Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Nos enregistrements d'oeuvres de la renaissance à la période baroque, soit de 1500 à 1760 (Le Roy, Dowland, Sanz, Weiss).
Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV, Vidéo et MOV, droits d'auteur.
Respectez nos conventions pour le titre de votre message
Pour permettre la recherche par tri alphabétique des MP3, partitions et vidéos, donnez un titre à votre message en respectant ce modèle :
Nom du compositeur, Prénom du compositeur - Opus Numéro et Titre de l’oeuvre - Indication de niveau - Formation (Duo, Trio ...)
Le signe - suit le ou les prénoms du compositeur :
exemple: Carcassi, Matteo - op.60/03 Etude - D05

Nous publions ici nos enregistrements pour guitare classique. Les enregistrements ne respectant pas le droit d’auteur sont supprimés.
Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 805
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par Roger Traversac » sam. 03 mars 2018, 11:37

Isabelle Frizac a écrit :
lun. 12 février 2018, 21:39
Bravo FabienSimon ! j' aime beaucoup cette musique, bien interprétée avec sensibilité et délicatesse .

Mais pitié, n' abuse pas des effets, car par moment on dirait du clavecin.

Cette pièce est très jolie :casque:


Si ce n' est pas trop demander...un pdf serait-il disponible ?
Oui, superbe ! Félicitations ! La notion de clavecin est intéressante car citation fort connue " le piano est à la guitare ce que le clavecin est au luth " (on peut inverser la phrase, je pense). Et cette pièce, superbe à la guitare n'a effectivement pas à évoquer spécialement un clavecin, je suppose ...
Isabelle, bien analysé. Reste le luth ... fort possible comme instrument de substitution sans bien sûr, chercher à donner des effets de clavecin. Les clavecinistes ayant copié les luthistes ; c'est connu. Enfin, j'ai déjà entendu (cela se fait parfois) un luth à 8 choeurs avec basses à l'octave dès le cinquième choeur ; et surprise, j'ai aussitôt dit à son propriétaire que son luth (à cause de ces doublures et notamment de cette doublure au cinquième choeur. Personnellement, assez traditionnel, je n'utilise que des luths doublés à partir du sixième choeur ; lire les commentaires avisés de Pascale Boquet sur l'intérêt de doublure du cinquième voir du quatrième choeur dans certains cas ... Après, on va vers la guitare Baroque ...) sonnait comme un " clavecin ". Bien étrange impression mais c'est une impression sur le vif, instantanée. Ma parole sincère a été rapportée au luthier qui semble avoir pris avec humour, sans être choqué, mon commentaire ... avec une réponse du genre " Un clavecin ..., c'est déjà çà ! "
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 3357
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par FabienSimon » sam. 03 mars 2018, 14:28

Roger Merci,
Scarlatti n'aurait-il pas fait un peu de guitare au clavier à travers les multiples rasguedo et autres effets géniaux produits dans ses sonates ?
Ralph Kirkpatrick mentionne dans "Domenico Scarlatti" chapitre IX "l'Influence de la guitare espagnole"
-Scarlatti n'a jamais joué de guitare, mais il est sûr qu'aucun autre compositeur n'a été à ce point envoûté par cet instrument...
-Certaines des dissonances les plus rudes semblent imiter le son de la main qui frappe la caisse de la guitare...
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9497
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par milsabords » sam. 03 mars 2018, 20:10

quand je serais grand je m’achèterais une cathédrale .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Joan
Messages : 462
Inscription : jeu. 29 septembre 2016, 11:39

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par Joan » lun. 05 mars 2018, 21:43

Bravo Fabien, la chanson est belle et tu la joues avec beaucoup d'énergie, j'aime beaucoup, le son est très sympa même avec un certain effet. J'aime ton son très clavecin. :okok: Joan :merci:

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 3357
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par FabienSimon » lun. 05 mars 2018, 21:51

Joan a écrit :
lun. 05 mars 2018, 21:43
Bravo Fabien, la chanson est belle et tu la joues avec beaucoup d'énergie, j'aime beaucoup, le son est très sympa même avec un certain effet. J'aime ton son très clavecin. :okok: Joan :merci:
Merci Joan! :bye:
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
Joan
Messages : 462
Inscription : jeu. 29 septembre 2016, 11:39

