Vernis au Tampon

Règles du forum
Le forum ne peut pas jouer le rôle "d'expert à distance", tout message demandant l’estimation d’une guitare est verrouillé ou supprimé du forum. Pour l'estimation d’un instrument de musique, voyez auprès d'un luthier ou d'un magasin de musique.
JLV
Messages : 280
Inscription : jeu. 04 novembre 2010, 00:04

Re: Vernis au Tampon

Message par JLV » dim. 05 mai 2019, 20:59

Sans parler de la table pour qui cela semble un consensus, Il y a de grosses différences entre un manche vernis au tampon et un autre type de vernis passé au pistolet.

Le vernis au tampon protège le bois mais est quasiment immatériel.
On ne le sent pas sous les doigts ou on sent plutôt un confort extrême de déplacement de la main gauche (pour les droitiers ..)
Certains vernis (type Ramirez) collent sous les doigts (dons le sud on dit qu'ils "pèguent")

Enfin, sans pouvoir le prouver par quoi que ce soit de scientifique, je pense qu'il est préférable qu'il y ait une continuité de tension et d'épaisseur dans cette enveloppe qui protège la guitare sans rupture de matières.

Enfin, les autres vernis quand ils vieillissent s'écaillent souvent (j'ai une Gibson ES 125 de 1948 et je peux vous dire que même si c'est assez joli sur une sunburst électrique, je n'en voudrais pas sur une classique.)

Encore,le pistolet, ça peut passer mais il paraît qu'il y a une famille (père et fils) d'Australiens qui trempe carrément la guitare entière. :D :D
Friederich's guitars addict

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11279
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Vernis au Tampon

Message par milsabords » lun. 06 mai 2019, 00:04

JLV a écrit :
dim. 05 mai 2019, 20:59
il paraît qu'il y a une famille (père et fils) d'Australiens qui trempe carrément la guitare entière. :D :D
c'est le syndrome de la "tartine dans le café au lait". appelée aussi noyado-guitaro-lutherie-pathie. :chaud:

Il y a un belge (amateur) qui - ne comprenant pas bien les choses - , ne vidait pas la caisse de l'instrument après trempage. (syndrome de la chope de bière bien pleine).
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

borisravel
Messages : 285
Inscription : lun. 15 août 2011, 12:52
Localisation : 02 Soissons

Re: Vernis au Tampon

Message par borisravel » lun. 06 mai 2019, 15:07

Personnellement, je ne comprends pas vraiment la mode du vernis gomme laque pour les instruments de musique. Certes, c'est un vernis qui sèche instantanément, c'est un vernis qui se répare très facilement et qui offre un beau rendu, mais il est horriblement fragile, très sensible à l'humidité et surtout avec le temps, il a tendance à se ridifier et à étouffer un peu le bois, on le voit particulièrement sur les violons français 18eme où le vernis a fait une sorte de coque qui étouffe l'instrument, là où les vernis à l'huile restent souples. Donc pour moi, rien ne vaut le vernis à l'huile qui l'on peut éventuellement polymériser dans une cabine à UV.
Pour moi, le vernis gomme-laque, c'est beaucoup de marketing et c'est transformer une guitare en meuble 18eme.

Thomas Dauge
Luthier
Messages : 26
Inscription : dim. 15 mai 2016, 09:44

Re: Vernis au Tampon

Message par Thomas Dauge » lun. 06 mai 2019, 20:31

Les vernis à la gomme laque utilisés en quatuor sont pas comparables à ceux utilisés sur les guitares Tout d'abord les techniques d'application ne sont pas les mêmes, le vernis est appliqué au tampon sur les guitares et au pinceau sur les violons, ensuite les mélanges sont très différents, un vernis au tampon sera la plupart du temps à la gomme laque ( avec parfois d'autres résines comme la sandaraque,le benjamin, l'elemi ou d'autres mais seulement en faible pourcentage) alors qu'un vernis à l'alcool au pinceau sera composé d'une plus grande part de résines dures ( molles ou sèches....) par rapport à la gomme laque présente.
Au final la finesse d'un vernis au tampon permet d'utiliser de la gomme laque sans que sa dureté n'affecte le son dans le futur, par contre un vernis épais au pinceau avec comme résine principale la gomme laque affecterait le son de manière négative.

A2M
Messages : 15
Inscription : jeu. 02 mai 2019, 12:33

Re: Vernis au Tampon

Message par A2M » lun. 13 mai 2019, 12:12

milsabords a écrit :
sam. 04 mai 2019, 20:48
Après , moi ce que j'en dis ... Il faut le rencontrer , éventuellement essayer une de ses guitares si quelqu’un en a une dans le coin , etc ... faut voir ce qu'on recherche , trouver le bon interlocuteur ...
Merci pour ce retour.

