Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ...

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs.

Sont dispensés de cette modération préalable les membres des groupes "luthiers", "luthiers amateurs" ainsi que les membres du groupe "amateurs de lutherie".

.
Règles du forum
Le forum de la guitare classique est consacré exclusivement aux guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ... Les messages concernant un instrument type guitare électro acoustique, guitare manouche ou encore guitare amplifiée sont supprimés.
Le forum ne peut pas jouer le rôle "d'expert à distance", tout message demandant l’estimation d’une guitare est verrouillé ou supprimé du forum. Pour l'estimation d’un instrument de musique, voyez auprès d'un luthier ou d'un magasin de musique.

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs. Les membres des groupes "luthiers" et "luthiers amateurs" sont dispensés de cette modération préalable.
Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 10048
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par milsabords » jeu. 13 septembre 2018, 17:00

ha bon ? vous l'avez lu ? chapeau .
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 19397
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par Isabelle Frizac » jeu. 13 septembre 2018, 17:15

milsabords a écrit :
jeu. 13 septembre 2018, 17:00
ha bon ? vous l'avez lu ? chapeau .
Pas vu le chapeau; mais...

As-tu vu la casquette, la casquette,
As-tu vu la casquette du Père Bugeaud ?

Si tu ne l'as pas vue, la voilà
Elle est sur sa tête
Si tu ne l'as pas vue, la voilà
Il n'y en a pas deux comme ça.

Oui j' ai vu la casquette la casquette,
.../...elle est en poil de chameau."

Ainsi chantonnait le valeureux Képi ! ♫
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

legato
Messages : 589
Inscription : dim. 09 janvier 2011, 15:55

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par legato » jeu. 13 septembre 2018, 19:05

une histoire de faussaire ?
ça se corse
quand à la tactique du gendarme ..... pour ce que ça donne

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 19397
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par Isabelle Frizac » jeu. 13 septembre 2018, 19:46

legato a écrit :
jeu. 13 septembre 2018, 19:05
une histoire de faussaire ?
ça se corse
quand à la tactique du gendarme ..... pour ce que ça donne

La ta ca ta ca tac tactique,
Du gendarme
C'est de bien observer
Sans se faire remarquer.
La ta ca ta ca tac tac tique,
Du gendarme
C'est d'avoir avant tout
Les yeux en face des trous.

La ta ca ta ca tac tactique,
Du gendarme
C'est d'être toujours là
Quand on ne l'attend pas.


Allez Képi, que trépasse si tu faiblis !
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

valère
Messages : 1127
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par valère » sam. 15 septembre 2018, 05:31

EPI-CENTRUM
Où l’on apprend que deux visionnaires réalisent une percée remarquable dans le magma du mystère et que l’on songe sérieusement à créer pour eux une chaire au Collège de France pour diffuser largement la suite de leurs travaux. Nous avons nommé Isa et Legato. Malgré ce mouvement qu’il faut à tout prix encourager, nous n’avons encore rien vu.


Le niveau de la marée de larmes était à la décrue et les soixante-dix-neuf Valère enchaînés souffraient d’un froid tenace venu du fond de leurs souliers mouillés. Ils ne pipaient mot pour ne pas boire la tasse et être certains de rapporter fidèlement au forumiste avide de vérité tous les méandres de cette enquête que, sans eux et sans la grenouille, personne n’eut cru. Les dépêches crues formaient maintenant un continent à la dérive à la surface des eaux et l’on craignait pour l’Eure insouciante une pollution durable. Un chœur de têtards, du fond de l’abside, reproduisait les harmonies sublimes en mode myxolydien de « la cathédrale engloutie » de Debussy. Leurs vocalises grêles portaient la sublime voix de Dame Grenouille qui continuait ainsi :

« Le niveau des vapeurs roses du silence rose montait en mèches de barbe à papa encore accrochées aux piliers du transept si bien qu’on pouvait oublier les croisées d’ogives et imaginer que l’ensemble de l’édifice s’ouvrait sur un ciel infini de nuées roses. Pure imagination propre à diluer l’esprit dans les champs d’une rêvasserie oisive alors qu’un événement bien réel sous mes yeux retenait mon attention à me couper le souffle. Le torse offert au sacrifice, Képi me dit : »

