Des parts ou pas de parts pour le départ ?

Et aussi les musiques savantes et populaires des pays arabes et de l'Inde.
Gratouyeur

Des parts ou pas de parts pour le départ ?

Message par Gratouyeur » ven. 08 mai 2009, 18:28

Hello à tous,

Je viens de commencer des cours de flamenco. Comme il semble être de coutume, pas de partitions ! l'oreille et l'enregistrement.
Et puis là, je viens de découvrir une méthode (Graf Martinez), avec des parts !!! (oh, joie)
Je suis donc un peu dubitatif. Le fait d'avoir des parts pour une musique dite orale, peut il pervertir l'apprentissage ? Et en quoi ?
Je suis curieux de savoir ce que vous en pensez...........

elode30
Messages : 202
Inscription : ven. 26 décembre 2008, 11:50
Localisation : Dijon - France

Re: Des parts ou pas de parts pour le départ ?

Message par elode30 » jeu. 14 mai 2009, 18:27

moi aussi je debute le flamenco, et mon prof m'a donné des partitions extraites de la methode de Juan Martin. Il s'agit des différentes danses flamenco traditionels. A mon avis les partitions me semble utile dans l'apprentissage (pour mon cas!!), cela permet d'apporter les différentes techniques point par point, de les travailler à travers des excercies ou des pièces. Cela permet une bonne approche pour pouvoir ensuite utilisé tous ça, et pouvoir jouer avec d'autres musiciens.
voila ça n'est que mon avis, mais c'est sur que le flamenco est avant tout de tradition oral, et que le meilleur moyen de l'appendre serai de faire une immersion totale en Andalousie pour rencontrer d'autres guitaristes flamencistes( ce que j'éspère un jour!!).

elodie

yorbancad

Re: Des parts ou pas de parts pour le départ ?

Message par yorbancad » mer. 27 mai 2009, 10:08

L'oreille, c'est une superbe méthode. Cela te forme, car tu apprendras le plus en écoutant et en essayant de reproduire.
Donc au plus tôt tu commences, au mieux c'est!
De plus à l'oreille tu vas d'abord écouter et avoir le rythme dans la tête, tu vas ensuite essayer de jouer ce que tu as dans la tête.
Je ne suis pas très clair, je pense, mais la démarche est très différente.
Voyons comment être plus claire?
C'est le son que tu as dans la tête qui va commander tes doigts et la guitare, en fait la guitare devient l'extension de ce que tu chantes dans la tête (bon d'accord cela ne marche jamais au premier coup, mais bon!).
Avec une partition, c'est la partition et ce que tes doigts sont capables de faire qui va commander le son en cas de difficulté (du moins dans mon cas, et souvent alors je prend un mauvais rythme ou je rate les temps forts).
Personnellement, mon prof ne me donne qu'un TAB ne comprenant que les 'positions' plus les accords et là où il faut un golpe, rasgueo ou abanico... Mais je n'ai aucune indication de temps!
De plus en plus je n'ai rien, il joue, on essaye ensemble et à la fin un enregistrement et puis...vogue la galère jusque la semaine suivante.
Je suis donc obliger d'avoir le compas ou la falsetas bien en tête avant de pouvoir commencer à jouer.
Et franchement j'adore ça! (mais je rame)
Ceci est un avis tout à fait personnel évidement d'un débutant un peu moins débutant qu'il ya 2 ans.

Gratouyeur

Re: Des parts ou pas de parts pour le départ ?

Message par Gratouyeur » mer. 03 juin 2009, 20:44

Intéressants commentaires.
Je viens de prendre mon 6ème cours (je n'ai pas lâché, m'étant engagé sur 10) et je commence à entrevoir l'esquisse d'un début de possibilité.
Il me semble que la pratique sans parts, permet une plus grande liberté, et comme le dit yorbancad, une différence d'approche.
Je veux aller plus vite que la musique, alors qu'il me semble que le prof, tente une approche sur le ressenti et le naturel d'exécution.
Je vais encore insister selon cette voie.

Jean Bruno Dautaner
Messages : 793
Inscription : mer. 14 décembre 2005, 00:54
Localisation : paris

Re: Des parts ou pas de parts pour le départ ?

