Barrages carbone ?

Guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ...

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs.

Sont dispensés de cette modération préalable les membres des groupes "luthiers", "luthiers amateurs" ainsi que les membres du groupe "amateurs de lutherie".

.
Règles du forum
Le forum de la guitare classique est consacré exclusivement aux guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ... Les messages concernant un instrument type guitare électro acoustique, guitare manouche ou encore guitare amplifiée sont supprimés.
Le forum ne peut pas jouer le rôle "d'expert à distance", tout message demandant l’estimation d’une guitare est verrouillé ou supprimé du forum. Pour l'estimation d’un instrument de musique, voyez auprès d'un luthier ou d'un magasin de musique.

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs. Les membres des groupes "luthiers" et "luthiers amateurs" sont dispensés de cette modération préalable.
candelito

Re: Barrages carbone ?

Message par candelito » mar. 06 mai 2014, 11:05

Bonjour André

Effectivement je ne pense pas qu'il existe une guitare avec un barrage tout carbone.
Le carbone ne bouge pas en fonction de l'hygrométrie comme le bois le fait perpendiculairement à ses fibres . Un barrage tout carbone collé en travers des fibre de la table bloquerait l'ensemble.
Même un barrage composite d'ailleurs. Lorsqu'on colle bois sur carbone on obtient quelque chose qui ne s'allonge pas selon l’hygrométrie.
Par contre, quelque soit le style de guitare ( trad. , lattice, ou dbletop) j'ai vu sur le net certains barrages comprenant du carbone.
Les lattices quand à elles dont j'ai vu l’intérieur, semblent renforcées de tissus carbone sur le sommet des barrages de table ... on peut voir cela sur le site du Luthier Galabert. Il m'en voudra pas de faire sa promo en mettant une photo issue de son site public. Là, tout est bien bloqué, mais la table est si fine que les tensions internes produites par les variations hygrométriques sont surement bien plus faibles.
fab51.jpg
Ceci dit, je n'aime pas le son des Lattices ... ta prise de son est bonne et on entend évidement une forte dynamique, des basses pleines et des aiguës interminables en harmoniques, mais les cordes internes ? les accords ???? ... l'articulation musicale pour moi, est écrasée... mais ce n'est que mon oreille subjective.
Par contre une dbletop peut se rapprocher d'un guitare traditionnelle avec plus de performance. La matériaux de base sera isotrope certes mais les barrages peuvent redonner à l'ensemble la richesse de l'anisotropie du bois.
Pourtant il me semble toujours que le "grain" du bois soit toujours plus musical... et Ch Besnainou l'explique par ses non-linéarités, faisant l'expérience avec un micro bobinage non-homogène en comparant avec une micro moderne très linéaire.
Les Tables des guitares de Ch Besnainou sont tout carbone, certes, mais il a employé une technique pour les fabriquer qui est très complexe et qui tisse les fils de carbone de façon irrégulière : il les met parfois en zig-zag, en variant l'amplitude et l'écartement des zig-zag ; il cherche à reproduire les non-linéarités du bois tout en obtenant une table très légère.
Sa recherche est la meilleure, à mon idée, toutefois le procédé de mise en œuvre semble difficile à accomplir, donc il n'est pas suivi (quoi que il me semble travailler actuellement avec M Dupont, puisque lorsque je l'ai vu à Montpellier il exposait sur son stand).
En tous cas au niveau du rendu sonore j'ai été scotché et il y avait des lattices et des dbletop de qualité pour comparer; le jour où on arrive à industrialiser cela : plus besoin des Australiens !
Avez-vous écouté ces guitares ?
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

André Blanc
Messages : 555
Inscription : mar. 12 mai 2009, 10:18

Re: Barrages carbone ?

Message par André Blanc » mar. 06 mai 2014, 19:28

Bonjour Candelito,

J'ai en effet essayé deux guitares de Charles Besnainou à l'atelier Maurice Dupont avec qui il s'est associé pour distribuer ces guitares. Elles sonnent très forts et sont assez étonnantes .. on aime ou on aime pas mais ce que je peux dire c'est que cela ne ressemble en rien à une sonorité de guitare traditionnelle .. ne serait ce que par la puissance et la couleur sonore.. et cela m'a parut assez déroutant mais aussi très plaisant. il y a un monde d'écart avec une guitare traditionnelle ou une double-table.. c'est autre chose voire un autre instrument...attention ce n'est pas un mal bien au contraire et il faut encourager cette initiative..

