Mémorisation

Quelle méthode ? Pour enfant, pour adulte ?
Yupanqui
Messages : 91
Inscription : ven. 17 février 2017, 12:55
Localisation : Alpes-Maritimes

Re: Mémorisation

Message par Yupanqui » mer. 24 octobre 2018, 16:51

Tous vos commentaires sont intéressants mais personnellement je retiendrais ceux de Fabrice qui dit : répétition , répétition , répétition
et de Isabelle qui dit : la mémoire des doigts.
Lorsqu'on déchiffre une partition c'est forcément au départ la mémoire visuelle , visuelle des notes sur la partition et visuelle par rapport aux notes sur le manche de la guitare.
C'est seulement je crois lorsque le morceau est joué par coeur qu'on doit pouvoir parler de mémoire des doigts.
Personnellement j’ai beau avoir en tête toutes les mesures , tous les passages d’un morceau , les visionner intérieurement , ce n’est pas pour autant que je le jouerai d'un trait et il me faut répéter , répéter , répéter les passages avant que ce soit joué d'un seul trait.
Sans doute ne suis-je pas assez doué et donc il me faut répéter, répéter .Aussi à force de répétition et bien ça reste gravé en mémoire et je n’ai plus besoin de la partition. Et c’est finalement les choses les plus simples qui ne demandent pas de répéter , répéter et répéter, dont j’aurais besoin de la partition car pas intégrées totalement par coeur.
Comme pour beaucoup de choses je pense que nous sommes pas tous égaux , certains ont plus de facilité avec leur doigts et trouvent immédiatement le bon positionnement de ceux-ci sans avoir à trop travailler , d’autres ont plus de mémoire visuelle etc……… les plus doués étant ceux qui ont beaucoup de facilité digitale et en même temps une capacité à mémoriser facilement , ce qui fait qu'ils ont moins besoin de travailler longtemps une pièce.
Le cerveau est tellement complexe et bizarre. J’ai remarqué que par exemple dans un même morceau pour un passage plus difficile il m'arrive que mes doigts se positionnent quasiment instantanément sans avoir à répéter ,et répéter encore et encore alors que pour un passage plus facile je suis obligé de le travailler plus longuement. Allons savoir pourquoi ?

Philthai
Messages : 360
Inscription : ven. 21 octobre 2016, 12:35
Localisation : Bangkok

Re: Mémorisation

Message par Philthai » jeu. 25 octobre 2018, 08:37

C’est un sujet qui m’interpelle parce qu’on se sent souvent seul et désarmé face à la question de la mémorisation. Merci de l’aborder ici, le fait d’en parler relève déjà quelque peu mon moral ! Dans mon cas, par exemple, je souffre d’un double handicap: ma lecture d’une partition est très lente et ma mémoire musicale également (quand je compare la vitesse avec laquelle mes petits enfants ou mon épouse parviennent à mémoriser un air). Je dois donc répéter et répéter jusqu’à connaitre la pièce par coeur.
Quant à ta question sur les passages difficiles assimilés parfois plus rapidement que d’autres plus faciles, je pense que cela arrive lorsqu’un changement de position des doigts assez comparable a été appris dans un autre morceau. Du coup, la mémoire procédurale restitue la position de nos doigts assez aisément. Bon, c’est ma théorie, je ne sais pas ce que les spécialistes en pensent...
Kohno Sakurai R Concert 2015 épicéa, Chantaguitar 2018 cèdre

jcrojas
Messages : 175
Inscription : ven. 30 mai 2014, 17:24

Re: Mémorisation

Message par jcrojas » jeu. 25 octobre 2018, 18:29

Comme évoqué par d'autres, je pense que la mémorisation (ou la mémoire) est un ensemble : visuel, musculaire, cérébrale, des sensations, gestion du stress, respiration, etc. C'est tout cela en même temps, et sûrement d'autres aspects aussi.
Et tout cela se travaille d'une manière ou d'une autre.
En particulier, en faisant des exercices; beaucoup d’exercices ; cela peut sembler dur, pas très amusant, mais c'est aussi comme cela que l'on progresse.
Comme dit A. Carlevaro, il faut arriver à avoir pleinement conscience des doigts, où sont-ils, quel est le mouvement qui précède, quel est le mouvement qui suit, comment s'articulent les différents mouvements.
Perso, j'ai pris le cahier no.3 de Carlevaro "Technique de la main gauche" (je suis rendu à l'exercice no.74 sur 86), et je m’aperçois que tout cela me sert aussi à chaque fois que j'attaque un nouveau morceau.
JC