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par Joan » lun. 05 mars 2018, 21:56

Quand tu joues dans des églises baroques italiennes, le son qui sort de la guitare n'est autre que cela, une amplification naturelle, puissante et lointaine, d'autres temps lointains.J'aime vraiment ton son. :okok:

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 3357
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par FabienSimon » lun. 05 mars 2018, 22:07

Joan a écrit :
lun. 05 mars 2018, 21:56
Quand tu joues dans des églises baroques italiennes, le son qui sort de la guitare n'est autre que cela, une amplification naturelle, puissante et lointaine, d'autres temps lointains.J'aime vraiment ton son. :okok:
C'est un peu le son que je produisais à Brugges, pour quelques piécettes...
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 805
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par Roger Traversac » lun. 05 mars 2018, 23:57

Oui, superbe effet cathédrale ! Encore un grand bravo ! J'ai déjà conté l'anecdote de mon arrivée en Provence à la cathédrale de Maguelone, très réputée pour son acoustique : Zut ! ai-je pensé ... J' ai dû me tromper de date pour mon concert de Paul O'dette ... J'entends un clavecin ! Heureusement que j'ai continué mon chemin ! C'était bien Paul O'dette au luth Renaissance. Paul O'dette, le luthiste, s'entraînait au luth tout en haut dans une petite chapelle intégrée à l'édifice principal à laquelle on accède par un petit escalier en pierre. Ma foi, guitare (liée au piano) ou luth (au clavecin) on entend dans les deux cas un clavecin dans une cathédrale ... Allez savoir pourquoi ?
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Joan
Messages : 462
Inscription : jeu. 29 septembre 2016, 11:39

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par Joan » mar. 06 mars 2018, 14:58

A mon avis jouer sur les réverbérations est très sympa, pourquoi toujours jouer avec un son naturel et avec peu d'harmoniques? penser à jouer dans une cathédrale est fantastique! Oui la musique est bien jouée avec goût et avec une bonne interprétation, l'est également agréable de jouer sur les sons technologiques. j'aime le son naturel et le son élaboré. Joan :okok:

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9497
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par milsabords » mar. 27 mars 2018, 07:03

je viens de le ré-entendre , c'est toujours aussi frais et surprenant . je fais remonter ce fil pas si vieux afin que cette petite merveille donne encore et encore du plaisir à ceux qui seraient jusque-là passés à côté .

il y a des relents de cette musique dans les compositions subtiles de zbigniew preisner qui a composé pour le décalogue et la plupart des films de krisztoff kieslowski.

c'est comme bach , on ne peut pas passer à côté , même si on est japonais , biélorusse , ou af...... enfin là je suis pas sur .

et comme le dit bobin , il y a une chose - juste une alors - qui est devant Bach , c'est le chant des oiseaux .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Patrick Debril
Elève des cours en ligne
Messages : 397
Inscription : dim. 01 décembre 2013, 21:29
Localisation : lille

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par Patrick Debril » ven. 13 avril 2018, 18:27

Oui, je trouve aussi que la pièce est de tout beauté..une respiration du Créateur entendu par sa créature..
Un grand Bravo Fabien ! D en avoir fait aussi bien l echo..
:casque: :casque:
La passion m' anime, la musique y habite.
Cueilleur De plantes.
Inscrit au Juicer anonyme.
Adepte du :
S oleil
M assage
S ommeil
Élève D1

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 805
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par Roger Traversac » ven. 13 avril 2018, 18:58

milsabords a écrit :
mar. 27 mars 2018, 07:03
je viens de le ré-entendre , c'est toujours aussi frais et surprenant . je fais remonter ce fil pas si vieux afin que cette petite merveille donne encore et encore du plaisir à ceux qui seraient jusque-là passés à côté .

il y a des relents de cette musique dans les compositions subtiles de zbigniew preisner qui a composé pour le décalogue et la plupart des films de krisztoff kieslowski.

c'est comme bach , on ne peut pas passer à côté , même si on est japonais , biélorusse , ou af...... enfin là je suis pas sur .