Je me garderai bien de donner un jugement de valeur car l'expérience m'a depuis montré que tous les goûts sont dans la nature.

Par contre l'aspect extérieur de ces guitares - table en carbone noire - montée de manière plus que simpliste me semble difficile à concilier avec mon goût de la belle lutherie... sans doute l'objet ici n'est pas de faire du beau .. mais ayant l'habitude de traiter avec des guitaristes professionnels, j'imagine que sauf à vouloir se distinguer, rare seront ceux qui se présenteront sur scène avec une telle guitare. Mais là c'est un détail qui peut être résolu facilement.

Cela reste à suivre mais pour l'instant cela relève plus de l'expérimentation. En tout cas pour mes oreilles et pour les yeux.. c'est vraiment révolutionnaire.

Ensuite juste pour revenir sur ton avis .. comme je l'ai souligné je me demande comment l'on peut dire que l'on aime pas le son des lattices... elles sont toutes différentes et celle que j'ai mis en vidéo est très typée... Si je puis me permettre ton avis reviendrait à dire que l'on peut ne pas aimer le son des guitares traditionnelles en imaginant qu'elles sont toutes identiques.

Comme je l'ai dit toutes les lattices sont différentes preuve en est que certaines pèsent 3.2kg et d'autres 2.3Kg... Certaines offrent une définition parfaite une polyphonie grandiose et offrent à l'opposé de la Smallman moins de médium et des basses plus claires.

Enfin je t'invite juste pour le plaisir à réessayer ce type d'instruments ne serait-ce que pour confirmer ton jugement... en ce qui concerne les doubles-tables, c'est vraie qu'elles sont plus proches d'une guitare traditionnelle .. mais aussi bien moins intéressantes à mon goût... mais tout dépend de l'usage et de la double-table en question.


Donc deux autres vidéo avec des lattice trés différentes de la première..juste pour montrer qu'il n'y a pas une lattice mais des lattice

Bien à toi

André

*** pas de lien vers des oeuvres protégées svp. chercher Gnatek lattice guitar Fortea HVL ***

*** chercher Dieter Hopf Portentosa Grande Furioso lattice fortea HVL ***
Classiques: un certain nombre de guitares de concert .. , Acoustique: Huss &Dalton OO SP
Luth :6 choeurs Paul Thompson
Electriques: épiphone, Fender telecaster
Quelques guitares romantiques

candelito

Re: Barrages carbone ?

