Sor, Fernando - op.35/22 Exercice, Segovia no.5 - D04

Audio et Video de musique classique (1760-1850, Sor, Giuliani, Carcassi).
Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV, Vidéo et MOV, droits d'auteur.
Respectez nos conventions pour le titre de votre message
Pour permettre la recherche par tri alphabétique des MP3, partitions et vidéos, donnez un titre à votre message en respectant ce modèle :
Nom du compositeur, Prénom du compositeur - Opus Numéro et Titre de l’oeuvre - Indication de niveau - Formation (Duo, Trio ...)
Le signe - suit le ou les prénoms du compositeur :
exemple: Carcassi, Matteo - op.60/03 Etude - D05

Nous publions ici nos enregistrements pour guitare classique. Les enregistrements ne respectant pas le droit d’auteur sont supprimés.
marine

Sor, Fernando - op.35/22 Exercice, Segovia no.5 - D04

Message par marine » mar. 17 janvier 2006, 19:13

ci joint je vous fait part de mon premier enregistremnt

merci pou vos consignes, remarque et critiques

FM
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Cédric

Message par Cédric » mar. 17 janvier 2006, 21:08

J'ai bien aimé. L'enregistrement est un peu rude :-) Mais l'émotion est là.
Merci de partager.

toniopepe86

Message par toniopepe86 » mar. 17 janvier 2006, 22:01

J'ai apprécié (à part l'enregistrement!)

j'aime bien cette étude,
les ralentis sont biens aussi

Mais ça serait peut être mieux que tu accentues moins sur le fa# 4éme corde...non?? pour que ce soit un peu plus doux peut être...

marine

remerciement

Message par marine » mar. 17 janvier 2006, 22:12

merci de m"avoir ecouté. Désolé pour la qualité de l"enregistrement. Je me fait avec unPC Ptium III, micro tres modeste et une guitarre qui ne peut que ce qu"elle a. je cherchre tjrs le meilleures pour vous exprimer ma passion

Je vous garantie une amélioration aussi au niveau de l"enregistrement que au celui de la qualité d éxpression.

je voulais avoir vos premiers impressions, raison pour la quelle j"ai fait un premier enregistrement spontané, sans aucune répetion ni modification;vous avez surement constaté ;))

Mille merci

marine

etude de sor N 22

Message par marine » mar. 17 janvier 2006, 23:12

merci pour léintention

j'ai vraiment voulus que la note Fa diez 4 corde soit agresive parceque je la sent comme un leitmotiv qui se ne cesse de se répeter, je la sens comme une note grave, rappel a l"ordre de la nature ou bien a l écoulement du temps, a mon impression. c'est tres subjectif n'est ce pas ?

neamoins, je peut dire que les meilleures propositios d'interpretation qui m'on boucoup plus, etaisent rapide en quelque sortes et dure. ça prend chez lui un ton serieux, je vous rappel fantaisie eligiaque, entres autres comme reference.

merci de me lire aussi

Mille Merci

FM

Michel

c'est bien !

Message par Michel » mar. 17 janvier 2006, 23:15

tu connais bien le morceau...
mais
pourquoi une accélération soudaine en mesure 30 (sol - mi - do )
Les accords arpégés... volonté de ta part ? Certains se placent bien... d'autres trop longs entre deux notes.

sinon :bravo:
Notre ami Fernando n'a pas son pareil pour nous tordre les doigts !

Chris59

Message par Chris59 » mer. 18 janvier 2006, 08:26

Merci pour le morceau.

C'est vrai que l'enregistrement fait un peu mal :roll: Mais bon.

Cédric

Message par Cédric » mer. 18 janvier 2006, 12:05

Sinon ça m'a tout l'air d'être l'opus 35 numéro 22, pour ceux qui cherchent.

jch

Message par jch » mer. 18 janvier 2006, 14:54

Tu connais bien le morceau, et il est beau, donc ton interprétation passe bien... Tu y a mis un peu du soleil marocain, ça fait du bien en hiver!
Personnellement, cette étude m'a fait souffrir, et continue à me faire souffrir parceque je n'arrive pas encore, avec du travail suivi, à la restituer comme je voudrais. J'ai posté un enregistrement que je trouve de plus en plus défectueux, et j'ai bien envie de le remplacer, ce que je ferai j'espère dans pas trop longtemps...En plus, le tempo prescrit par la partition est relativement rapide, et la montée dans les aigues à la fin n'est pas si facile!
Continues, ce genre d'étude peut être travaillé des mois et des mois sans lassitude, c'est même étonnant de modernité!