« Merveilleuse Dame, suivez bien ce que je vais vous dire car tout ça va vraiment trop vite pour moi. J’ai vu ! La ligne de mire est le plus court chemin qui va de l’enfançon à l’homme en royauté. Elle trace l’autoroute de mes convictions, fil à plomb horizontal qui m’appelle droit au SUD… Mais la ligne de vie, elle, m’entraîne au détours, tours et contours du labyrinthe. Un diction képien ne dit-il pas explicitement : « Il n’est pis kon dans la vie qui jamais d’avis ne change. » ?
Dame Grenouille, je n’ai plus le temps de prévenir le chef. Au péril de mon uniforme, je dois rencontrer LA BÊTE. Le doigt d’Isa me montre le labyrinthe ici au pas de la nef et j’ai retenu de mes cours du soir que c’est en son épicentre que, redoutable, on la trouve tapie. Mais ne craignez pas pour moi, je ne veux pas la vaincre, car C’EST LÀ L’ERREUR qui condamne l’inhumaine humanité au Friedrichien éternel retour du pis. Moi Képi, zéro pointé de l’instruction, j’ouvre la voie nouvelle de l’ère képienne. Suivez bien ce que je vous dis car tout va beaucoup trop vite pour moi. 

Cessons de livrer bataille, il faut que chacun rencontre SA BÊTE zyeux dans les zyeux, la connaisse, la reconnaisse, l’accueille, l’apprivoise, enfin l’aime, OUI L’AIME… mais trêve de fredaine. J’y vais. Quand c’est agir qu’il faut, Képi ne croit pas, Képi voit, Képi FONCE !... »


On percevait dans le timbre de Dame Grenouille un tremblement d’une amplitude inquiétante. Par sympathie, les colonnes fasciculées de toute la cathédrale se dissociaient sous l’effet du tremolo, si bien qu’elle se mit à vibrer au rythme de la pierre qui sinusoïdait dangereusement. Pourtant, il fallait bien que le récit continuât… et qui d’autre que la princesse Grenouille aux regards de jade pour le mener à bien. Accrochons-nous où nous pourrons car voici la suite :

« J’eu beau crier, hurler que les spaghettis de l’ésotérisme ne l’épargneraient pas, que la semoule de l’enquête ne méritait pas le sacrifice d’une si remarquable vie, Képi disparaissait déjà dans les ondoiements vermiculaires du labyrinthe.

Je criais encore : Pour qui sont ces tagliatelles qui sifflent sur ta tête ? Dire que la lutte était féroce serait une paresse d’auteur que vous ne pardonneriez pas. Les spaghettis trop cuits de l’ésotérisme moulaient le corps de Képi, milliers de sangsues visitant un noyé pensif. Je voyais tantôt sa tête, tantôt sa fesse émerger du chaos flasque de la flache carbonara mais il replongeait héroïquement, le front tendu, l’œil fixé vers un but unique. Hydre de dalles mouvantes, le labyrinthe de la cathédrale était secoué d’un spasme de succion. Chimère ! Chimère ! Courageux Képi, personne jamais n’est revenu de ce maelstrom gluant relevé d’un parmesan de symboles usés.

Excitée par l’animation inhabituelle, la foule des personnages qui hantent ce haut lieu - qui de pierre, qui de verres colorés, qui de bois, qui de peinture à l’œuf, qui de céramique - quittent croix, socle, vitrail, retable, ex-voto, voussures, tympan pour former farandole sur le chancel sombre et les stalles cirées. Tapant dans leurs mains, ils chantent le gospel : « On a tous en nous quelque chose de spaghetti ». Je ne pus m’empêcher de faire réflexion que tous ces hauts dignitaires avaient l’art se garder les pieds au sec et qu’ils préparaient sans doute une fuite rapide de leurs chapiteaux vers les îles Fidji pour le cas où la situation tournerait à la catastrophe. Et de fait, les colonnes sympathisantes dansaient au rythme du gospel, ce qui n’avait rien de rassurant. Je remarquais aussi que le gospel était également en mode myxolydien et que mes enfants se seraient fait une joie de le chanter, mais à cette Eure, ils sortent tout juste de l’œuf.