Message par candelito » mar. 06 mai 2014, 20:05

Ch Besnainou est un chercheur et il a trouvé ; pourtant faut il encore que sa trouvaille soit techniquement exploitable. Le Look et le timbre : les luthiers sont là pour s'en occuper. Et si ils le faisaient ça donnerait surement mieux que tout. Mais, est-ce exploitable ? Je veux dire techniquement. Il me parait déjà complexe de mettre en oeuvre une dbletop, alors le système à Besnainou ?
Bien sûr, de vos lattices, je préfère la Gnatek, toutefois, je repère que dans toutes les lattices il y a un comportement du son "en aplat" qui me déplait et cela quelque soit le timbre d'enveloppe. Il y a dans toutes un énorme sustain, ce qui est normal, et une extinction de note parfaitement stable mais donc sans variations des couplages harmoniques au fil du temps, ce qui POUR MOI et pour Ch Besnainou également qui a cherché à résoudre cela par la dissymétrie est un son qu'on dit "sans vie" : c'est la sensation du son qu'on essaye de définir ainsi car Évidemment, nous ne parlons pas de l’interprétation musicale. Il y a des qualités énormes dans les lattices et des défauts qui proviennent des mêmes techniques qui leur donnent ces qualités, d'où l'impasse que Charles Besnainou a contournée à sa façon. On entendra parler bientôt de ses nouvelles créations alors là VRAIMENT dissymétriques, sur lesquelles j'ai appris qu'un brevet est déposé.
Je pense franchement que si le système était développé avec la même ferveur que ce qui s'est passé avec les lattices, ce pourrait devenir LA guitare de demain. D'autant plus que la version "bois" pourrait également exister.
Je ne sais pas si le fait de mettre des videos de guitares de démonstration n'est pas considéré comme une promotion, et donc dans ce cas ne devrait pas rester sur leur fil dédié. Et puis je n'ai pas de videos des Guitares de Besnainou et de toutes façons ce ne serait pas avec la même prise de son que la vôtre donc on ne peut comparer qu'en direct ces choses là, car la façon de positionner un micro domine toute reproduction du son. Les mettre face à la surface vibrante ou avec un angle faible va renforcer flatteusement la dynamique, mais aussi l'agressivité.
Le son est une chose subtile, il peut être époustouflant dans l'instant et ennuyeux au bout de 10 mn ... c'est pour ça qu'il est difficile de juger. Mais pour les lattices il y a pour moi quelque chose de commun à toutes : je suis impressionné dans la première seconde, puis quelque chose que je n'aime pas m'agresse l'oreille : cet "aplat" sonore . Je ne sais si quelqu'un d'autre que moi a cet avis . Et puis, même lorsque le son est beau,et rond, il est externe. Alors que je ressens de l’intériorité avec une dbletop d'Arnoldo Garcia par exemple qu'un ami vient d'acheter : petite guitare en taille avec un son très puissant et tout en rondeur.

André Blanc
Messages : 555
Inscription : mar. 12 mai 2009, 10:18

Re: Barrages carbone ?

Message par André Blanc » jeu. 08 mai 2014, 11:53

Bonjour Candelito,

Bien sûr tu as raison la comparaison 'vidéo' est un exercice difficile et sujet à interprétation. J'ai trouvé une vidéo de ces fameuses guitares en carbone de Charles Besnainou pour illustrer mes commentaires sur la couleur sonore en aucune manière comparable à celles de guitares traditionnelle et aussi l'aspect esthétique de ces guitares .... (encore une fois j'aime assez la sonorité de ces guitares).

En ce qui concerne mes exemples de vidéo .. Je pense pas ce cela soit de la promotion dans la mesure où je m'interdis de mentionner toute information commerciale et que surtout je ne reprend et ne site aucune littérature directement écrite par les luthiers.. mais uniquement je transcris mes impressions de guitaristes et le retour d'expérience en ce qui concerne les guitares lattice ou double-table. Il y a promotion quand l'on site des pages d'un luthier dans leur intégralité sans y intégrer sa propre analyse.. mais bon .. je laisse aux modérateurs la liberté de juger, ils sont là pour cela et font un super boulot. De toute façon si certains jugent ces vidéo en dehors de leur contexte .. faites le moi savoir je les supprimerai dans la seconde.

Pour le travail de Charles Besnainou, il faut l'encourager surtout dans un contexte de lutherie française très conservateurs où l'on compte sur une main les luthiers qui s'essaient aux nouvelles techniques (lattice ou double-tables) tandis que les luthiers étrangers - ne serait ce que les Allemands - innovent en permanence.

Donc affaire à suivre.

André

[media]https://youtu.be/vAfYuwkGX2I[/media]
Dernière modification par André Blanc le jeu. 15 mai 2014, 18:26, modifié 2 fois.
Classiques: un certain nombre de guitares de concert .. , Acoustique: Huss &Dalton OO SP
Luth :6 choeurs Paul Thompson
Electriques: épiphone, Fender telecaster
Quelques guitares romantiques

Cyril Kerouanton
Luthier
Messages : 366
Inscription : mer. 08 novembre 2006, 23:37
Localisation : calvados ( coulonces)

Re: Barrages carbone ?

