Carulli, Ferdinando - opus 241 - n°43 - Poco allegretto

Théorie et pratique de la composition et de l'arrangement pour guitare classique, discussion autour de l'élaboration d'oeuvres en construction, d'oeuvres en élaboration commune, etc.
Règles du forum
III Nos MP3, WMV, MOV, FLV et AVI, droits d'auteur

VII Modalités de publication de vos partitions

Atelier d'écriture
Théorie et pratique de la composition et de l'arrangement pour guitare classique, discussion autour de l'élaboration d'oeuvres en construction, d'oeuvres en élaboration commune, etc.

Vous pouvez joindre à vos messages les types de fichiers suivants :
Audio : .mp3 .ogg .wav
Video : .mov .wmv
Partition : .pdf .jpg .gif .png
Finale: .mus
Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
Messages : 456
Inscription : dim. 16 juillet 2017, 16:14

Carulli, Ferdinando - opus 241 - n°43 - Poco allegretto

Message par Jazz cancan » sam. 03 mars 2018, 16:17

Je vais essayer d'exposer la première phrase de l'étude n°43 Opus 241 de Ferdinando Carulli en m'inspirant des travaux de Hugo Riemann, musicologue du XIXe siècle qui a marqué son siècle... Il a écrit un dictionnaire traduit en Français, dont je conseil la lecture à tous...




PHRASE

Pour Hugo Riemann la phrase classique fait 8 mesures.



MOTIF

Chaque phrase comporte 8 motifs, chaque motif enjambe une barre de mesure...




Dans la phraséologie Riemannienne, il faut comprendre que les motifs sont de natures iambiques, la première est une levée, la seconde un posé, qui se répercutent aux niveaux suivants, le groupe (ou l'incise pour certains), la demi-phrase et enfin la phrase... Cela commence par un jeu de l'esprit puisqu'en se répercutant les levées et les posés ne coïncident plus entre les différentes voix (pour plus tard)...




INCISE

Elles sont au nombre de quatre... Deux motifs donnent un groupe (ou incise selon les auteurs), l’incise commence toujour par une levée ce qui fait qu'il transforme le premier motif dont la levée devient une anacrouse (préparation de l'accent).





DEMI-PHRASE

Ensuite deux incises forment une demi-phrase, et deux demi-phrase une phrase.



APPUIS

Les quatre appuis dans la phrase classique.



Au premier abord cela à l'air simple, mais c'est dans la répercutions des accents que cela ce complique... Ici la phrase est dite classique, mais elle peut avoir moins ou plus de mesures et aussi éluder ou ajouter des accents...


C'est une méthode qui est basé sur l'observation de la nature, comme aimaient le faire les Allemands au XIXe siècle...

Dommage que l'on ne puisse pas ajouter d'exemples sonores, j'essayerais d'en mettre dans <<Extraits de pièces en chantier, 8 mesures ou 30" maximum>>
Dernière modification par Jazz cancan le mer. 07 mars 2018, 05:30, modifié 1 fois.
Les meilleurs guitaristes seront mangés les premiers...
"Jazz Cancan"

Julien Bambaggi
Modérateur
Messages : 1987
Inscription : jeu. 08 octobre 2015, 11:00
Localisation : Agen

Re: Carulli, Ferdinando - opus 241 - n°43 - Poco allegretto

Message par Julien Bambaggi » sam. 03 mars 2018, 17:01

Cela me fait drôle de lire "riemannienne" dans ce contexte... J'avais l'habitude de cet adjectif se rapportant à Bernhard Riemann, grand mathématicien allemand d'une vingtaine d'années l'aîné de Hugo et, apparemment, sans rapport de parenté avec ce dernier...
Je vais essayer de comprendre votre analyse. En tout cas, pour moi, c'est une découverte ! Merci.
Guitare René Baarslag

Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
Messages : 456
Inscription : dim. 16 juillet 2017, 16:14

Re: Carulli, Ferdinando - opus 241 - n°43 - Poco allegretto

Message par Jazz cancan » sam. 03 mars 2018, 17:22

Merci. Pour bien comprendre il faut expérimenter sur la guitare la levée et le posé, la musique est un art du mouvement, pour Riemann la mesure ne représente pas le temps mais marque l'accent...
Les meilleurs guitaristes seront mangés les premiers...
"Jazz Cancan"

Revenir à « Atelier d'écriture »