraître la réaction vive du chevalier trahi ; la musique, s'y prête.
Excellente continuation, encore mes plus sincères félicitations et merci.

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4423
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par Marieh » dim. 04 février 2018, 15:33

Je croyais que le compositeur était Jacquou dit "Le Bresles", un dandy aux manches vertes qui fréquentait les tripots d'Amsterdam du côté du port à voiliers.
Un lointain descendant aurait même ajouté des paroles sur ce tube. :ouioui:

Roger, si j'ai bien compris, les expressions "une manche à rien", "une manche partout" viennent de ces anciens tournois... comme au tennis ! :shock:

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4423
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par Marieh » dim. 04 février 2018, 16:00

Au fait, bravo Milsab' ! :casque:

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7389
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par Valéry Sauvage » dim. 04 février 2018, 18:20

Marieh a écrit :
dim. 04 février 2018, 15:33
Roger, si j'ai bien compris, les expressions "une manche à rien", "une manche partout" viennent de ces anciens tournois... comme au tennis ! :shock:
Excellent !!!!
:okok:

Sinon je vous recommande la version de Santiago De Murcia intitulée Paysanos, sur le même thème, repris effectivement par le grand Jacques.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2748
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par Mallorca » dim. 04 février 2018, 19:49

Bravo Milsabords!
je préférais un peu moins rapide, mais bon, c'est personnel
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9060
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par milsabords » dim. 04 février 2018, 20:04

oui , je me doute , il m' arrive de le jouer plus lentement , plus posé . c'est plus difficile à maitriser côté tempo d'ailleurs .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9060
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par milsabords » lun. 05 février 2018, 09:53

Roger Traversac a écrit :
dim. 04 février 2018, 11:39
Oui, j'approuve ; définitivement pas d' Henry VIII. Comme signalé auparavant sur ce Forum, l'origine de l'histoire de ces " Manches vertes" est en fait antérieure de plusieurs siècles ! La musique c'est bien mais il faut également étudier les sources littéraires qui sont la genèse, l'origine de l'oeuvre, de par son titre et sa version chantée. Un simple titre, c'est déjà une indication quant à la signification d'une pièce musicale.
Ces manches vertes sont l'opposé des manches pourpres par leur signification ; le vert est ici symboliquement opposé au pourpre.
La référence la plus ancienne à la symbolique des manches pourpres que j'ai trouvée est dans le livre de " Flamenca " (à étudier absolument), le plus grand roman de moeurs que le Moyen-Age ait produit ; on découvre à le lire qu'il exista au XIII ème siècle une véritable morale érotique (Yves Berger) qui remonte aux troubadours - écrit en Rouergue vers 1240-50 - tout comme Robin des Bois, Robin Hood, remonte au " Jeu de Robin et de Marion " (français, cocorico !).
" Cil c'ui matin o comenset (vers 8043)
A cui mi dons sa marga det. " ...
" Le dons de la marga polprina " /Le chevalier qui ouvrit le tournoi ce matin, à qui madame a donné sa manche. " ... le don de sa manche de pourpre "
Belle interprétation ! Bravo !
Des paroles de " Greensleeves " traduites en français sont faciles à trouver.
Une note en bas de page d'un site montre que malheureusement la solution de l'énigme de ce texte, donnée ci-dessus, n'a été qu'approchée :
" datant du moyen-âge (de la Renaissance), on suppose que l'auteur parlait d'un fief à l'époque, en Angleterre. "
Oui et non ; il s'agit de la référence aux manches vertes, symbole de trahison, de la Dame, au coeur plein de fiel, certes liée à un fief imaginaire en Angleterre.
Et, bien évidemment, c'est un emprunt par opposition totale à la pure Flamenca aux manches pourpres. Depuis, on retrouve le don de cette manche (généralement à l'occasion d'un tournoi) dans des films de chevalerie ; c'est devenu une référence ...
Personnellement, vu le caractère triste des paroles, je n'hésite pas à jouer cela de façon assez lente ; dans la version de Francis Cutting, complémentaire, on peut laisser paraître la réaction vive du chevalier trahi ; la musique, s'y prête.
Excellente continuation, encore mes plus sincères félicitations et merci.
.

voila qui est exhaustif .