Message par Cyril Kerouanton » jeu. 08 mai 2014, 12:24

Il y a quand même quelques luthiers en France qui s'essaient à faire des recherches et des essais.
Il n'y a peut-être pas uniquement les luthiers qui sont timides ... Certains guitaristes le sont peut-être aussi ?
Il ne s'agit pas non plus de promouvoir l'innovation pour elle-même ( le Mp 3 était une innovation ...) mais c'est intéressant dans le cas où on y retrouve une amélioration ou une offre différente mais de qualité au moins identique à ce qui existe déjà.
Je suis d'accord avec vous André pour dire qu'il n'y a pas Un son traditionnel ni UN son laticce ou Double table mais plusieurs. Il y a aussi plusieurs paires d'oreilles, toutes différentes avec des sensibilités différentes etc . selon moi le plus important est d'avoir une ouverture d'esprit assez importante pour pouvoir apprécier ou juger des choses nouvelles sans a-priori déformant.
J'aime bien ces comparatifs où chacun peut trouver ce qu'il aime sans être déprécié en raison de sa différence.
guitares:Abondance,Audirac(s),Baarslag,Contreras,Bedikian(s)Boyadjian(s)Dauge(s),Delarue,Déséglise,Fouilleul(s),Green,Lebreton(s)Lesueur(s)Le Moing(s)Pappalardo,Quinson, Roffler(s) et les miennes !
Futures?...

André Blanc
Messages : 555
Inscription : mar. 12 mai 2009, 10:18

Re: Barrages carbone ?

Message par André Blanc » jeu. 08 mai 2014, 16:10

C'est vrai que nos luthiers français n'ont pas vraiment pris le train du lattice et des double-tables.. mais ils ont innové dans d'autres direction et Cyril a raison, il y a bien sur Besnainou .. mais pour moi cela tient plus du prototype mais aussi Bastien Burlot avec sa table sans rosace, D o n a d e y avec ses barrages , Joie, Fabien Ballon ... voire Audirac à son époque.. c'est vrai
Classiques: un certain nombre de guitares de concert .. , Acoustique: Huss &Dalton OO SP
Luth :6 choeurs Paul Thompson
Electriques: épiphone, Fender telecaster
Quelques guitares romantiques

bernie1

Re: Barrages carbone ?

Message par bernie1 » sam. 10 mai 2014, 02:02

Il me semble que l'intérêt des innovations considérées est pour beaucoup dans le volume sonore accru qu'elles permettent, et s'adressent dès lors pour beaucoup aux concertistes amenés à jouer dans de grandes salles, ou aux guitaristes jouant avec d'autres instruments plus puissants que la guitare, quelque peu handicapée par sa relative faiblesse en terme de volume (sonore bien sûr)...
Les "lattice" en particulier sont réputées pour le gain qu'elles permettent, et il serait donc intéressant de pouvoir comparer la puissance des guitares "traditionnelles" avec celles des "lattice" et autres double-tops, en même temps que le timbre...
Pour le peu que j'en connais, les double-tops ont ma faveur à l'heure actuelle(dans le rapport puissance-qualité du timbre)...
Bernie.

candelito

Re: Barrages carbone ?

Message par candelito » lun. 12 mai 2014, 17:48

bernie1 a écrit :......... il serait donc intéressant de pouvoir comparer la puissance des guitares "traditionnelles" avec celles des "lattice" et autres double-tops, en même temps que le timbre...
Pour le peu que j'en connais, les double-tops ont ma faveur à l'heure actuelle(dans le rapport puissance-qualité du timbre)...
Bernie.
Ce serait effectivement intéressant, mais ? Où, Quand ? Comment ? Il faut au moins un théâtre afin d’apprécier les sonorités en situation.

André Blanc
Messages : 555
Inscription : mar. 12 mai 2009, 10:18

Re: Barrages carbone ?

Message par André Blanc » lun. 12 mai 2014, 21:37

Je peux vous faire par de mon expérience. C'est vrai qu'on imagine aisément que la raison pour l'achat de guitare lattice est la recherche de puissance... mais après avoir vu plus au moins une centaine de guitaristes .. ce peux vous dire que cet argument est l'arbre qui cache la forêt... attention je voudrai surtout que ce que je vais dire ne soit pas pris pour de la promotion.. mais c'est vraiment une observation vraie.