Maintenant, Laocoon livré en pâture à Poséidon, Képi saisit à la gorge ces serpents jaunâtres à la gueule enflammée. Portés à ébullition, ils se livrent un effroyable combat mésotérique. Son cœur est au bord de l’explosion, son cerveau de l’implosion. Un IRM nous les montre zébrés de courants de métaux en fusion bouleversés de tempêtes magnétiques. Képi croit revoir ses anciennes conquêtes qui l’appellent à elles avec des plaintes langoureuses de cétacées en chaleurs. Qu’on lui pardonne cette image irrespectueuse, il ne s’agit là que d’une hallucination. La Vénus de Millet lui tend des bras aimants, la Victoire de Simon le Trace l’entoure d’une aile tendre, Andromède toujours Legatorée nue à son rocher darde vers lui ses nubiles seins, la chaste Diane d’Avant la chasse à Court décoche vers lui des flèches embrasées, Gisèle g2 amours l’appelle depuis la rue Quincampoix, Philippine m’âche 2 os et se jette à l’eau… et même Olga Milsabords plonge son kayak dans les eaux glacées de la mélancolie et vogue vers lui d’une pale rageuse. Pas de répit pour Képi. Chimère ! Chimère ! Courageux Képi, personne jamais n’est revenu de ce maelstrom gluant relevé d’un parmesan de symboles usés.

S’imagine-t-il encore qu’un sable fin lui glisse entre les doigts ? Il s’accroche comme il peut à des vagues en cascades de mèches folles tourmentées par un bouillonnant enfer. Une soie de boucles blondes giffle son visage à l’étouffer. D’une couronne de ses bras, il enserre une masse de la chevelure qui le submerge. « Le fil de Marianne ! me crie-t-il à travers les cheveux. Le fil de Marianne ! Grenouille, je tiens le fil de Marianne, nous sommes sauvés !... » 


LA CHEVELURE NOUVELLE.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 19397
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par Isabelle Frizac » sam. 15 septembre 2018, 10:00

legato a écrit :
jeu. 13 septembre 2018, 19:05
une histoire de faussaire ?
ça se corse
quand à la tactique du gendarme ..... pour ce que ça donne
EUREKA !

Bon Dieu mais c' est bien sûr...Legato n' est autre que l' anagramme de et Olga!

Point n' est besoin de le soumettre à la questionnette pour qu' il nous révèle ce qu' il sait, car c' est un sage ( El Sabio, en espagnol).
Dans quelques temps, la vérité éclatera au grand jour devant vos yeux écarquillés et incrédules.
Mais les temps sont durs et parfois très longs tant l' obscurantisme est présent dans vos cervelles ( et la mienne aussi).

Nota Bene: non, le mode myxolydien n' est pas une maladie dont sont atteints les lapins, même les plus chauds (je parle de ceux qui mijotent en gibelotte dans la cocotte).

Alors, ne lâchez pas le fil de Marianne !
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

legato
Messages : 589
Inscription : dim. 09 janvier 2011, 15:55

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par legato » sam. 15 septembre 2018, 17:16

le dernier post quasi exclusivement culinaire de Valère , montre bien qu'il s'agit d'une plaque vitraux-céramique ( et non d'un labyrinthe ou de gâteaux .... )

legato
Messages : 589
Inscription : dim. 09 janvier 2011, 15:55

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par legato » sam. 15 septembre 2018, 18:06

Isabelle Frizac a écrit :
sam. 15 septembre 2018, 10:00


pour qu' il nous révèle ce qu' il sait
pour revenir au sujet de cette guitare
ce que je sais , c'est que c'est une douze trous ( sans compter le principal ) ...
( jlg2 devrait nous en dire plus puisqu'il va l'essayer ( gare à vos poils )

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 19397
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par Isabelle Frizac » dim. 16 septembre 2018, 13:05

legato a écrit :
sam. 15 septembre 2018, 18:06

pour revenir au sujet de cette guitare
ce que je sais , c'est que c'est une douze trous ( sans compter le principal ) ...
( jlg2 devrait nous en dire plus puisqu'il va l'essayer ( gare à vos poils )

Et le principal a changé de place m' a-t-il semblé.
Le chevalet a perdu ses courbes, on dirait .

Gisèle g2 z' amours devra partir très tôt pour arriver à l' Aube pour voir la Belle à moins qu' il ne tombe sur la Bête!
La route est longue et le chemin semé d' embûches ...de bois dont on fait les nouvelles guitares .
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Alain Millet
Elève des cours en ligne
Messages : 1359
Inscription : ven. 13 mai 2016, 10:56

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par Alain Millet » dim. 16 septembre 2018, 14:05

Isabelle Frizac a écrit :
dim. 16 septembre 2018, 13:05

Et le principal a changé de place m' a-t-il semblé.
Le chevalet a perdu ses courbes, on dirait .

