Gilles Mercier Luthier

Guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ...

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs.

Sont dispensés de cette modération préalable les membres des groupes "luthiers", "luthiers amateurs" ainsi que les membres du groupe "amateurs de lutherie".

.
Règles du forum
Le forum de la guitare classique est consacré exclusivement aux guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ... Les messages concernant un instrument type guitare électro acoustique, guitare manouche ou encore guitare amplifiée sont supprimés.
Le forum ne peut pas jouer le rôle "d'expert à distance", tout message demandant l’estimation d’une guitare est verrouillé ou supprimé du forum. Pour l'estimation d’un instrument de musique, voyez auprès d'un luthier ou d'un magasin de musique.

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs. Les membres des groupes "luthiers" et "luthiers amateurs" sont dispensés de cette modération préalable.
valère
Messages : 1148
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Guitares Mercier

Message par valère » jeu. 10 avril 2014, 01:20

paloky a écrit :Bonjour les guitaristes !
de mon coté, je suis allé chez gilles Mercier à deux reprises récemment .
bien acceulli par gilles, j'ai essayé divers modèles , et j'ai finalement craqué pour une "saudade" a pan coupé , parfaitement adaptée à mon jeu à mi chemins de différents styles de guitare .De plus j'ai bénéficié de la remise mentionné plus haut pour les anciens modèles !
légère comme une plume , un son à la fois subtil et plein ,trés réactive : c'est magnifique . depuis , je n'arrête plus de jouer :
que dire de plus ?
je suis guitariste professionnel depuis plusieurs décennies et j'ai eu de nombreuses guitares au cours de ma vie .
pourtant c'est vraiment une joie renouvellée chaque jour de retrouver cette merveille .
Bonjour Paloky,

on te croit sur parole... mais l'oreille nous démange. Un petit extrait sonore l'apaiserait...
Amitié,
Valère

paloky

Re: Guitares Mercier

Message par paloky » jeu. 10 avril 2014, 09:09

Bonjour Valère
oui, justement je vais bientôt enregistrer quelque chose avec la saudade et déposer sur youtube.
j' enverrais un lien .
amitiés
à bientôt
Paloky

Gilles Mercier

Re: Guitares Mercier

Message par Gilles Mercier » lun. 21 avril 2014, 20:38

Ana Vidovic avant relooking et changement de manager.
Guitar : Gilles Mercier Luthier, Aix-en-Provence, France, Western Red Cedar and Bubinga, made ​​in May 2000.
*** chercher Cavatina - Ana Vidovic ***

candelito

Re: Guitares Mercier

Message par candelito » mar. 22 avril 2014, 12:13

Gilles Mercier a écrit :Ana Vidovic avant relooking et changement de manager.
Guitar : Gilles Mercier Luthier, Aix-en-Provence, France, Western Red Cedar and Bubinga, made ​​in May 2000.
*** Cavatina - Ana Vidovic ***
Très beau son . Toutefois il me semble subir un traitement électronique conséquent. Où sont placés les micros ? on le les voit pas. Si la prise est de loin, automatiquement le son doit être travaillé ... je préfère une prise plus proche et directe sans traitement électronique même réussi comme c'est ici le cas.
Pourquoi Mme Vidovic est elle passée à des guitares "Lattices" ? ... y trouve t'elle son compte ? à ce que j'entends comme musicalité ici, j'en doute ...

Gilles Mercier

Re: Guitares Mercier

Message par Gilles Mercier » mar. 22 avril 2014, 12:35

candelito a écrit :
Gilles Mercier a écrit :Ana Vidovic avant relooking et changement de manager.
Guitar : Gilles Mercier Luthier, Aix-en-Provence, France, Western Red Cedar and Bubinga, made ​​in May 2000.
*** Cavatina - Ana Vidovic ***