.
Roger Traversac a écrit :
dim. 04 février 2018, 11:39

Excellente continuation, encore mes plus sincères félicitations et merci.
ouf ! de justesse :chaud: , j'ai cru un instant que vous m’oubliâtes. si tant est que vous pariiez de moi justement.
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 626
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par Roger Traversac » lun. 05 février 2018, 11:10

Mais non, il y a d'autres compliments placés bien avant ...

" Mon coeur est un luth suspendu ;
Sitôt qu'on le touche, il résonne. "
Pierre-Jean de Béranger ( " Le refus ")

Variante d' Edgar Allan Poe :
" Son coeur est un luth suspendu ;
Sitôt qu' on le touche, il résonne. "
( " The fall of the house of Usher " / La chute de la maison Usher)

" Sensibilité à fleur de ... Poe " !

Compliments également à Marieh pour sa sagacité.

Greensleeves est une manche à airs (musicaux) !

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 626
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par Roger Traversac » lun. 05 février 2018, 11:26

Pour la belle version donnée par Valéry, voici une belle interprétation sans publicité :
https://www.youtube.com/watch?v=rNbI96ViX8I
Je ne sais pas si ce titre nous fait passer de la Noblesse Médiévale et Renaissance à une belle et franche simplicité Paysanne ...
Il faudrait vérifier.
Décidément, Greensleeves est " insubmersible " ... il y a aussi, entre autres, la version religieuse " What child is this " ... etc ...

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 626
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par Roger Traversac » lun. 05 février 2018, 11:59

Marieh a écrit :
dim. 04 février 2018, 15:33
Je croyais que le compositeur était Jacquou dit "Le Bresles", un dandy aux manches vertes qui fréquentait les tripots d'Amsterdam du côté du port à voiliers.
Un lointain descendant aurait même ajouté des paroles sur ce tube. :ouioui:

Roger, si j'ai bien compris, les expressions "une manche à rien", "une manche partout" viennent de ces anciens tournois... comme au tennis ! :shock:
Pour " Amsterdam " de Jacques Brel, c'est, encore plus proche que " Greensleeves ", une adaptation fidèle à l'original d'un air de la Renaissance, sans doute écossais (je cite de mémoire, je n'ai pas gardé ma référence) auquel il a ajouté des paroles et sa fougue. Bref, " Jacquou le croquant ..."
Il n'était pas du tout fier de cela, ne l' ayant interprété qu'une fois ... Le public en a décidé autrement ...
Pour les manches, " à crevées " car l'abcès est bien crevé ... Bravo Marieh !

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5545
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par Elisabeth Calvet » lun. 05 février 2018, 15:18

Bravo, Milsabords, j'aime bien... :casque:
C'est vrai que ça va mieux dans "musiques traditionelles", déjà, l'harmonisation est assez originale.
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9060
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par milsabords » mar. 06 février 2018, 12:11

merci madame calvet
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Julien Bambaggi
Modérateur
Messages : 831
Inscription : jeu. 08 octobre 2015, 11:00
Localisation : Agen

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par Julien Bambaggi » mer. 07 février 2018, 01:09

Il reste que l'ensemble est bien agréable à écouter et qu'on en voudrait davantage !
Guitare René Baarslag

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9060
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Anon. - greensleeves - guitare solo

Message par milsabords » mer. 07 février 2018, 02:47

Julien Bambaggi a écrit :
mer. 07 février 2018, 01:09
Il reste que l'ensemble est bien agréable à écouter et qu'on en voudrait davantage !
si l'ensemble est agréable à écouter , c'est in fine le principal à mes yeux .
. je prévois de déposer une version plus longue ( si j'arrive à ne pas déraper avant la fin de l’enregistrement ) et une version avec capodastre .
l'accordage avec mi grave en ré sera conservé.

merci pour votre retour d'écoute
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Revenir à « Audio et Video de musique traditionnelle »