Tarrega jouait sans ongles !!!

Entretenir et réparer ses ongles, les ongles artificiels.
Avatar de l’utilisateur
Prélude
Messages : 2424
Inscription : lun. 31 octobre 2005, 14:31

Re: Tarrega jouait sans ongles !!!

Message par Prélude » ven. 27 mars 2009, 15:09

mikoguitar78 a écrit :Le seul doigt qui à mon avis gagne à être joué sans ongle est le pouce. J'obtiens un résultat plus que convenable de cette manière, en fait je suis satisfait à 150% et j'ai des amis qui après m'avoir entendu se "tâtent" pour essayer.
J'ai eu moi aussi ma période "pouce court" . En fait si j'ai laissé pousser les ongles de i m a à la fin de ma deuxième année, il m'a fallu attendre beaucoup plus (presque 2 ans de plus) pour voir apparaître l'ongle du pouce (je le rongeais), je garde de bons souvenirs de cette période, en fait je ne râlais pas à son sujet :lol: tandis qu'après, j'en étais souvent pas satisfaite, parfois il faisait trop de bruits sur les cordes... maintenant que je le taille mieux, je ne me vois pas sans, il permet une certaine puissance que je ne serais pas capable d'avoir sans ongle, du moins c'est mon impression.
Guitare Prélude Maurice Dupont 2002
"La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots". Wagner

mikoguitar78

Re: Tarrega jouait sans ongles !!!

Message par mikoguitar78 » ven. 27 mars 2009, 16:35

Je ne peux pas entrer dans le détail ni expliquer (à distance!) une sensation...toujours est-il que le pouce sans ongle peut avoir plus de puissance qu'avec! Désolé pour ce qui pourrait apparaître comme de l'autosatisfaction, toujouts est-il que j'ai cette anecdote: un ami me dit que sa guitare frise dans les graves quand il joue fort. J'essaye, en faisant un énorme fortissimo et ça ne frise pas...J'ai mis des années à trouver la sensation adéquate avec le pouce, maintenant c'est ma référence pour les autres doigts (qui paraissent bien faiblards à côté). Je pense que l'ongle du pouce ne peut pas vraiment ajouter de puissance, tout au plus une certaine clarté (qu'on peut trouver avec la pulpe quand même), et parfois malheureusement un son "carton pâte" ou strident qui m'insupporte.
Le pouce est un doigt tellement fort de toute façon que la puissance ne devrait pas constituer un problème! Ce qui est plus difficile, c'est un son assez clair, les accords ou doubles cordes (faire ressortir une note), etc...
Pourquoi ne pas essayer? Au pire ça repoussera!

Avatar de l’utilisateur
Prélude
Messages : 2424
Inscription : lun. 31 octobre 2005, 14:31

Re: Tarrega jouait sans ongles !!!

Message par Prélude » ven. 27 mars 2009, 16:57

mikoguitar78 a écrit :Pourquoi ne pas essayer? Au pire ça repoussera!
Je saurai auprès de qui me plaindre :!: :lol:
Il se trouve que j'hésite vraiment car en ce moment je suis justement obligée de le "rafistoler" en raison d'une petite fissure d'un côté.
Guitare Prélude Maurice Dupont 2002
"La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots". Wagner

alphiar

Re: Tarrega jouait sans ongles !!!

Message par alphiar » ven. 10 avril 2009, 11:11

Bonjour,

j'ai joué nombre d'années avec des ongles plutôt longs, puis un jour je me suis décidé à m'entraîner de nombreuses heures sans ongles...

Au départ cela me paraissait presque impossible ou du moins très difficile, puis peu à peu on intègre de nouveaux réflexes, et de la corne se forme au bout des doigts, ce qui a pour effet de donner au son un aspect plus agressif qui se rapproche du son avec ongles... Il y a une question de morphologie des ongles et des doigts qui rentre en compte, il y a aussi une question technique, savoir si on joue avec la main droite plutôt fermée ou plutôt ouverte (quand on a les ongles très longs, on est nécessairement amené à jouer avec une main droite plus ouverte, et quand on a les ongles courts on peut jouer avec une main plus fermée) ...
Après je pense que c'est une histoire de conviction personnelle, la psychologie joue beaucoup, si vous êtes convaincu que c'est la technique onglée qui est la meilleure, alors il ne faut pas hésiter... Pour ma part, je suis revenu à la technique avec ongles car parfois j'aime bien jouer d'une façon un peu agressive avec les rasgueados espagnols...
Pour finir la technique sans ongles ne m'apparaît pas du tout impossible, elle est même intéressante à plusieurs point de vue (douceur du son, pianissimo...)

bonne journée !

Stéphan

Re: Tarrega jouait sans ongles !!!

Message par Stéphan » ven. 10 avril 2009, 13:52

Je suis plutôt d'accord avec toi Alphiar, mais je nuancerais quand même :
Avec une taille ajustée des l'ongles, on peut jouer à la fois avec la main plus ou moins , ou verte, ou fermée, et à la fois, avec, ou sans pulpe.. (et ok, c'est évident, les sons d'un joueur aux grands ongles ne seront pas les mêmes que ce type de jeu avec ce type de taille, mais perso, je ne peux pas me passer de la possibilité de jouer avec la pulpe, je m'en fais même une interdiction....)