Pourquoi Mme Vidovic est elle passée à des guitares "Lattices" ? ... y trouve t'elle son compte ? à ce que j'entends comme musicalité ici, j'en doute …
"l'Endorsement" est une pratique courante dans le business. Sauf que je ne suis pas dans le business et je ne donne pas mes guitares, ni à Vidovic ni à Carmona ni à personne. Je n'accepte pas non plus d'argent que je n'ai pas gagné. Je vis du fruit de mon travail, avec lequel je nourris ma famille./

candelito

Re: Guitares Mercier

Message par candelito » mar. 22 avril 2014, 13:04

Pensez vous que tous les concertistes jouent sur des guitares parce qu'on les leur donne pour publicité ? c'est ça "l'endorsement" ? (je connaissais pas ce mot) ... mais si la pratique se conçoit pour une voiture, je vois mal un artiste jouer sur un instrument qui ne lui plait pas à ces seules fins commerciales... en tous cas ce serait pas honorable envers les luthiers qui travaillent pour essayer d'en vivre.

Gilles Mercier

Re: Guitares Mercier

Message par Gilles Mercier » mar. 22 avril 2014, 13:59

candelito a écrit :Pensez vous que tous les concertistes jouent sur des guitares parce qu'on les leur donne pour publicité ? c'est ça "l'endorsement" ? (je connaissais pas ce mot) ...
Ha oui ! vous ne connaissez pas ce mot ? Vous pensez peut-être que Roland Dyens par exemple aurait joué une D o n a d e y s'il avait dû la payer, ou Paco de Lucia une Laplane ?!

MDR

candelito

Re: Guitares Mercier

Message par candelito » mar. 22 avril 2014, 15:47

Gilles Mercier a écrit :
candelito a écrit :Pensez vous que tous les concertistes jouent sur des guitares parce qu'on les leur donne pour publicité ? c'est ça "l'endorsement" ? (je connaissais pas ce mot) ...
Ha oui ! vous ne connaissez pas ce mot ? Vous pensez peut-être que Roland Dyens par exemple aurait joué une D o n a d e y s'il avait dû la payer, ou Paco de Lucia une Laplane ?!

MDR
Que je sache Roland Dyens n'a jamais joué une D o n a d e y ! Il en a joué amicalement il est vrai, à quelques occasions à ce que je sais, sur scène par plaisir du challenge, ou pour les essayer "in-situ" ou pour aider Michel avec qui il a des relations amicales à faire un peu connaître ses instruments, ... mais D o n a d e y n'a jamais donné ses guitares (pas mal le lui reprochent d'ailleurs). Roland Dyens a joué longtemps une Fanton d'Andon, avaient ils un deal ensemble ? je ne sais pas et ne sais pas si on doit aborder ce sujet.
Paco, Francisco Gomez, lui, recevait pas mal de guitares gratuites, qu'il donnait à ses neveux ...ça je connais un de ses chanteurs.
Maintenant qu'un Luthier donne une guitare à un Grand Concertiste dans un but commercial, c'est parfois peut-être plus rentable pour le Luthier que de donner 45% à un magasin.
Mais là, on sort du cadre ... je pense que chaque Luthier fait son choix du style de commerce qui lui convient.
Toutefois, je ne pense pas crédible qu'un(e) grand(e) concertiste puisse jouer une mauvaise guitare pour le simple fait qu'elle soit gratuite.
Les Australiens ont un sens du commerce agressif qui n'est pas "Français" ...

Avatar de l’utilisateur
domi38
Messages : 608
Inscription : jeu. 19 mars 2009, 16:39

Re: Guitares Mercier

Message par domi38 » mar. 22 avril 2014, 16:03

candelito a écrit :
Que je sache Roland Dyens n'a jamais joué une D o n a d e y ! Il en a joué amicalement il est vrai, à quelques occasions à ce que je sais, sur scène par plaisir du challenge, ou pour les essayer "in-situ" ou pour aider Michel avec qui il a des relations amicales à faire un peu connaître ses instruments, ...

Exact, comme il a donné des coups de main à d'autres luthiers ( dont un qui avait été son élève :) )

il me semble par contre que la Fanton d'Andon était sa propriété (je crois l'avoir lu quelque part )
Burlot de concert de 2009,
Burlot 8 cordes,
Hirade 7,
basse classique Francisco Del Rey, et pas mal d'autres...électriques!