A2M
Messages : 15
Inscription : jeu. 02 mai 2019, 12:33

Re: Vernis au Tampon

Message par A2M » lun. 13 mai 2019, 12:49

Thomas Dauge a écrit :
lun. 06 mai 2019, 20:31
Au final la finesse d'un vernis au tampon permet d'utiliser de la gomme laque sans que sa dureté n'affecte le son dans le futur, par contre un vernis épais au pinceau avec comme résine principale la gomme laque affecterait le son de manière négative.
Y compris quand on applique ce vernis/gomme/résine ailleurs que sur la table ?
A priori pas mal de variété disponible. L'épaisseur joue son rôle aussi.
A quel point la répercussion sur le son est "audible" ?
Mesurer la différence acoustique en labo bois brut/vernis a-t-il déjà été fait ?

Les guitares vraiment jouées n'ont souvent plus l'aspect parfait de sortie d'atelier. Les heures par jour au contact de la peau ne parait pas compatible avec le maintien d'un aspect parfait. Entre outil de travail et pièce de musée...

Le sujet semble diviser un peu. Que choisissent les pros à part être très copain avec le luthier d'à côté ?

Alhambra (usine) choisit du vernis polyuréthane sur le corps et la nitrocellulosique sur la table.

In fine que privilégier quand on veut pas retourner chez le luthier tous les 4 matins, avoir un son non bridé et pas cochonner son instrument trop vite ?
Polyuréthane fin pour manche et caisse ? Vernis au tampon pour table ? Possible ça ?

A2M
Messages : 15
Inscription : jeu. 02 mai 2019, 12:33

Re: Vernis au Tampon

Message par A2M » lun. 13 mai 2019, 12:53

borisravel a écrit :
lun. 06 mai 2019, 15:07
Donc pour moi, rien ne vaut le vernis à l'huile qui l'on peut éventuellement polymériser dans une cabine à UV.
Avis intéressant, différent du luthier.
Avez vous un ouvrage à conseiller sur le sujet ?

borisravel
Messages : 285
Inscription : lun. 15 août 2011, 12:52
Localisation : 02 Soissons

Re: Vernis au Tampon

Message par borisravel » dim. 19 mai 2019, 17:46

A2M a écrit :
lun. 13 mai 2019, 12:53

Avis intéressant, différent du luthier.
Avez vous un ouvrage à conseiller sur le sujet ?
Pas tout à fait puisque j'ai construit quelques instruments, principalement des guitares romantiques et renaissance.
Non, désolé, je ne vois pas trop, j'ai appris sur le tas et en discutant avec les luthiers, désolé.

A2M
Messages : 15
Inscription : jeu. 02 mai 2019, 12:33

Re: Vernis au Tampon

Message par A2M » mar. 21 mai 2019, 11:04

borisravel a écrit :
dim. 19 mai 2019, 17:46

Pas tout à fait puisque j'ai construit quelques instruments, principalement des guitares romantiques et renaissance.
Non, désolé, je ne vois pas trop, j'ai appris sur le tas et en discutant avec les luthiers, désolé.
Merci

Je vais hérité d'un instrument de luthier d’où ces questions.
(Faire revernir l'instrument par un luthier est hors de ma portée).
L'huile, est-ce possible après un premier vernis au tampon ?

borisravel
Messages : 285
Inscription : lun. 15 août 2011, 12:52
Localisation : 02 Soissons

Re: Vernis au Tampon

Message par borisravel » mar. 21 mai 2019, 20:58

L'huile accrochera sur un vernis au tampon bien sec, je l'ai déjà fait sur des crosses de fusil mais je doute de la finalité.
N'est-il pas préférable d'attendre d'avoir les moyens pour le faire revernir ?

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1005
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Vernis au Tampon

Message par Roger Traversac » mer. 22 mai 2019, 12:01

Très intéressant, merci bien ! Vous ne vous rendez pas compte de votre chance, amis guitaristes par rapport à des vihuélistes ou luthistes :
Pour nos instruments, les vernis sont beaucoup plus fins et par la même beaucoup plus fragiles ... L'humidité des mains est l'ennemi numéro un.
Les popotes dîtes d'antiquaire pour raviver sont parfois bien trop abrasives et il faut faire des essais préalables. Un ami luthier (violons, guitares, luths etc ...) m'a conseillé et fourni de la popote Niko bien moins agressive. Il faudrait essuyer partiellement l'instrument (verni au contact avec notre transpiration) et s'essuyer les mains à un chiffon propre pour enlever l'humidité si néfaste après avoir touché l'instrument.
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