La puissance est en fait un des derniers arguments d'achat dans les faits car 95% de la puissance ne provient pas de la guitare mais du guitariste, de son attaque, de sa vision esthétique et de sa main droite et de sa main gauche dans une certaine mesure.Certains guitaristes ayant adopté des lattices jouent avec un volume que des guitares traditionnelles surpassent aisément, d'autres qui ont un jeu ultra puissant sur des guitares traditionnelles produisent des horreurs sur des lattice avec des sons et uniformément forts... c'est odieux.

L'apport de la puissance effective de ses guitares, est avant tout un conforme physique pour le guitariste et non le volume car comme ce n'est pas la peine de forcer, à sonorité égale avec une guitare traditionnelle, le guitariste peut réduire la puissance de son jeu et 'se préserver' physiquement' pour se consacrer à la musique et aux nuances. Beaucoup de guitaristes professionnels jouent avec des instruments 'boostés double table ou lattice' pas pour jouer fort - certains vous diront oui - mais surtout pour ne pas être 'rincés' après une heure de concert. Ils se préservent par ailleurs des pathologies propres aux guitaristes en réduisant la tension musculaire dans les mains, les épaules, le dos,...
Preuve en est que quand j'interroge les guitaristes qui jouent sur ces guitares, la première remarque qu'ils me font est que dans certains cas ils ont réduit leur tempo notamment pour les moments lents .. car la guitare offrant plus de volume offre - normalement aussi plus de sustain et donc de tenue de notes. Le volume sonore permet de prendre son temps et de 'laisser sonner' l'instrument ce qui surtout vraie dans les morceaux lents. Moi-même je prends un malin plaisir à ralentir au maximum le premier mouvement de la cathédrale pour faire sortir la ligne mélodique et prendre le temps de 'vibrer' les notes ... tout simplement parce que la guitare sonne.

Enfin comme je le disais précédemment l'apport de ces lattices - ou double table qui peuvent aussi sonner très forts - et non dans le volume mais dans l'amplitude sonore.. un crescendo - comme celui de la 2e mesure ( fa dièse répété 3 fois )du 2e mouvement de la Cathédrale sera vraiment crescendo .. et dramatisera ces 3 notes pour finir sur l'accord.. On ne parle plus de volume mais d'expressivité.

Enfin et cela est vraie, un bon nombre de guitaristes qui jouent en ensemble ou pire avec un chanteur doivent obligatoirement 'sortir' un gros son.. mon expérience notamment avec la voix montre les limites des lattices.. une bonne amplification sera surement meilleures.

Pour finir, mon première instrument est le luth - un son tout petit et j'ai usé pas mal de banquette à écouter des luthistes jouer en concert ... mais quel effort pour percevoir les nuances et l'art du luthiste.. La guitare lattice facilite l'écoute du public.. mais cela est un gage de confort mais pas de qualité musicale.. c'est le guitariste qui joue et non l'instrument.

Pour évaluer les différences de puissance, il faut simplement une salle assez grande avec au moins 7 à 8 mètres de recul. Bien sûr un théâtre c'est mieux.

Une guitare traditionnelle ou lattice produira un son horrible si le guitariste joue comme une brute ... bien souvent j'entends des avis très négatifs sur la couleur sonore des lattices par des guitaristes qui parce que ce sont des lattice vont .. jouer comme des brutes pour faire sortir un gros son.. il faut rester dans les limites de l'instrument pour juger de la couleur sonore.
Classiques: un certain nombre de guitares de concert .. , Acoustique: Huss &Dalton OO SP
Luth :6 choeurs Paul Thompson
Electriques: épiphone, Fender telecaster
Quelques guitares romantiques

bernie1

Re: Barrages carbone ?