Gilles Mercier

Re: Guitares Mercier

Message par Gilles Mercier » mar. 22 avril 2014, 23:15

candelito a écrit :
Gilles Mercier a écrit :Ana Vidovic avant relooking et changement de manager.
Guitar : Gilles Mercier Luthier, Aix-en-Provence, France, Western Red Cedar and Bubinga, made ​​in May 2000.
*** Cavatina - Ana Vidovic ***
Très beau son . Toutefois il me semble subir un traitement électronique conséquent. Où sont placés les micros ? on le les voit pas. Si la prise est de loin, automatiquement le son doit être travaillé ... je préfère une prise plus proche et directe sans traitement électronique même réussi comme c'est ici le cas.
Pourquoi Mme Vidovic est elle passée à des guitares "Lattices" ? ... y trouve t'elle son compte ? à ce que j'entends comme musicalité ici, j'en doute …
Merci pour l'intérêt que vous portez à mes instruments. Il faudra venir essayer les nouveaux, je vous réserve une surprise. Je n'ai pas réalisé la prise de son ni la vidéo, je ne puis donc répondre à vos questions pertinentes. C'est juste une guitariste qui joue une guitare, Ana Vidovic qui joue une Gilles Mercier.

Emmanuel Cavalier
Messages : 1152
Inscription : lun. 10 octobre 2011, 23:56
Localisation : Millau Aveyron

Re: Guitares Mercier

Message par Emmanuel Cavalier » mar. 22 avril 2014, 23:43

Je suis en train d'écouter A.Vidovic sur le tube.Une heure avec une guitare Mercier.Je ne sais pas si je peux mettre le lien,mais ce n'est pas dur à trouver.
Elle a une belle robe bleue.
Le son a l'air peu retravaillé et est très agréable.C'est même un régal ce récital.

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 12138
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Guitares Mercier

Message par Bernard Corneloup » mar. 22 avril 2014, 23:50

Emmanuel Cavalier a écrit :Je suis en train d'écouter A.Vidovic sur le tube.Une heure avec une guitare Mercier. Je ne sais pas si je peux mettre le lien,mais ce n'est pas dur à trouver.
Elle a une belle robe bleue.
Le son a l'air peu retravaillé et est très agréable.C'est même un régal ce récital.
C'est en effet un plaisir de l'écouter jouer. Malheureusement on ne peut pas mettre de lien vers des oeuvres protégées, soit au nom du droit des compositeurs, soit de leurs descendants, soit des éditeurs, soit encore de l'interprète lui-même. :(
Mais en mettant le titre exact de la page entioubée on retrouve facilement.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Gilles Mercier

Re: Guitares Mercier

Message par Gilles Mercier » mer. 23 avril 2014, 12:27

Emmanuel Cavalier a écrit :Je suis en train d'écouter A.Vidovic sur le tube.Une heure avec une guitare Mercier.Je ne sais pas si je peux mettre le lien,mais ce n'est pas dur à trouver.
Elle a une belle robe bleue.
Le son a l'air peu retravaillé et est très agréable.C'est même un régal ce récital.
Au passage, c'est bien la même guitare que pour la *** chercher Cavatina - Ana Vidovic *** en robe blanche mais pas issue du DVD Melbay Production.

Gilles Mercier

Gilles Mercier Luthier

Message par Gilles Mercier » ven. 25 avril 2014, 13:31

Voici le seul et unique fil de discussion où vous pourrez dorénavant communiquer avec Gilles qui se tient à votre disposition pour partager avec vous.
Welcome Home
http://youtu.be/E1FE8pJhtOM

Vincent Le Gall

Re: Guitares Mercier

Message par Vincent Le Gall » lun. 05 mai 2014, 09:59

Voici ce que publiait déjà Gilles Mercier en avril 2013, message à caractère promotionnel :
"

« MADIBA » grand concert.