et comme le dit bobin , il y a une chose - juste une alors - qui est devant Bach , c'est le chant des oiseaux .
Je comprends. Merci bien !
Le chant des oyseaulx a été repris par le compositeur Clément " Janequin " - chanson de Maistre Clément Janequin. Paris Attaingnant (1528)
" ... Par quoy il fault nous accorder, qu'il surpasse l'artifice humain en cette science ...".
Pierre Belon (1555) Ref/CD du groupe Clément Janequin
... A ce premier jour de may
Oyseaulx feront merveilles.
Un lien autorisé parmi tant d'autres :
http://blogs.univ-tlse2.fr/musique-rena ... s-oiseaux/
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 3357
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par FabienSimon » ven. 13 avril 2018, 21:37

Patrick Debril a écrit :
ven. 13 avril 2018, 18:27
Oui, je trouve aussi que la pièce est de tout beauté..une respiration du Créateur entendu par sa créature..
Un grand Bravo Fabien ! D en avoir fait aussi bien l echo..
:casque: :casque:
Merci Patrick! :oops:
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9497
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par milsabords » ven. 04 mai 2018, 00:08

Roger Traversac a écrit :
ven. 13 avril 2018, 18:58
milsabords a écrit :
mar. 27 mars 2018, 07:03
je viens de le ré-entendre , c'est toujours aussi frais et surprenant . je fais remonter ce fil pas si vieux afin que cette petite merveille donne encore et encore du plaisir à ceux qui seraient jusque-là passés à côté .

il y a des relents de cette musique dans les compositions subtiles de zbigniew preisner qui a composé pour le décalogue et la plupart des films de krisztoff kieslowski.

c'est comme bach , on ne peut pas passer à côté , même si on est japonais , biélorusse , ou af...... enfin là je suis pas sur .

et comme le dit bobin , il y a une chose - juste une alors - qui est devant Bach , c'est le chant des oiseaux .
Le chant des oyseaulx a été repris par le compositeur Clément " Janequin " - chanson de Maistre Clément Janequin. Paris Attaingnant (1528)
non , je parlais du chant des oiseaux en chair et en os , pas d'une piece écrite . c'est bien de cela dont parle bobin. le - chant - des - oiseaux - cui-cui. :ouioui:
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 805
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par Roger Traversac » ven. 04 mai 2018, 00:35

milsabords a écrit :
ven. 04 mai 2018, 00:08
Roger Traversac a écrit :
ven. 13 avril 2018, 18:58
milsabords a écrit :
mar. 27 mars 2018, 07:03
je viens de le ré-entendre , c'est toujours aussi frais et surprenant . je fais remonter ce fil pas si vieux afin que cette petite merveille donne encore et encore du plaisir à ceux qui seraient jusque-là passés à côté .

il y a des relents de cette musique dans les compositions subtiles de zbigniew preisner qui a composé pour le décalogue et la plupart des films de krisztoff kieslowski.

c'est comme bach , on ne peut pas passer à côté , même si on est japonais , biélorusse , ou af...... enfin là je suis pas sur .

et comme le dit bobin , il y a une chose - juste une alors - qui est devant Bach , c'est le chant des oiseaux .
Le chant des oyseaulx a été repris par le compositeur Clément " Janequin " - chanson de Maistre Clément Janequin. Paris Attaingnant (1528)
non , je parlais du chant des oiseaux en chair et en os , pas d'une piece écrite . c'est bien de cela dont parle bobin. le - chant - des - oiseaux - cui-cui. :ouioui:
Oui, Merci ; j'ai bien compris ... On trouve par exemple cette idée dans la sublime chanson " King David " de Walter De la Mare et Herbert Howells (sur Youtube) avec ces paroles révélatrices :
... Tell me, thou little bird that singest,
Who taugt my grief to thee ?
... And the king in the cool of the moon
Hearkened to the nightingale's sorrowfulness,
Till all his own was gone.

http://www.public-domain-poetry.com/wal ... avid-33418
http://singinginparadise.blogspot.fr/20 ... flies.html
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Revenir à « Audio et Video de musique ancienne »