Avatar de l’utilisateur
Françoise Sayour
Tutrice des élèves
Messages : 1092
Inscription : mer. 10 octobre 2018, 16:43
Localisation : Var

Re: Mémorisation

Message par Françoise Sayour » jeu. 25 octobre 2018, 20:17

Bergson et Proust parlaient de mémoire involontaire, celle-ci est actuellement qualifiée de mémoire implicite par les chercheurs, divisée en mémoire procédurale (la mémoire des habiletés) et mémoire émotionnelle.
En musique nous faisons souvent appel (entre autres) à ces deux aspects, en travaillant, répétant, nos doigts vont acquérir une mémoire «habile» et dans le même temps.la mélodie et l'émotion que nous ressentons font que la mémoire émotionnelle se mettra en oeuvre et prendra le pas sur la mémoire procédurale ...
Vous avez pu en faire l'expérience quand vous jouez un morceau que vous n'avez pas joué depuis longtemps, il vient magiquement sous vos doigts : c'est la mémoire implicite, si vous réfléchissez vous faites appel à la mémoire explicite qui stocke les connaissances, et jouer devient plus.difficile.
Petite magie du cerveau...
«La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée» Platon

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 13169
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Marne

Re: Mémorisation

Message par Rachid Merabet » jeu. 25 octobre 2018, 23:53

Isabelle Frizac a écrit :
sam. 20 octobre 2018, 20:23
Si je pensais....ça se saurait ! :lol:

En fait, je connais à peu près par coeur les notes que je joue, et j' ai la mémoire des doigts]...mais je ne me pose pas vraiment ce genre de questions métaphysiques...
J' apprends, point barre.
+1 :wink:
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n
Élève de DO5

StephaneM
Messages : 5
Inscription : sam. 03 février 2018, 22:52

Re: Mémorisation

Message par StephaneM » mar. 20 novembre 2018, 01:01

Doumé a écrit :
mer. 24 octobre 2018, 08:15
Jean-François Delcamp a écrit :
sam. 20 octobre 2018, 21:10
...dérouler une œuvre de façon intérieure, dans notre tête...
L'intervention de Jean-François Delcamp me semble remarquable et fait écho à la lecture d'un livre du temps où ma fille flûtiste se battait avec des douleurs aux doigts. La musique n'est pas faite par les muscles de nos doigts, mais procède plus fondamentalement d'une intention dont l'origine est dans notre tête et dont nos doigts ne sont que l'actionneur ultime, avec toute une chaîne de communication entre les deux. A ce titre, il est possible et même recommandé de travailler son instrument... en le laissant dans son étui !!! Prenez votre partition, éventuellement un enregistrement du morceau, et mettez tout en branle à l'intérieur. Vous pensez que l'efficacité est limitée parce que vos doigts ne bougent pas: grossière erreur! Toute la chaîne est mise en route, jusqu'à l'extrémité de vos doigts, et en prime: sans fatigue musculaire.

L'auteur racontait l'anecdote d'un professeur de violon distribuant sans illusion un "devoir de vacances" à une de ses élèves. Quelques semaines après, l'élève lui sort une prestation de qualité stupéfiante. "Bravo! Tu as travaillé combien d'heures par jour pour arriver à ça?" Réponse: "Zéro! Nous sommes partis et il n'y avait pas de place pour mon instrument dans les bagages. Je n'ai travaillé que la partition". J'ai fait moi-même le test avec un concerto pour Luth de Vivaldi (RV93): une heure de travail avec ma partition et un MP3 particulièrement bien joué. J'ai pris ma guitare dans la foulée, et... tout passait comme jamais ce n'était passé.