Message par Jean Bruno Dautaner » dim. 05 juillet 2009, 11:17

Personnellement avec mes élèves j'utilise tout. Le document sonore , l'enregistrement la partition et ou la tablature suivant ce qu'ils connaissent déjà.
Disons que le support papier fait gagner du temps pour ceux qui sont déjà lecteurs. En général je préfère la partition à la tablature car la tablature n' est pas aussi précise en rythme et impose le doigté de la personne qui a fait l 'édition alors qu'il peut y en avoir d ' autres.
Mais dans le cas du flamenco la partition a elle seule ne suffit pas il faut aussi écouter comment le guitariste dont on repique une falseta fait sonner ou tomber rythmiquement les choses.
Jean Bruno Dautaner. Professeur et concertiste.

Gratouyeur

Re: Des parts ou pas de parts pour le départ ?

Message par Gratouyeur » lun. 06 juillet 2009, 16:27

Bonjour,
J'ai pris mon dernier cours, et je ne pense pas poursuivre selon la méthode du prof l'an prochain.
L'absence de parts comme support de cours me contrarie, j'ai l'impression de ne pas progresser suffisamment.
Payer pour se taper des boeufs ne me satisfait pas. Bref, un certain manque de rigueur de la part du prof, à mon humble avis.
Dommage que tu n'habites vers chez moi guitarecf, j'aurais bien testé tes cours !
A mon avis, avant d'improviser ou jouer ce que l'on peut avoir dans la tête, il faut maîtriser la technique, la rythmique et tous les tics.
L'écoute, je suis entièrement d'accord, mais dans mon cas, ça ne suffit pas pour rasgueoder à l'envie.

A plus !

Luc S.

Re: Des parts ou pas de parts pour le départ ?

Message par Luc S. » mer. 08 juillet 2009, 01:29

Je trouve ridicule de s'interdire les partitions, au départ toutes les musiques étaient de tradition orale (ou plutôt ou oreille).
On pourrait aussi travailler du classique d'oreille, certains le font !

Je ne pense pas que l'absence de partition pour certaines musiques populaires soit une volonté des musiciens. Je pense que cela est surtout du au fait que cette musique est jouée par des gens qui n'ont pas accès ou quittent très tôt les écoles, et n'ont pas les moyens d'aller au conservatoire ou de payer des cours de musique.
Il faut se rappeler aussi que ces personnes qui apprennent par la tradition orale sont entourés par leur ainés qui enseignent et corrigent, et la pratique est de plusieurs heures par jour dès le plus jeune age. Chez Paco De Lucia, par exemple son père est guitariste, son frère ainé est guitariste, son autre frère est chanteur, et l'ami de la famille Nino Ricardo est guitariste. J'ai vu deux superbes documentaires sur Paco, aujourd'hui il ne se prive pas d'utiliser le PC et les outils modernes pour travailler sur ses compositions.

Lorsque l'on a un boulot ou autre occupation toute la journée et que l'on prend un cours une fois par semaine, il me semble préférable de disposer des supports papier pour travailler correctement entre deux cours. L'écoute du morceau par le professeur ou un enregistrement reste indispensable aussi car la notation a ses limites comme l'explique GuitareCF.

édition : relecture ajout mots manquants
Dernière modification par Luc S. le ven. 10 juillet 2009, 14:34, modifié 1 fois.

Gratouyeur

Re: Des parts ou pas de parts pour le départ ?

Message par Gratouyeur » ven. 10 juillet 2009, 10:42

Tout à fait d'accord avec toi Luc S ! Je me suis pris la tête avec un gars qui me traitait
de gros naze parceque je souhaitais plus de précisions dans les notations des partitions proposées par une revue (notamment en jazz ou picking).
Plus généralement, il pensait que je n'avais qu'à écouter ces musiques de tradition orale, qui n'avait pas à être écrites, etc etc ...
N'étant pas parent avec Paco de Lucia ou Vincente amigo, je ne vois pas pour autant, pourquoi je me priverais d'essayer de jouer ces styles
au moyen de partitions.
Mais, je suis bien sur convaincu, que l'écoute reste indispensable.
L'intégrisme me gonfle, quelqu'il soit ! Ainsi que l'élitisme.

felipe

Re: Des parts ou pas de parts pour le départ ?

Message par felipe » jeu. 16 juillet 2009, 09:29

je suis également d'acord avec vous pour l'apport de partitions
et puis il faut aussi apprendre à entendre à nos petites oreilles des sons qui n'appartiennent pas à notre culture et cela peut prendre du temps et les partitions sont les bien venues au début

Revenir à « Flamenco »