Voici l’illustration de la maturité du travail de l’atelier.
L’instrument a été entièrement repensé.
C’est à la lumière de l’expérience en matière de lutherie du quatuor à cordes que cette relecture a été menée. Le traitement dualiste des graves et des aigus sur le violon a servi de guide; le pied droit du chevalet, proche de l’âme, exerçant un couple considérable sur la table d’harmonie pour mettre en exergue les aigus et le haut du spectre sonore, le gauche s’appuyant sur la barre d’harmonie, poutre maîtresse, pour contenir les basses et asseoir les fondamentales.
L’absence d’âme n’entame en rien la dualité grave/aigu du concept qui s’exerce à l’horizontal au lieu de vertical. Par contre le fait que les deux composantes extrêmes soient traitées à des endroits séparés, diamétralement opposés, permet d’avoir un meilleur détaché des registres tout en restant homogène, grâce au fondu enchainé linéaire, d’un bout à l’autre de la bande passante. Cette manière de spécialiser certaines zones à des fonctions spécifiques permet aussi de focaliser leur mécanique propre sur des tâches plus précises, de simplifier leur travail respectif, donc leur architecture, pour un meilleur rendement. Le contraire d’un instrument traditionnel en somme où tout se fait partout au petit bonheur la chance, un tambour en quelques sortes. Le tout sollicité simultanément et remixé à la sortie de la rosace donne un résultat plus proche du vinyle Deutsche Grammophon que du DDD mp3.
Extérieurement peu de changements. Intérieurement il s’agit bien d’une alternative aux solutions contemporaines pour coller de plus près aux exigences de la guitare du XXI° siècle, sans céder aux sirènes High Tech mais en visant sa quintessence même.
Un instrument de musique qui timbre du «ppp» au «fff», dans tous les registres. Une sonorité corsée aux basses musclées avec des aigus chantants disponibles à volonté et des médiums (corde sol colorée) omniprésents qui donnent une vie autonome aux voix intermédiaires. Une excellente projection, bien droite, sans réverbe ni halo irisant où les différentes voix ne se mélangent pas tout en se mariant bien entre elles.
«Madiba» est l’aboutissement d’une carrière, le fruit mûr d’une vie de passion.

“MADIBA” Grand Concert.

This guitar is the illustration of mature workshop activity.
The conception of the instrument has been completely reconsidered.
Experience in the field of string quartet manufacture nurtured this new approach. The dual treatment of bass and treble on the violin was the main guideline: the right foot of the bridge, next to the soundpost, exerts considerable strain on the soundboard to enhance the treble range and the higher part of the sound spectrum while the left foot rests upon the harmony bar, the main beam, to keep the lower sounds under control and to strengthen the fundamentals.
The absence of a soundpost does not impair the treble/bass duality of the concept that operates horizontally rather than vertically. But the fact that the two external constituents are dealt with in separate, radically opposed places provides greater precision in the registers that remain homogenous though, thanks to the linear blending process that affects the entire frequency band. The strategy that consists in giving a precise function to certain areas of the instrument enables to focus their particular mechanisms on more precise tasks and to simplify their specific activity and their architecture, which contributes to increasing the overall efficiency. It is the contrary of traditional instruments that come mainly haphazardly, the way drums operate so to

say. When all these elements combine and sound springs to life through the rosette what is heard is closer to an old Deutsche Grammophon vinyl than to a mp3 DDD.
Externally, the changes are hardly visible. Internally, what is achieved - something contemporary luthiers usually turn their backs on - is intended to get as close as possible to the requirements of the guitar of the twenty first century and to get in touch with its quintessence without yielding to the deceitful voices of the High Tech mermaids.

This instrument sounds clear from “ppp” to “fff,” whatever the register. The sound is full- bodied with muscular bass frequencies, generous colourful treble and an ever-present middle register (colourful G string) that give autonomous life to the intermediary voices. The projection of sound is breathtaking, perfectly straight and untainted by any reverb or perturbing halo and it combines harmoniously the different voices that never blend.

“Madiba” is the crowning glory of a career, the ripe fruit of a passionate life."

Revenir à « Luthiers »