Lieux d’enregistrement

Les bases du studio d'enregistrement maison. La prise de son d'une guitare classique. Le matériel et les logiciels.
Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9955
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Lieux d’enregistrement

Message par milsabords » mar. 24 octobre 2017, 18:27

Bernard Corneloup a écrit :
mar. 24 octobre 2017, 13:25
Bonjour,
Moi je pense que le micro d'une tablette, quoi qu'on fasse pour le corriger reste un micro de tablette. Je pense que Milsabord n'en voudrait pas même pour se faire des mémos ou la liste des courses.
Il y a des micros de qualité bon marché (voir aussi du côté des conseils de Milsabs - mais à utiliser par l'intermédiaire d'une carte son), ou des micros à prise usb à connecter directement sur le PC (ou tablette - si elle a cette prise) qui peuvent être meilleurs que le micro intégré à la tablette. Et là, c'est déjà la prise de son à la base qui sera bien supérieure, que l'on fasse les pieds au mur, que l'on joue couché sous son lit ou que l'on s'enferme dans sa penderie.
oui , tout à fait . la tablette et son micro intégré - si je comprends bien - imposent des limites techniques indéniables et ne donneront jamais un son d'une immense clarté . au moins un vrai microphone aérien eut pu arranger les choses , et encore , sans trop attendre de miracle non plus . donc la configuration minimum serait ;
un oktava - par exemple - .
un mini préampli pour disposer de l'alimentation fantôme pour l'oktava .
parce que je déconseille un micro dynamique pour ce faire . et donc le préampli devient obligatoire .

tout dépendra ensuite de la qualité de la carte son embarquée dans la tablette . on peut avoir de bonne surprises parfois , ou pas .

pour ce qui est de l'émulateur Royer , ce n'est qu'un artifice qui propose d'arranger un peu les choses , parce que un Royer 121 vaut déjà plus cher qu'une ou deux ou trois tablettes .
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Doumé
Messages : 26
Inscription : dim. 23 juillet 2017, 19:38

Re: Lieux d’enregistrement

Message par Doumé » dim. 17 décembre 2017, 10:45

Mon outil "habituel" d'enregistrement est un Olympus LS-10. C'est conçu pour la musique, et les 2 micros intégrés doivent être à des années lumière d'un micro d'une tablette. Malgré cela, j'ai bricolé un câble pour y connecter un couple de micros "classiques", mais pas transcendants non plus (l'adaptateur transforme le mini-jack stéréo en 2 gris jacks mono). Eh bien, c'est le jour et la nuit, en particulier pour les notes graves. Le lieu d'enregistrement n'est pas neutre, bien sûr, mais il ne faut pas sous-estimer la contribution d'un "vrai" micro.

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 3564
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Lieux d’enregistrement

Message par FabienSimon » dim. 17 décembre 2017, 10:53

Doumé a écrit :
dim. 17 décembre 2017, 10:45
Mon outil "habituel" d'enregistrement est un Olympus LS-10. C'est conçu pour la musique, et les 2 micros intégrés doivent être à des années lumière d'un micro d'une tablette. Malgré cela, j'ai bricolé un câble pour y connecter un couple de micros "classiques", mais pas transcendants non plus (l'adaptateur transforme le mini-jack stéréo en 2 gris jacks mono). Eh bien, c'est le jour et la nuit, en particulier pour les notes graves. Le lieu d'enregistrement n'est pas neutre, bien sûr, mais il ne faut pas sous-estimer la contribution d'un "vrai" micro.
Oui, j'ai mis deux micros externes aussi le résultat est nettement meilleur, je n'utilise que ces entrées...
Les micros d'origines, on se demande pourquoi ils ont été montés, devrait les vendre sans ou avec...
:bye:
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9955
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Lieux d’enregistrement

Message par milsabords » dim. 17 décembre 2017, 13:59

FabienSimon a écrit :
dim. 17 décembre 2017, 10:53
Doumé a écrit :
dim. 17 décembre 2017, 10:45
Mon outil "habituel" d'enregistrement est un Olympus LS-10. C'est conçu pour la musique, et les 2 micros intégrés doivent être à des années lumière d'un micro d'une tablette. Malgré cela, j'ai bricolé un câble pour y connecter un couple de micros "classiques", mais pas transcendants non plus (l'adaptateur transforme le mini-jack stéréo en 2 gris jacks mono). Eh bien, c'est le jour et la nuit, en particulier pour les notes graves. Le lieu d'enregistrement n'est pas neutre, bien sûr, mais il ne faut pas sous-estimer la contribution d'un "vrai" micro.
Oui, j'ai mis deux micros externes aussi le résultat est nettement meilleur, je n'utilise que ces entrées...
Les micros d'origines, on se demande pourquoi ils ont été montés, devrait les vendre sans ou avec...
:bye:

les micros d'origine , au vu du prix de ces machines , ne sauraient être de bonne qualité . ou alors il faut mettre le prix sur la machine , mais l'ajout d'un vrai microphone change tout comme Doumé a pu s'en rendre compte .


avec ou sans .... oui , je coris que tascam propose un enregistreur un peu plus gros ( un peu moins qu'une boite à sucre d'un kilo , qui ne dispose pas de micros à l'origine , mais je ne sais pas ce qu'il vaut en qualité . ça doit être très correct ,sans égaler toutefois les matériel dédiés à la prise de son en cinéma , et les Nagra , très qualitatifs , mais bien plus chers ...
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Revenir à « Enregistrer la guitare classique »