[PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Nous publions ici les fichiers PDF, GIF, PNG ou JPG de nos arrangements d'œuvres du domaine public ou de nos compositions pour guitare classique.
Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8072
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

[PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par Jean-François Delcamp » mar. 15 février 2011, 10:11

comme promis
jsbach_bwv847.pdf
par contre je n'ai pas mis de doigtés, si cela vous manque dites-le moi.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
:( + ♫ = :)

anacrouse
Messages : 984
Inscription : mer. 12 janvier 2011, 10:56
Localisation : Auvergne

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par anacrouse » mar. 15 février 2011, 11:45

Merci Jean François,

Ça tombe bien, je commençais à avoir les doigts un peu engourdis!!... avec ça plus de soucis :mrgreen:

Bien que la tonalité en la mineur soit plus accessible, cela n'en demeure pas moins un gros morceau ... mais la récompense est au bout..( Je ne suis pas au bout.. :chaud: ) C'est magnifique!

Merci encore
sergio
Si j'ai tendance à préférer les chiens aux hommes , c'est peut être que seul un chien à suivi le corbillard de MOZART

rfo

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par rfo » mer. 16 février 2011, 17:12

Un de mes morceaux préférés….
J’en avais rêvé, Monsieur Delcamp l’a fait.
Reste à savoir si je parviendrais à la vélocité requise… (il y a du boulot en perspective :chaud: )

Merci.

anacrouse
Messages : 984
Inscription : mer. 12 janvier 2011, 10:56
Localisation : Auvergne

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par anacrouse » mer. 16 février 2011, 19:05

rfo a écrit :Reste à savoir si je parviendrais à la vélocité requise… (il y a du boulot en perspective :chaud: )
Te tracasses pas l'ami,

On dit que les musiques de Bach n'ont pas de tempo rigoureux.... Lent, rapide c'est toujours aussi beau.... Alors commences par le tempo "kivabien" ... tu pourras toujours accélérer plus tard lorsque tu maitriseras le doigté :okok:
Mais avec un tempo lent si tu veux que cela soit joli , tu n'as pas droit à l'erreur....(Fausses résonances, tenue des notes, étouffés,....et j'en passe.. :chaud: )

Bonne dégustation pour ce plat de choix offert par Jean François..

sergio
Si j'ai tendance à préférer les chiens aux hommes , c'est peut être que seul un chien à suivi le corbillard de MOZART

rfo

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par rfo » mer. 16 février 2011, 23:46

anacrouse a écrit : Alors commences par le tempo "kivabien" ... tu pourras toujours accélérer plus tard lorsque tu maitriseras le doigté :okok:
Voilà un conseil avisé que me prodigue fréquemment mon professeur.

Le problème réside dans le fait, que mon oreille reste imprégnée des versions qui ont été particulièrement à mon goût et que mes mains tendent invariablement à vouloir suivre le rythme de ces « modèles ».
Une manie sans incidence pour des morceaux comme la Sarabande 1002, que je joue plutôt lentement (t 60), guidé par la plaisante interprétation de Cyriloud.
Mais qui peut compliquer les choses, si la version « référence » du morceau travaillé se trouve être celle de Yamashita. Je fini alors souvent par sacrifier la musicalité au tempo.
Compte tenu que le « clavier bien tempéré » de Glenn Gould a profondément influencé mon gout pour la musique, je te laisse augurer des conséquences de cette persistance auditive sur ma tentative à aborder ce répertoire :roll:

anacrouse
Messages : 984
Inscription : mer. 12 janvier 2011, 10:56
Localisation : Auvergne

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par anacrouse » jeu. 17 février 2011, 00:19

Je comprends ...Alors courage!!!!! :chaud:
Si j'ai tendance à préférer les chiens aux hommes , c'est peut être que seul un chien à suivi le corbillard de MOZART

legato
Messages : 529
Inscription : dim. 09 janvier 2011, 15:55

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par legato » jeu. 17 février 2011, 23:19

super !

il y a les doigtés de la main droite , mais ça ne va pas m'aider , alors que j'ai du mal avec l'annulaire :?
j'ai aussi en tête Glenn Gould héhé ..... je marmonnerai en jouant pour donner le change

merci Jean François

Charles

PS : j'ai trouvé dans mes partitions une transcription de la fugue ( par Ansgar Krause , éditions Campus , transposée en ré mineur , ça a l'air plutôt ardu )

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8072
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par Jean-François Delcamp » ven. 18 février 2011, 09:27

:idea: avec un capodastre c'est plus facile :


[media]https://youtu.be/RFHBsRdxv8M[/media]
:( + ♫ = :)

legato
Messages : 529
Inscription : dim. 09 janvier 2011, 15:55

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par legato » ven. 18 février 2011, 09:50

en effet , les doigts dans le nez

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7442
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par Valéry Sauvage » ven. 18 février 2011, 10:06

Commentaire du gars :
"J'ai pitché la vidéo pour sonner à l'octave du piano mais ma godin à la voix des Chipmunks :-)"
Comment on "pitche" en concert live ? :lol: :lol: :lol:
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7442
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par Valéry Sauvage » ven. 18 février 2011, 10:09

anacrouse a écrit : On dit que les musiques de Bach n'ont pas de tempo rigoureux....
Qui est "On" ???
Pour un prélude je suis d'accord, il n'y a pas (sauf indication du compositeur) de tempo défini. Pour les autres pièces d'une suite, les tempi sont indiqués par le nom des mouvements (les tempi des danses baroques sont connus aussi). Bien entendu il y a une marge possible, mais...
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8072
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par Jean-François Delcamp » ven. 18 février 2011, 10:40

legato a écrit :en effet , les doigts dans le nez
ha,
tu vois, je te l'avais bien dit. :lol:

le matin au p'tit dèj, pour se délier les doigts, avant d'aller vers le clavier de l'ordinateur c'est souverain.
:( + ♫ = :)