Gisèle g2 z' amours devra partir très tôt pour arriver à l' Aube pour voir la Belle à moins qu' il ne tombe sur la Bête!
La route est longue et le chemin semé d' embûches ...de bois dont on fait les nouvelles guitares .
Que d'infos ! :lol:

legato
Messages : 589
Inscription : dim. 09 janvier 2011, 15:55

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par legato » dim. 16 septembre 2018, 17:40

Gisèle ?
elle va se faire bouffer aux douze trous de minuit
le trou principal a perdu ses courbes et le chevalet a changé de place ? comment ça ?

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 19397
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par Isabelle Frizac » dim. 16 septembre 2018, 17:53

legato a écrit :
dim. 16 septembre 2018, 17:40
Gisèle ?
elle va se faire bouffer aux douze trous de minuit
le trou principal a perdu ses courbes et le chevalet a changé de place ? comment ça ?
hum hum....j' ai lu sans mes lunettes, et j' ai compris que Gisèle allait se faire bouffer 12 trous à minuit :oops:
(par les mites, si je ne m' abuse)

La pauvre, elle va être transformée en confetti façon puzzle par les tontons flingueurs!


Valère, au secours! on nage en plein délirium très mince!

:chaud:
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

jlg2
Messages : 960
Inscription : sam. 29 août 2015, 21:36

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par jlg2 » dim. 16 septembre 2018, 20:58

legato a écrit :
sam. 15 septembre 2018, 18:06
Isabelle Frizac a écrit :
sam. 15 septembre 2018, 10:00


pour qu' il nous révèle ce qu' il sait
pour revenir au sujet de cette guitare
ce que je sais , c'est que c'est une douze trous ( sans compter le principal ) ...
( jlg2 devrait nous en dire plus puisqu'il va l'essayer ( gare à vos poils )
oui,je viens de prendre un RV avec l'Homme et la Belle ,soit mardi matin 8)

comme le dis si bien Legato :j'ai déjà les poils :mrgreen:


:okok: :okok:

legato
Messages : 589
Inscription : dim. 09 janvier 2011, 15:55

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par legato » dim. 16 septembre 2018, 21:10

jlg2 a écrit :
dim. 16 septembre 2018, 20:58

oui,je viens de prendre un RV avec l'Homme et la Belle ,soit mardi matin 8)

enfin ! quelqu'un de sérieux !

valère
Messages : 1127
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Plus à l'Ouest LA BÊTE ne perd pas le Nord

Message par valère » lun. 17 septembre 2018, 03:28

EPI-TÊTE

En marge du bruyant combat de Képi pour la vérité, rien que la vérité, des indices restent à élucider qui feraient certainement aboutir l’enquête.
1) Nous ne possèdons qu’une très mauvaise traduction de la devise qui prévalue à la construction de la cathédrale : « Parle à mes arbres, ma tête est malade. » Si une bonne âme pouvait nous fournir la devise certifiée originale en latin, celle qui était en notre possession était gravée sur une plaque vitraux-céramique engloutie lors d’une très ancienne montée de l’Eure hors de son lit après minuit.
2) Friederich – le faussaire en philosophie – aurait été écroué pour avoir écouler plus de sept cents contrefaçons de l’éternel retour arrangé à sa sauce tomate et qu’il aurait gravées dans des têtes mal faites propres à se laisser modeler. On redoute maintenant qu’il n’ait fait école et que les médiocres idées qu’il a propagées ne se transforment en dogme. C’est ainsi, en effet, qu’une certaine « science des idées » s’est forgée depuis l’Égypte première, de contrefaçon en contrefaçon. Toute information à ce sujet doit être transmise d’urgence au forum.
3) Des prémices d’un changement de cap avaient bien été mises à la disposition du forumiste vigilent dès le 8 juillet => "Mais chère Marieh, où je te rejoins - et il y a de quoi y perdre le Nord - c'est que la ci-dessous rosace a été identifiée sous le képi comme celle qui fait face au Sud !....... Ceci n'est pas sans souci."
4) Quand des prémices se muent en conviction, mieux vaut ne pas les contrarier.
5) Legato nous fournit encore un indice qui peut-être est la serrure à défaut de la clef. Des précisions sont toutefois nous sont indispensables. L’expression « douze trous » désigne-t-elle un golf ou une partie fine ?

éternel retour.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Revenir à « Luthiers »