Après 18 ans

Henri
Messages : 224
Inscription : ven. 29 janvier 2016, 10:29
Localisation : ROUEN (76)

Re: Après 18 ans

Message par Henri » sam. 04 novembre 2017, 17:04

oui mais là il y avait concurrence ! Si on se réfère à un biopic récent à la télé il en a eu un paquet. De maîtresses, pas de guitares..

Plein de maîtresses et une seule guitare "Guitare romantique par Grobert à Paris, vers 1830, prêtée par Jean-Baptiste Vuillaume et cédée ensuite à Berlioz (guitariste lui aussi), actuellement exposée au musée de la musique à Paris" (source Wikipédia).
"Faut pas mollir !"

papinou
Messages : 19
Inscription : mer. 11 avril 2018, 22:34

Re: Après 18 ans

Message par papinou » dim. 29 avril 2018, 09:29

Il faut d'abord définir ce que l'on entend par bien jouer d'un instrument. Il me semble que l'important dans la pratique d'un instrument est d'arriver à acquérir une très bonne, voire excellente, technique mais aussi une réelle expressivité. Cette première condition est vraisemblablement plus difficile à acquérir après 18 ans mais je ne suis pas sûr que la seconde ne s'acquière bien qu'avant 18 ans.

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 11408
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Champagne-Ardenne

Re: Après 18 ans

Message par Rachid Merabet » dim. 29 avril 2018, 09:45

Il me semble que l' on peut acquérir l' expressivité bien avant 18 ans de pratique( l' expressivité mentale si je puis dire) mais sans la technique, il sera difficile de la mettre en œuvre. La technique permettra de pouvoir utiliser les moyens d' exprimer.
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n

papinou
Messages : 19
Inscription : mer. 11 avril 2018, 22:34

Re: Après 18 ans

Message par papinou » dim. 29 avril 2018, 15:37

Je ne crois pas que le sujet du post soit 18 ans de pratique mais l'âge du début de la pratique de l'instrument. Quoiqu'il en soit l'excellente technique permet effectivement de s'affranchir des difficultés et facilite l'expressivité. De même arriver à jouer "par coeur" permet de faire travailler sa mémoire procédurale et de s'affranchir de la lecture de la partition et, partant je crois, facilite l'expressivité. Nous ne réfléchissons plus pour lacer nos chaussures, pour conduire une voiture, nous utilisons notre mémoire procédurale.

Revenir à « Place publique des guitaristes classiques »