Avatar de l’utilisateur
Clément Pic
Compositeur
Messages : 2026
Inscription : dim. 22 juillet 2007, 19:33
Localisation : Lille

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par Clément Pic » ven. 18 février 2011, 11:16

Valéry Sauvage a écrit :Commentaire du gars :
"J'ai pitché la vidéo pour sonner à l'octave du piano mais ma godin à la voix des Chipmunks :-)"
Comment on "pitche" en concert live ? :lol: :lol: :lol:
En payant (cher) Max/Msp et une formation à L'IRCAM
Ou en utilisant Pure Data avec linux. (et en suivant une formation parce que l'utiliser comme ça...)
2011-jesors-porte.gif
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
In cobbles I trust.
In bescherelle I must trust.

anacrouse
Messages : 984
Inscription : mer. 12 janvier 2011, 10:56
Localisation : Auvergne

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par anacrouse » ven. 18 février 2011, 13:09

Valéry Sauvage a écrit :Qui est "On" ???
Pour un prélude je suis d'accord,
Je fais mon" méat coule pas " :desole: ( La prostate sans doute.. :lol: )

Comme le propos concernait un prélude de Bach, j'ai généralisé les "musiques" pensant "préludes" , Mais c'était juste pour dire qu'il fallait attaquer la pièce lentement pour acquérir le "balancé" p.a - i.m et les doigtés main gauche et accélérer peu à peu pour arriver au tempo couramment employé. Mais en aucun cas une indication musicologique sur l'œuvre de Bach..(Je n'en ai pas la prétention..)
David Fray (pianiste ) a dit lors d'un reportage sur MEZZO que les préludes de Bach n'avaient pas un tempo bien défini..
Pour ma part je pense que les musiques de Bach sont les rares à pouvoir être transcrites pour beaucoup d'instruments sans perdre leur identité.. et qu'elles se prêtent bien aux changement de tempo (Indiqué sur les partitions!),même important ,tout en gardant une cohésion musicale.. Mais cela n'engage que moi et qui plus est ça devient hors sujet...
Pour finir je dirai qu'il ne faut pas stigmatiser sur ce "prélude" bien qu'il soit "merveilleux" et l'assassiner par manque de niveau..! Avant de l'aborder il faut maitriser parfaitement la technique et surtout arriver à jouer des pièces plus "faciles " mais de haut niveau...et il n'en manque pas...

En tout cas , je reste admiratif devant, ton érudition pour la musique ancienne (et autre sans doute..). Tes interventions m'apprennent beaucoup.

sergio
Si j'ai tendance à préférer les chiens aux hommes , c'est peut être que seul un chien à suivi le corbillard de MOZART

rfo

Re: [PDF] Bach, J. S. - BWV 0847 Prélude

Message par rfo » ven. 18 février 2011, 23:09

Concernant le tempo chez Bach, je viens justement de lire un excellent article de Gérard Rebours sur la sarabande BWV 1002.
Il y est indiqué que la sarabande étant une danse, il convient de la rendre identifiable comme telle, et que par conséquent, un tempo autour de 84 est souhaitable. Personnellement, je l’apprécie et la joue beaucoup plus lentement.
J’ai beaucoup d’admiration pour les exégètes du baroque et je porte grand intérêt à leurs travaux. Ils nous ont permis retrouver l’essence de la musique baroque, débarrassé de tout romantisme mal à propos.
A titre personnel, je ne goûte guère aux adaptations « ségoviennes » mais il faut peut être se garder de verser dans un excès inverse (une certaine fantaisie me semble tout à fait acceptable tant que la beauté de l’œuvre n’est pas dévoyée et que l’esprit demeure) On peut prendre pour exemple Glenn Gould à qui, certains puristes, ont reproché d’avoir l’affront de plaquer sur un piano, une œuvre destinée au clavecin et à l’orgue, et d’avoir une lecture trop «libérale » de saint Jean Sébastien. Pour ma part, j’ai la faiblesse de croire qu’il a su dépoussiérer fugues et inventions et en souligner toute l’actualité.

Si nous devions pousser le raisonnement jusqu’à l’absurde, le seul moyen de nous montrer réellement fidèle à Bach serait de le jouer sur des instruments d’époque, de les accorder avec un diapason allant de 390 à 489 selon l’année de la composition (la fréquence du diapason a changé plusieurs fois au cours de la vie de JS BACH - son oreille absolue a du souffrir :mrgreen: ), de respecter scrupuleusement les annotations et le rythme (je rappelle aux étourdis, qu’à l’époque baroque, dans les mesures composées, dans les groupes de 3 croches, la première est longue, la seconde plus courte et la troisième est "un peu" longue :chaud: ), au risque de restituer une oeuvre minérale, percluse.
Comme Je n’ai nulle intention de m’essayer au luth baroque, au clavicorde, à la viole ou à l’orgue (Il semblerait que l’on ait de plus en plus de difficultés à trouver du personnel qualifié susceptible d’actionner les soufflets des orgues baroques) et que je me délecte à l’écoute du tempo à géométrie variable d’Anner Bylsma interprétant le prélude BWV 1007 au violoncelle, je me dis que, l’essentiel reste le plaisir qu’on éprouve à jouer ou à écouter cette musique. Et qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse.
Ceci dit, je ne suis qu'un simple amateur et pour paraphraser anacrouse «cela n’engage que moi » (c’est bien la première fois que je terminerais par une anacrouse :D )

Revenir à « Nos partitions pour guitare classique »