Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ...

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs.

Sont dispensés de cette modération préalable les membres des groupes "luthiers", "luthiers amateurs" ainsi que les membres du groupe "amateurs de lutherie".

.
Règles du forum
Le forum de la guitare classique est consacré exclusivement aux guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ... Les messages concernant un instrument type guitare électro acoustique, guitare manouche ou encore guitare amplifiée sont supprimés.
Le forum ne peut pas jouer le rôle "d'expert à distance", tout message demandant l’estimation d’une guitare est verrouillé ou supprimé du forum. Pour l'estimation d’un instrument de musique, voyez auprès d'un luthier ou d'un magasin de musique.

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs. Les membres des groupes "luthiers" et "luthiers amateurs" sont dispensés de cette modération préalable.
Bastien Burlot
Luthier
Messages : 534
Inscription : jeu. 23 avril 2009, 19:43
Localisation : Corrèze, France

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par Bastien Burlot » sam. 29 septembre 2018, 08:44

milsabords a écrit :
ven. 28 septembre 2018, 22:55
la rosace me plait beaucoup. c'est fin et riche.
Merci milsabords!

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 4111
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par FabienSimon » sam. 29 septembre 2018, 10:26

Superbe guitare, félicitations Bastien!
Un seul inconvénient à ces guitares de grands luthiers et il est gros, c´est que l´on arrive plus à meubler son temps libre d´une autre manière que celui de jouer, le plaisir est intense...
Merci pour la photo, encore bravo! :okok:
Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11166
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par milsabords » sam. 29 septembre 2018, 15:22

FabienSimon a écrit :
sam. 29 septembre 2018, 10:26

Un seul inconvénient à ces guitares de grands luthiers et il est gros, c´est que l´on arrive plus à meubler son temps libre d´une autre manière que celui de jouer, le plaisir est intense...
le drame de notre vie. :lol:
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 4111
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par FabienSimon » sam. 29 septembre 2018, 15:32

milsabords a écrit :
sam. 29 septembre 2018, 15:22
FabienSimon a écrit :
sam. 29 septembre 2018, 10:26

Un seul inconvénient à ces guitares de grands luthiers et il est gros, c´est que l´on arrive plus à meubler son temps libre d´une autre manière que celui de jouer, le plaisir est intense...
le drame de notre vie. :lol:
C´est excessif mais disons que l'on fait l´impasse sur d'autres plaisirs terrestres ...
Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
Patrick Debril
Elève des cours en ligne
Messages : 1031
Inscription : dim. 01 décembre 2013, 21:29
Localisation : lille

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par Patrick Debril » sam. 29 septembre 2018, 17:42

FabienSimon a écrit :
sam. 29 septembre 2018, 10:26
Un seul inconvénient à ces guitares de grands luthiers et il est gros, c´est que l´on arrive plus à meubler son temps libre d´une autre manière que celui de jouer, le plaisir est intense...
Pour ça, quelque part je suis heureux de pas avoir le sou.

J ai aussi un gros coup de coeur pour cette rosette !
Bravo pour ce superbe instrument.
La passion m' anime, la musique y habite.
Cueilleur De plantes.
Inscrit au juicer anonyme.
Guitares cèdre, epicea et pain d épices "Debril"

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11166
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par milsabords » dim. 30 septembre 2018, 12:55

FabienSimon a écrit :
sam. 29 septembre 2018, 15:32
milsabords a écrit :
sam. 29 septembre 2018, 15:22
FabienSimon a écrit :
sam. 29 septembre 2018, 10:26

Un seul inconvénient à ces guitares de grands luthiers et il est gros, c´est que l´on arrive plus à meubler son temps libre d´une autre manière que celui de jouer, le plaisir est intense...
le drame de notre vie. :lol:
C´est excessif mais disons que l'on fait l´impasse sur d'autres plaisirs terrestres ...
je cours après quelques poules entre une valse et une java, j'aiguise mes couteaux , je lis bobin , je bois du thé avec des petits gateaux loin de chez moi ...
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11166
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par milsabords » dim. 30 septembre 2018, 12:58

Patrick Debril a écrit :
sam. 29 septembre 2018, 17:42
FabienSimon a écrit :
sam. 29 septembre 2018, 10:26
Un seul inconvénient à ces guitares de grands luthiers et il est gros, c´est que l´on arrive plus à meubler son temps libre d´une autre manière que celui de jouer, le plaisir est intense...