Dans la même veine: penser à un moment de silence avant de commencer à jouer pour dérouler intérieurement les premières mesures, pour accorder et échauffer la machine à l'intention de la musique. L'effet est stupéfiant, par exemple pour éviter d'arriver à la dernière mesure en ayant l'impression d'être resté "à côté" faute d'avoir pris le temps de s'asseoir dans le train.

Quel rapport avec la mémorisation? Simplement le fait que la mémoire fonctionne d'autant mieux que tous nos sens sont impliqués: notre tête, nos bras, notre influx nerveux, nos doigts (muscles et retours tactiles), nos oreilles, notre vue...
Merci, merci, merci pour ce post éclairant !

Avatar de l’utilisateur
Clément Pic
Compositeur
Messages : 2200
Inscription : dim. 22 juillet 2007, 19:33
Localisation : Lille

Re: Mémorisation

Message par Clément Pic » mar. 20 novembre 2018, 09:49

Cette méthode fonctionne dans la mesure où le morceau ne contient aucun gestes nouveaux ;-)
Elle est effectivement radicale!
In cobbles I trust.
In bescherelle I must trust.

Avatar de l’utilisateur
Lysiane Chantre
Messages : 524
Inscription : ven. 16 septembre 2016, 15:45
Localisation : Nérac 47600

Re: Mémorisation

Message par Lysiane Chantre » mar. 20 novembre 2018, 10:04

Yupanqui a écrit :
mer. 24 octobre 2018, 16:51
..." J’ai remarqué que par exemple dans un même morceau pour un passage plus difficile il m'arrive que mes doigts se positionnent quasiment instantanément sans avoir à répéter ,et répéter encore et encore alors que pour un passage plus facile je suis obligé de le travailler plus longuement. Allons savoir pourquoi ?"
...ben, ça, c'est tout à fait moi. Ceci dit, dans la phase "répétition" il y a aussi plusieurs étapes...note à note, conscience des schémas (accords, ou analogies de bouts de mesures, etc.), travail sur le "chant" isolé, énoncé des notes qui posent pb...quand la "danse" des doigts sur le manche est acquise, il faut encore accélérer le rythme, et en général, pour moi, c'est là que le bât blesse, à cause des douleurs main gauche, qui ont réapparu (deux mois après des infiltrations qui avaient tout guéri), et qui se sont installées en permanence (je ne veux pas refaire des infiltrations, si douloureuses au "réveil" :mrgreen: ).
En effet sur des passages "faciles" qui ne demandent pas de vigilance sur la position des doigts, ça n'imprime pas dans le cerveau, et je me perds...comme sur les passages plus "intéressants" je n'arrive pas à jouer vite, ça donne une idée du tableau :chaud: ...par exemple, je me régale à travailler Sons de Carilhoes, même si ce n'est pas à la bonne vitesse, et mon cerveau se fait des noeuds sur la Milonga de Buscaglia, si jolie aussi... :casque:
Kremona Solea A-C
"...Empieza el llanto de la guitarra..."

Pascal Lepage
Messages : 650
Inscription : sam. 20 octobre 2012, 18:16
Localisation : Paris

Re: Mémorisation

Message par Pascal Lepage » mar. 20 novembre 2018, 20:13

C'est le genre d'exercice qui dépend beaucoup de la mémoire à laquelle chacun est sensible ; c'est un peu comme à l'école, certains apprennent en écrivant, d'autres en récitant le cours à voix haute ... Cependant, le "répétition, répétition" évoqué plus haut est effectivement le point majeur, il faut répéter, répéter, répéter, le plus lentement possible pour inscrire chaque note dans le cerveau et dans les doigts, pour prendre le temps du trajet entre chaque position et savoir où on va sans être aux prises avec une vitesse qui, souvent, nous dépasse et relègue l'intention au second plan.

