ASTOR PIAZZOLLA

dom27
Messages : 45
Inscription : sam. 18 novembre 2017, 16:56

ASTOR PIAZZOLLA

Message par dom27 » mer. 27 juin 2018, 18:48

Bonjour ,
ASTOR PIAZZOLLA à la Guitare ,magnifique interprétation d' ANNA VIDOVIC en live à TEL AVIV 4 pièces ,
Milonga del Angel, Verano Porteno , La Muerte del Angel et Primavera Portena .
La transcription pour Guitare par BALTAZAR BENITEZ , Guitariste d'ASTOR PIAZZOLLA est une réussite .
dom27

alainfrédéric
Messages : 272
Inscription : mer. 09 mars 2016, 11:40
Localisation : paris

Re: ASTOR PIAZZOLLA

Message par alainfrédéric » sam. 30 juin 2018, 15:21

C'est vrai que c'est très bien.
Cela dit,Piazzola pensait le plus grand mal des réductions de ses œuvres pour guitare, ça l’énervait beaucoup, ce n'était pas écrit "pour ça" (surtout s'agissant des grands tubes pour lesquels il chiadait ses orchestrations).
Je trouve que ses pièces écrites (finalement) pour guitare, moins jouées, plus arides à première vue, sont beaucoup plus intéressantes pour notre instrument.
Je rappelle l'histoire de l'écriture de ces premières pièces pour guitare, dans laquelle l'orgueil argentin, piqué au vif, n'est pas pour rien:
Roberto Aussel, qui avait rencontré Piazzola chez José et Jacqueline Pons (il habitait le même immeuble qu'eux, 16 rue Descartes), avait demandé à Piazzola pourquoi il n'avait rien écrit pour notre instrument. Piazzola, un peu dédaigneux, avait dit que la guitare ne pouvait rendre sa musique. Alors Aussel, non sans malice, lui a joué la Bagatelle de Walton "a la cubana", en lui donnant une accentuation et un rythme un peu porteno, ou milonguero. Piazzola s'est exclamé: mais c'est du Piazzola. Aussel: non, c'est du Walton...
En période d'hostilité entre Grande Bretagne et Argentine (les Malouines...), sans compter tout le passif entre argentins et anglais (les chemins de fer, etc.), il fallait relever un tel affront.
D'où les 5 pièces dédiées à Roberto Aussel.
Et ensuite, les autres...

gilles T
Messages : 90
Inscription : mar. 15 janvier 2013, 00:37

Re: ASTOR PIAZZOLLA

Message par gilles T » dim. 08 juillet 2018, 19:02

Anecdote très intéressante, merci de la porter à notre connaissance. Je pense que Piazzolla tenait la guitare pour un instrument d'accompagnement, incapable de soutenir la longueur de son du bandonéon qu'il utilisait à plein (Oblivion...). Mais ce qui fait la grandeur de sa musique c'est qu'elle est suffisamment "plastique" pour s'adapter à d'autres instruments, et c'est une chose rare qui dépasse souvent l'orgueil du compositeur.
Et c'est une bien qu'il se trouve des musiciens de la trempe de Roberto Aussel pour convaincre un si grand compositeur que son œuvre, tout simplement, dépasse son auteur.
Cordialement,
Gilles

Philthai
Messages : 352
Inscription : ven. 21 octobre 2016, 12:35
Localisation : Bangkok

Re: ASTOR PIAZZOLLA

Message par Philthai » lun. 16 juillet 2018, 04:58

Merci pour cette information, Alainfrederic, peu connue du grand public. Je trouve personnellement que la musique de Piazzolla s'adapte merveilleusement à la guitare parce qu'elle pousse les ressources de l'instrument au bout de ses possibilités. A la guitare, cette musique est brillante, surprenante et tellement créative. Le seul bémol (si je puis dire) : elle est difficile à jouer et demande beaucoup de travail (en tout cas pour moi). Cela dit, j'aime beaucoup aussi les interprétations d'Ana Vidovic. Même en public, chacune de ses notes sonne parfaitement. Quelle maîtrise !
Kohno Sakurai R Concert 2015 épicéa, Chantaguitar 2018 cèdre

Revenir à « Place publique des guitaristes classiques »