Pour ça, quelque part je suis heureux de pas avoir le sou.


attendez un peu que je gagne au loto , je vais vous en flanquer une super-bonne entre les mains , vous y resterez collé du soir au matin . :lol:
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

valère
Messages : 1167
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par valère » mer. 30 janvier 2019, 03:46

Nous sommes une foule à penser que le témoignage qui suit pourrait inspirer de nombreux luthiers qui recherchent leurs quatre points cardinaux. Ne vous laissez pas impressionner par l'apparente complexité, tenez bon et vous comprendrez à la toute fin qu'il suffit de savoir compter sur ses doigts.

A.jpg

Cathédrale de Chartres
◽ LE LABYRINTHE ◽
Sur le pavement de la nef, les contours du labyrinthe ont été incrustés en pierre sombre, celle-ci provenant vraisemblablement des Ardennes, près de Givet. L’extrême complexité du travail de taille et d’insertion des pierres sombres doit être soulignée. La place des joints, étudiée, a permis d’utiliser un nombre assez réduit de gabarits. A ce titre, les pierres blanches, au nombre de 272, qui matérialisent le chemin ont dû être réalisées dans un second temps, à partir de la même carrière qui a servi à l’édifice entier, située à Berchères. On notera leur longueur irrégulière et le fait que certaines parmi elles ont dû être fracturées ou remplacées.
Le parcours, qui ne subit pas moins de quatre « tournants » et trente « épingles à cheveux » n’en représente pas moins un chemin unique, suivant lequel il est impossible de se perdre. On y fait d’abord les cercles les plus intérieurs avant de poursuivre sur ceux qui sont les plus éloignés du cercle ou l’on aboutit finalement. L’objectif, qui tient du jeu d’intelligence, est de ramasser dans une surface définie le plus long trajet possible. Onze couloirs sont utilisés à cet effet, dans lesquels la disposition adoptée laisse apparaître une croix, évidemment significative. Ce sont les particularités de ce que les spécialistes ont appelé le « modèle chartrain », largement utilisé par ailleurs.

Sur la périphérie, on compte cent treize dents (cent quatorze si l’on y ajoute celle qui correspondrait au couloir d’entrée) tandis qu’une rose à six lobes occupe l’espace central avec un effet de dissymétrie dû à l’existence du même couloir, servant à l’arrivée.

Le labyrinthe est établi en un point essentiel du plan de la cathédrale, son centre indiquant l’angle d’un carré « formatif », reliant par ailleurs le centre de la courbure absidale, le centre de la façade nord et celui de la façade sud. Il sépare les trois premières travées de la nef - hors narthex - des quatre suivantes.

Son diamètre est de 12,89 m, presque tangent aux piles, à l’intérieur d’un vaisseau qui est le plus large des grandes cathédrales gothiques. La largeur du chemin est de 0,34 m et le déroulé fait approximativement 261,50 m.

La symbolique des formes, des mesures ou des nombres a donné lieu à de nombreux développements. À ce jour, aucun ne semble s’appuyer sur des parallèles iconographiques et des références textuelles assez établis pour résister à une analyse critique. Tout au plus doit-on souligner que le nombre des circuits concentriques, 11, est un chiffre d’imperfection : un de plus que le nombre de Pythagore, résumant l’équilibre parfait des sphères terrestres et célestes ; un de moins que le collège des apôtres, décrivant la plénitude de l’Église.

Gilles Fresson - Rectorat de la cathédrale de Chartres
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Revenir à « Luthiers »