A2M
Messages : 15
Inscription : jeu. 02 mai 2019, 12:33

Re: Vernis au Tampon

Message par A2M » jeu. 23 mai 2019, 11:54

borisravel a écrit :
mar. 21 mai 2019, 20:58
N'est-il pas préférable d'attendre d'avoir les moyens pour le faire revernir ?
Ca parait tellement fragile que je cherche à éviter le luthier. Et ses coups de fusil.
Roger Traversac a écrit :
mer. 22 mai 2019, 12:01
Très intéressant, merci bien ! Vous ne vous rendez pas compte de votre chance, amis guitaristes par rapport à des vihuélistes ou luthistes :
Pour nos instruments, les vernis sont beaucoup plus fins et par la même beaucoup plus fragiles ... L'humidité des mains est l'ennemi numéro un.
Les popotes dîtes d'antiquaire pour raviver sont parfois bien trop abrasives et il faut faire des essais préalables. Un ami luthier (violons, guitares, luths etc ...) m'a conseillé et fourni de la popote Niko bien moins agressive. Il faudrait essuyer partiellement l'instrument (verni au contact avec notre transpiration) et s'essuyer les mains à un chiffon propre pour enlever l'humidité si néfaste après avoir touché l'instrument.
Merci pour cette info, avant de me lancer je vais faire des essais, c'est très abordable.

borisravel
Messages : 285
Inscription : lun. 15 août 2011, 12:52
Localisation : 02 Soissons

Re: Vernis au Tampon

Message par borisravel » ven. 24 mai 2019, 14:20

Roger Traversac a écrit :
mer. 22 mai 2019, 12:01
Très intéressant, merci bien ! Vous ne vous rendez pas compte de votre chance, amis guitaristes par rapport à des vihuélistes ou luthistes :
Pour nos instruments, les vernis sont beaucoup plus fins et par la même beaucoup plus fragiles ... L'humidité des mains est l'ennemi numéro un.
Les popotes dîtes d'antiquaire pour raviver sont parfois bien trop abrasives et il faut faire des essais préalables. Un ami luthier (violons, guitares, luths etc ...) m'a conseillé et fourni de la popote Niko bien moins agressive. Il faudrait essuyer partiellement l'instrument (verni au contact avec notre transpiration) et s'essuyer les mains à un chiffon propre pour enlever l'humidité si néfaste après avoir touché l'instrument.
Je ne serais pas aussi clivant. Les vernis à l'huile utilisés sur les instruments anciens ne sont pas si fins et surtout ils sont bien solides et souples. Ces vernis étant à base d'huile, ils forment une couche assez protectrice contre l'humidité.
Le Niko est un produit qui a été banni de beaucoup d'ateliers. Contrairement à ce beaucoup de monde croit, c'est un produit qui peut, sur certains vernis être carrément abrasif et si le vernis à complètement disparu, il faut carrément utiliser un produit dangereux pour le déloger. Bref, conseiller du Niko n'est pas forcément la meilleure idée.
Je reste sur mon idée d'aller voir un luthier, au moins pour avoir une estimation.

Thomas Dauge
Luthier
Messages : 26
Inscription : dim. 15 mai 2016, 09:44

Re: Vernis au Tampon

Message par Thomas Dauge » ven. 24 mai 2019, 15:43

Y compris quand on applique ce vernis/gomme/résine ailleurs que sur la table ?
A priori pas mal de variété disponible. L'épaisseur joue son rôle aussi.
A quel point la répercussion sur le son est "audible" ?
La table est la partie qui sera la plus sensible au vernis, on peut tout à fait vernir le reste de l'instrument avec un autre type de vernis sans modifier le son ( avec un bémol pour certaines constructions légères comme Torres par exemple) .
L'épaisseur est le plus important, le problème est qu'à épaisseur ( hypothetiquement....) égale un cellulo sera aussi fragile qu'une gomme laque, un polyuréthane seulement plus résistant aux frottements mais impossible à retoucher.
Pour avoir reverni a la gomme laque un bon nombre de guitares , j'ai remarqué un net changement quand le vernis d'origine était un polyuréthane. Une fois la guitare de vernis elle est plus ouverte, plus chantante.
Pour vous donner une idée j'ai pu un jour mesurer un vernis polyuréthane qui partait en lambeaux sur une guitare de luthier et l'épaisseur était de 5/10ème de mm, ce n'est pas toujours le cas mais ce n'est pas exceptionnel.
Ca parait tellement fragile que je cherche à éviter le luthier. Et ses coups de fusil.
Avez vous demandé des devis ? Les luthiers et autres artisans ne sont pas forcemment des voleurs, mais il faut bien choisir.....

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 13217
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Marne

Re: Vernis au Tampon

Message par Rachid Merabet » ven. 24 mai 2019, 15:52

Thomas Dauge a écrit :
ven. 24 mai 2019, 15:43
Avez vous demandé des devis ? Les luthiers et autres artisans ne sont pas forcemment des voleurs, mais il faut bien choisir.....
J' aime bien le "pas forcément " :lol: :okok:
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n
Élève de DO5

Revenir à « Conseils pour l'achat d'une guitare »