Edit.: bourré de fautes d'orthographe
Dernière modification par Stéphan le ven. 10 avril 2009, 14:00, modifié 1 fois.

Stéphan

Re: Tarrega jouait sans ongles !!!

Message par Stéphan » ven. 10 avril 2009, 13:57

kikou a écrit :Remarque l'insatisfaction n'encourage pas à l'indulgence envers soi-même ou autrui... :roll:

Mais heureusement savons-nous bien que la perfection ultime n'existe pas, et donc qu'il serait mortifère de croire que nous puissons l'atteindre avant de nous permettre toute expression.

Non, je n'ai jamais étudié de "philo", mais je vous encourage à en faire aussi :)

Jérémie Kubler

Re: Tarrega jouait sans ongles !!!

Message par Jérémie Kubler » ven. 10 avril 2009, 14:34

Je ne crois pas que la "perfection" ou perfection "ultime" soient des mots qui aient du sens en musique.

En fait je ne crois pas que le style ait à voir avec une perfection qui lui serait extérieure.

La "perfection", c'est surtout un concept qui sert aux critiques.

Stéphan

Re: Tarrega jouait sans ongles !!!

Message par Stéphan » ven. 10 avril 2009, 15:35

Guybrush Threepwood a écrit :Je ne crois pas que la "perfection" ou perfection "ultime" soient des mots qui aient du sens en musique.
Ok, peut-être y suis-allé un peu fort : la perfection "universelle", certes non, mais quand même, quelque chose peut être considéré comme parfait quand nous n'y voyons pas de défauts (ou que ses qualités les dépassent), ou que rien n'y est à ajouter. Il me semble bien que la musique puisse faire partie du concept.

M'Bo
Messages : 1975
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Tarrega jouait sans ongles !!!

Message par M'Bo » sam. 30 décembre 2017, 01:30

domi38 a écrit :
jeu. 26 mars 2009, 11:19
Personne n'a défini à partir de quelle longueur on n'a pas d'ongle.
Il y a quand même Pujol qui, dans sa méthode (et son livre le dilemme du son) dit qu’il faut les couper à ras. Et c’est vrai qu’entre 1mm d’ongle ‘blanc’ et ongle à ras, il y a déjà une belle différence de sonorité. A titre personnel, je m’en rend compte au bout de 4 / 5 jours que les ongles ont poussé, je distingue à peine le ‘blanc’ de l’ongle mais je ressens que ma sonorité est déjà plus agressive qu’à ras. Et là je cours vers le coupe-ongles pour retrouver le velouté du son que j’avais :casque:

Du reste le coupe-ongles est bien plus rapide et efficace que la lime diamantée qui, elle, est nécessaire pour les joueurs avec ongles :wink:

Avatar de l’utilisateur
celime
Messages : 2183
Inscription : ven. 26 janvier 2007, 21:11
Localisation : Charleroi (Belgique)

Re: Tarrega jouait sans ongles !!!

Message par celime » lun. 05 mars 2018, 23:28

Tárrega utilisait probablement des cordes en boyau.

Ayant relu ce fil de discussion, je crois qu'on a oublié de mentionner qu'entre une corde en boyau de mouton (ou de bœuf) et une corde en nylon, il y a une sérieuse différence de "toucher".

Vue au compte-fils, ou même au microscope, une corde en nylon est un cylindre dont la surface est probablement bien plus lisse qu'une corde en boyau. En conséquence il est probable que le coefficient de frottement d'une corde en boyau est bien supérieur à celui d'une corde en nylon, ce qui est certainement plus en faveur d'un jeu sans ongle pour le boyau que pour le nylon.

Je me demande d'ailleurs si les cordes matées de Savarez (Les historiques "carte rouge" et "carte-bleue") n'étaient pas traitées ainsi pour retrouver la sensation des cordes en boyau ?

Pour info: FABRICATION D’UNE CORDE EN BOYAU.

Jouons avec les ongles par respect de nos boyaux et de ceux de nos frères les animaux...

M'Bo
Messages : 1975
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Tarrega jouait sans ongles !!!

Message par M'Bo » mar. 06 mars 2018, 00:11

celime a écrit :
lun. 05 mars 2018, 23:28
Je me demande d'ailleurs si les cordes matées de Savarez (Les historiques "carte rouge" et "carte-bleue") n'étaient pas traitées ainsi pour retrouver la sensation des cordes en boyau ?
oui c’est probable, je me souviens d’une interview de Pépé Romero dans une vidéo YT qui disait que c’était ces cordes matées (ou rectifiées) qui se rapprochaient le plus du timbre boyau. Cela dit les premières cordes nylon commercialisées juste après le boyau ne sont elles pas les Augustines (qui à priori,mais je me trompe peut-être, étaient lisses pour satisfaire le jeu de Segovia) ?

Revenir à « Ongles des guitaristes classiques »