ecridom

Message par ecridom » mer. 18 janvier 2006, 15:51

Je suis en train de travailler cette étude. Le conseil de mon prof est le suivant: la travailler pas vite, à la croche, pour obtenir une sûreté et une régularité maximale, sans chercher les nuances. A partir de cette régularité, bien appuyée sur les notes aiguës de chaque mesure, l'expressivité devra se placer toute seule.
Je suis le conseil avec plaisir, parce qu'il me fait découvrir un aspect un peu halluciné de cette partition. Elle me fait penser à la marche en montagne: chi va piano va sano. La montée dans les aigus serait le dernier coup de reins avant le col. Et je rejoins Jch sur la modernité du morceau.

Marine entend et joue une autre solution, avec des contrastes plus délibérés et une intention sur le sens de la musique. Je suis partante aussi pour sa version, malgré le problème d'enregistrement.

D.

Michel

Message par Michel » mer. 18 janvier 2006, 16:05

ecridom a écrit :Le conseil de mon prof est le suivant: la travailler pas vite, à la croche, pour obtenir une sûreté et une régularité maximale, sans chercher les nuances. A partir de cette régularité, bien appuyée sur les notes aiguës de chaque mesure, l'expressivité devra se placer toute seule.
Je l'étudie aussi pour le moment !
C'est vrai qu'elle n'est pas facile, et j'ai reçu de mon prof les mêmes conseils que toi !
Le MP3 viendra... mais il faudra le temps !

Courage ! :)

marine

pour vous tous

Message par marine » mer. 18 janvier 2006, 16:22

Chers amies

je suis tres heureux de recevoir vos conseils, et j'espere vraiment apporter de ma part un plus pour recompenser tout ce savoir que vous partagez avec moi.

Brievement, je voulais ajouter que ce morceaux et sincerement tres genereux en interpretation, d'autant plus qu'on change la maniere de le jouer, nous somme toujours satisfaits, et on decouvre finalement que c'est magique.

l'on ressent la tristesse quand on le joue doucement, de la gaietée et du divertissement quand il est rapide, et encore de la révolution et de la force quant c'est agressif et nuancé.

Finalement on peut considerer cette ouvre comme une piece riche multifacetique. Toutes les propositions s'engagent finalement a donner a la piece la valeurs qu'elle merite ainsi qu'homage a son auteur Fernando Sor.


Je vous Remercie tous pour vos contributions

FM

Gm_5

bravo

Message par Gm_5 » ven. 20 janvier 2006, 11:41

Belle interprétation je l’ai rarement entendu jouez si vite ,moi je le joue plus lent pour le coter poétique du morceau avec un petit ralenti tous à la fun mais c’est très bien

lepoutho

Message par lepoutho » lun. 23 janvier 2006, 09:59

j'aime bien ton interprétation surprenante et inhabituelle.
le fa dièse qui bat la mesure comme une pulsation un peu
obsédante, faut oser mais c'est cohérent avec le reste.
Tu as des idées originales et tu les assumes et finalement le résultat
me plait beaucoup.
Merci pour ce partage.

Cordialement,

Rolando V

Message par Rolando V » jeu. 02 février 2006, 15:27

Marine... Mis à part que le son est très métallique... cette étude est dans les doigts, félicitations... cependant le tempo me semble trop élevé peut-être pour compenser les difficultés? et cette vitesse nuit à l'expressivité et aux nuances... J'aime bien la basse "ostinato" mais un peu plus en douceur... l'arpège est là surtout comme un murmure pour soutenir le chant ce qui n'est pas tout à fait le cas dans cette exécution... les accords arpègés avant la conclusion de cette pièce ainsi que la fin sont d'une grande importance concernant les nuances... A bien y regarder, ce morceau d'apparence facile, est un vrai petit bijou de sensibilité musicale!
Bon courage
Amicalement. ROLANDO :guitare:

Revenir à « Audio et Video de musique classique »