Message par bernie1 » mar. 13 mai 2014, 01:58

candelito a écrit :
bernie1 a écrit :......... il serait donc intéressant de pouvoir comparer la puissance des guitares "traditionnelles" avec celles des "lattice" et autres double-tops, en même temps que le timbre...(...)
Bernie.
Ce serait effectivement intéressant, mais ? Où, Quand ? Comment ? Il faut au moins un théâtre afin d’apprécier les sonorités en situation.
Je comprends bien ce que vous voulez dire André (& c'est très intéressant) ; je n'avais pas réellement pensé il est vrai aux avantages en moindres efforts et plaisir à se laisser envelopper par le son que permettent ces guitares (quoique l'ayant perçu avec une double-top je m'en souviens maintenant)...
Cependant quand on regarde les barrages des "lattice" il est clair qu'ils sont conçus pour permettre l'utilisation d'une table très fine, donc qui vibrera plus facilement et partant (me semble-t-il) projettera d'avantage (et sans pour autant se déformer avec le temps)...Après qu'il faille adapter son jeu pour conserver - ou obtenir - un bon son, je le conçois facilement. Mais je pense qu'un gain de puissance doit être effectif - ou au moins disponible, et peut-être serait-il observable simplement en jouant deux guitares différentes ("lattice" & "standard") avec rigoutesement les mêmes réglages des mêmes micros à la même distance, non ?, - avec une distance assez importante sans doute -, pour répondre à Candelito...
Pas évident à mettre en place il est vrai, et faut avoir les 2 guitares sous la main. (Mais ça fera pas promo pour les lattice puisque les autres aussi auront leur chance)... :?
Faudra trouver un morceau ne demandant pas trop de nuances et essayer de jouer avec la même force sensiblement, sans doute...Pas vraiment d'idée...Une étube peut-étre ?

candelito

Re: Barrages carbone ?

Message par candelito » mar. 13 mai 2014, 08:58

Pour tester la qualité d une guitare on ne doit pas la jouer pareil que l autre.
On doit pousser chaque guitare a fond dans la façon qui lui convient au mieux afin de faire ressortir les qualités de chacune.
Rester en surface et dynamique sur une lattice et rentrer très profond dans une Fleta ... Par exemple
Ce qu on teste c est leurs différences d esprit.
Ensuite , en auditeur, en musicien, on évalue quelle musique nous touche le plus
Quelle est la plus puissante ? Oui mais aussi qu'elle est la plus musicale. C est plus une exposition comparée qu un concours.
À la finale on essaye pour chacun de savoir quel est l instrument qui nous apporte le plus de plaisir à écouter.
Cela implique de choisir aussi pour chaque instrument le guitariste qui le maîtrise au mieux.
Un théâtre est nécessaire. Pas une pièce à l acoustique l'aléatoire.
Quant à l enregistrement ?
Impossible d en conclure qque chose de comparatif !
Il suffit de mal placer un micro face à la table, perpendiculaire , par exemple, pour obtenir un son en aplat.
Dernière modification par candelito le mar. 13 mai 2014, 10:58, modifié 1 fois.

candelito

Re: Barrages carbone ?

Message par candelito » mar. 13 mai 2014, 10:57

On sort un peu trop du sujet en parlant ici trop précisément des Lattices. Puisque l'intitulé est : "Barrages Carbone " .
Toutefois, la puissance d'un instrument dépend de facteurs physiques calculables :
- il y a le déplacement de la corde qui met sa masse en vibration et d'autant plus de masse que l'on "enfonce" la corde ...
- il y a la vitesse du doigt lorsqu'il met la corde en vibration, la vitesse d'impact ... puisque le mode d'excitation de la corde de la guitare est une percussion
En voiture lorsque vous percutez un obstacle, il y a la masse de votre véhicule (une moto ou un camion ne font pas les mêmes dégâts) et il y a la vitesse ( dont l’énergie est plus "rentable" puisque dépendant du "carré" de la vitesse) ... et puis il y a le comportement de l'obstacle : souple, élastique, raide , il ABSORBE ou RENVOI l’Énergie plus ou moins.
Sur une guitare donc en théorie : la vitesse de l'impact du doigt est plus "rentable" que le poids du doigt... ( ce n'est pas jouer plus vite dont il s'agit, mais d'attaquer dynamique)
L’absorption ?
c'est la façon dont vos ongles permettent de lâcher la corde : plus c'est net, et relâché détendu sans accompagner la corde sur son retour et moins ça absorbe l’énergie. Mais une attaque bien profonde et bien "à gauche" va accompagner le lâché, elle absorbera de la puissance mais donnera du timbre ...
Donc oui, une lattice fonctionnera bien mieux avec ce style de jeu percussif leger et net et dont la puissance provient de la dynamique. La table est très fine et très "barrée" dont les barrages sont parfois même en BALSA , recouverts de carbone sur leur sommet. OR : le BALSA est un bois particulier : il est comme un composite ! Et remplace le Nomex dans certaines Dbletop j'ai entendu dire (jamais écouté) . Évidemment une Lattice va être rentable en énergie, timbrée, puissante et demande un jeu détendu dynamique et léger ... MAIS .... c'est une "autre" guitare. Et elles ont toutes des différences, certes, mais leur style est tellement uniforme.
Bien sûr, un Luth dans une salle de 3000 personnes, c'est pas si facile à écouter ... mais .... cela arrive t'il assez souvent ? Et SI ON VEUT il existe d'excellentes sonorisations : les enceintes Christian HEIL par exemple, avec une prise de son bien faite.