J'ajouterais l'importance de chanter les différentes voix au-dessus de la répétition très lente du morceau.
Guitare Penaud - Modèle Concert Epicéa
" Lorsque je récite un poème, ce n'est pas pour être applaudi mais pour sentir des corps d'hommes et de femmes, je dis des corps, trembler et virer à l'unisson du mien" A. Artaud

RobertoK
Messages : 119
Inscription : ven. 03 avril 2015, 00:23
Localisation : Région parisienne

Re: Mémorisation

Message par RobertoK » mer. 21 novembre 2018, 01:07

David Russel (sur YT) dit qu’il apprend par la fin. Quelques mesures jusqu’à la fin. Puis de plus en plus de mesures. Ce qui fait qu’en jouant, il est de plus en plus à l’aise. C’est sans doute une bonne méthode, car in fine, il s’agit d’éviter le trou de mémoire.
Ceci dit ça ne marche pas pour moi. Je ne connais quasiment rien de mémoire.
Juan Orozco 78
La Patrie Concert 14

Doumé
Messages : 62
Inscription : dim. 23 juillet 2017, 19:38
Localisation : Toulouse/ France

Re: Mémorisation

Message par Doumé » mer. 21 novembre 2018, 07:03

Pas stupide du tout, car apprendre par le début, c'est immanquablement, au bout du chemin, avoir mis plus d'efforts de répétitions sur le début que sur la fin. En veillant à faire autrement, on devrait rééquilibrer la balance pour la mémorisation ET pour le déchiffrage d'ailleurs.
Guitare 10-cordes Pascal Quinson (Montauban)

mortimer
Messages : 52
Inscription : mer. 04 novembre 2015, 15:19

Re: Mémorisation

Message par mortimer » mer. 28 novembre 2018, 21:28

Je pense essentiel la visite du site "guitare et pédagogie".Dans ce site on y trouve un excellent article sur les processus de mémorisation et le rôle de la biologie; tout y est bien expliqué.

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11189
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Mémorisation

Message par milsabords » jeu. 29 novembre 2018, 05:51

StephaneM a écrit :
mar. 20 novembre 2018, 01:01


. "Bravo! Tu as travaillé combien d'heures par jour pour arriver à ça?" Réponse: "Zéro! Nous sommes partis et il n'y avait pas de place pour mon instrument dans les bagages. Je n'ai travaillé que la partition". J
ça ,ça ne marche pas pour tout le monde. Pour ma part je peux réfléchir comment tel passage doit être affecté par tel phrasé , tel relief , comment s'enchainent deux zones, comment accélérer pour donner une impression comme ceci ou comme cela , comment créer une rupture dans la phrase , etc ... et une fois l'instrument en main essayer de produire ce à quoi j'ai réfléchi. et ce n'est pas évident , il faut répéter répéter répéter .
Il ne s'agit pas de lecture , cela m'est impossible.
Bon nombre d'handicapés sont donc hors contexte pour cette jolie histoire. Ils sont dans une approche du "faire".
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Doumé
Messages : 62
Inscription : dim. 23 juillet 2017, 19:38
Localisation : Toulouse/ France

Re: Mémorisation

Message par Doumé » jeu. 29 novembre 2018, 07:39

Je pense au contraire que cela fonctionne pour tout le monde, à des degrés divers, et en complément de la pratique réelle, surtout pour la guitare dont les doigtés sont complexes. Il faut donc déjà avoir bien déchiffré le morceau. Cela vaut le coup d'essayer: ça ne fait que du bien.
Guitare 10-cordes Pascal Quinson (Montauban)

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11189
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Mémorisation

Message par milsabords » jeu. 29 novembre 2018, 08:17

hélas non. autant dire à un handicapé en fauteuil roulant "t'as deux jambes ; marche ! " . ce n'est pas aussi simple. pour moi ça ne marche pas. Mais je n'ai pas appris à jouer avec des partitions de toute maniere. ce n'est venu que l'ongtemps apres les partitions.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Revenir à « Pédagogie et méthodes pour guitare classique »