Avatar de l’utilisateur
nono51
Messages : 224
Inscription : dim. 04 mai 2014, 00:50

Re: Barrages carbone ?

Message par nono51 » mer. 14 mai 2014, 01:27

J'ai l'impression que la puissance en guitare, c'est un peu comme la virtuosité du guitariste :)

Tous les guitaristes ayant désespérément essayé de jouer comme des virtuoses sans succès diront que la vitesse ce n'est qu'un détail, que la virtuosité n'a pas d'importance, ce qui compte c'est les émotions, la musique, le blabla habituel, la vérité c'est que tout le monde écoutera toujours un virtuose avec admiration...


Le volume et la projection, c'est pareil, tous les luthiers et leurs fervents défenseurs qui n'y sont jamais arrivés diront que le timbre compte par dessus tout (encore mieux si c'est un timbre ASYMETRIQUE :) :) ) mais le fait est qu'en concert, le volume et la projection des lattice ont les faveurs des musiciens professionnels et du public qui les remercie :)

Avatar de l’utilisateur
Gilbert Pépin
Messages : 1061
Inscription : lun. 11 novembre 2013, 09:37
Localisation : Saint Marcel - 27950

Re: Barrages carbone ?

Message par Gilbert Pépin » mer. 14 mai 2014, 06:17

nono51 a écrit :... la vérité c'est que tout le monde écoutera toujours un virtuose avec admiration...
Tout le monde moins un !
Personnellement la viruosité me laisse assez indiférent ; si c'est la seule qualité de l'instrumentiste, il n'y aura aucune admiration de ma part. Je préfère les "musiciens" aux "instrumentistes", c'est à dire ceux qui sont capable de s'effacer derrière la musique plutôt que ceux qui se mettent en avant. Si un musicien (un vrai !) est en plus virtuose, ce que j'admirerai le plus c'est la façon de faire oublier la virtuosité au profit de la musicalité (le fond plutôt que la forme). J'ai déjà vu des vidéos pour lesquelles les commentateurs louaient par exemple la qualité et la régularité du trémolo, mais dans lesquelles je ne trouvais aucune émotion ; la partition était certes jouée avec une précision "chirurgicale", mais je n'entendais qu'une succession de notes, et pas de la musique ; pour la même oeuvre, d'autres interprètes au trémolo moins régulier m'ont beaucoup ému, les petits défauts techniques étant estompés par la qualité de l'interprétation et la musicalité.
Gilbert
Guitare Paulino Bernabé, modèle Antonio Lopez n°1

candelito

Re: Barrages carbone ?

Message par candelito » mer. 14 mai 2014, 08:31

Lorsque la dissymétrie est effective la puissance est au rdv.
Voir un rapport d isabelle.
Isabelle a écouté 15 guitares démontrées au theatre Adyar dont celle en Carbone de Besnainou, et une D o n a d e y.
Au beffroi un guitariste ayant 2 Lissarague a également jugé la dissymétrique 650 tout aussi puissante, timbre en plus. Il y a plusieurs solutions à chaque question.
La puissance oui, mais pas n importe comment.

Revenir à « Luthiers »