Campion, Thomas - Never Weather beaten Sail - Guitare et Mandoline

Nos enregistrements d'oeuvres de la renaissance à la période baroque, soit de 1500 à 1760 (Le Roy, Dowland, Sanz, Weiss).
Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV, Vidéo et MOV, droits d'auteur.
Respectez nos conventions pour le titre de votre message
Pour permettre la recherche par tri alphabétique des MP3, partitions et vidéos, donnez un titre à votre message en respectant ce modèle :
Nom du compositeur, Prénom du compositeur - Opus Numéro et Titre de l’oeuvre - Indication de niveau - Formation (Duo, Trio ...)
Le signe - suit le ou les prénoms du compositeur :
exemple: Carcassi, Matteo - op.60/03 Etude - D05

Nous publions ici nos enregistrements pour guitare classique. Les enregistrements ne respectant pas le droit d’auteur sont supprimés.
Avatar de l’utilisateur
crisscross
Messages : 423
Inscription : jeu. 24 avril 2014, 07:52
Localisation : Saarland (Allemagne)

Campion, Thomas - Never Weather beaten Sail - Guitare et Mandoline

Message par crisscross » ven. 01 juin 2018, 13:05

La chanson de Thomas Campion joué sur la mandoline en lieu du chant.
N'hésitez pas à me corriger, je suis en train d'apprendre la langue de l'Hexagone...

Julien Bambaggi
Modérateur
Messages : 1863
Inscription : jeu. 08 octobre 2015, 11:00
Localisation : Agen

Re: Campion, Thomas - Never Weather beaten Sail - Guitare et Mandoline

Message par Julien Bambaggi » ven. 01 juin 2018, 13:41

Quelle bonne idée de jouer la partie chant à la mandoline ! C'est toi qui joue les deux parties ? La partie guitare avec ta guitare tierce ?
Désolé pour toutes ces questions ! En tout cas, c'est très réussi. Merci et :bravo:
Guitare René Baarslag

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 879
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Campion, Thomas - Never Weather beaten Sail - Guitare et Mandoline

Message par Roger Traversac » ven. 01 juin 2018, 16:47

Très belle interprétation hyper moderne (la mandoline surtout) des deux parties (les principales) du cantus ; à savoir la guitare qui tient le rôle du luth à six choeurs et la mandoline celui du chanteur. Bravo !
Pour une interprétation avec tous les musiciens, il faut adjoindre l' Altus et le Bassus comme par exemple (Youtube) dans l'interprétation dans le style de l'époque de l' " Ensemble Phoenix Munich ".
Merci beaucoup et encore mes sincères félicitations !
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
David
Messages : 630
Inscription : ven. 03 mars 2017, 13:11
Localisation : Guipuzkoa, Pais Vasco, España

Re: Campion, Thomas - Never Weather beaten Sail - Guitare et Mandoline

Message par David » ven. 01 juin 2018, 18:55

Une très belle vidéo, bravo :okok:

M'Bo
Messages : 2046
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Campion, Thomas - Never Weather beaten Sail - Guitare et Mandoline

Message par M'Bo » ven. 01 juin 2018, 23:23

Oui très joli !! :okok: :casque:

Concernant l’enregistrement, je trouve la mandoline un peu trop présente, je l’aurais mise plus en retrait pour équilibrer le tout, qu’en pensez-vous ?

:bravo: crisscross !!

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 879
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Campion, Thomas - Never Weather beaten Sail - Guitare et Mandoline

Message par Roger Traversac » sam. 02 juin 2018, 10:47

M'Bo a écrit :
ven. 01 juin 2018, 23:23
Oui très joli !! :okok: :casque:

Concernant l’enregistrement, je trouve la mandoline un peu trop présente, je l’aurais mise plus en retrait pour équilibrer le tout, qu’en pensez-vous ?

:bravo: crisscross !!
Oui, sans doute ; mais c'est quand même le chant. De plus dans la musique ancienne avec chant et luth, le luth (ici la guitare) est souvent particulièrement discret. Le luth, discret, est considéré par la grande chanteuse Emma Kirby comme l'instrument idéal d'accompagnement du chant.
Et à écouter ses enregistrements (Youtube) avec accompagnement au luth, le luth s'efface (trop ?) derrière la voix de la chanteuse. Pourtant son luthiste de prédilection est également guitariste ; il s'agit d' Anthony Rooley. Que dire des autres chanteurs, chanteuses accompagnés par des luthistes hyper discrets, tel le grand luthiste Jacob Heringman ...
Personnellement j'ai souvent le même problème à l'écoute de " Broken Consorts " mis à part avec Julian Bream ; et plus encore de cinq violes et un luth Renaissance dans les Lachrimae de John Dowland où à part une ou deux interprétations, la plupart laissent le luth pratiquement inaudible. J'ai l'impression d'une gaze musicale ... Parfois même, le luth, il est supprimé ! A lire un livre exhaustif sur le sujet, le luth (mis à part la brève fin des passages qui lui est propre) n'a rien d'indispensable dans les Lachrimae bien que les pièces aient été créées par John Dowland, Grand Maître du luth et que les versions en solo de luth aient connu un immense succès qui a fait sa réputation :
" John Dowland de Lachrimae His own hand " (" John Dowland de Lachrimae, de sa propre main ").
Bref il faudrait (et j'ai du mal à le faire) considérer le luth en accompagnement comme un simple (et néanmoins important) complément musical qui est là pour mettre en valeur le chant. C'est très beau mais c'est vrai qu'à notre époque c'est à l'opposé de ce que l'on entend généralement.
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
crisscross
Messages : 423
Inscription : jeu. 24 avril 2014, 07:52
Localisation : Saarland (Allemagne)

Re: Campion, Thomas - Never Weather beaten Sail - Guitare et Mandoline

Message par crisscross » lun. 04 juin 2018, 18:48

Merci à tous!
C'est ma guitare normale, pas ma guitare terz.
Oui, c'est vrai, la mandoline est un peu trop présente.
J'ai donc fait un nouveau mix avec la mandoline un peu plus en retrait:
N'hésitez pas à me corriger, je suis en train d'apprendre la langue de l'Hexagone...

Avatar de l’utilisateur
philbert
Messages : 693
Inscription : sam. 24 mai 2008, 18:49
Localisation : Saumur

Re: Campion, Thomas - Never Weather beaten Sail - Guitare et Mandoline

Message par philbert » lun. 04 juin 2018, 19:11

Bravo !
Beaucoup mieux comme ça, plus équilibré, plus musical.
De qui sont les marines ?
Il ne sert de rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la terre.
F. Mauriac

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 879
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Campion, Thomas - Never Weather beaten Sail - Guitare et Mandoline

Message par Roger Traversac » lun. 04 juin 2018, 22:21

Effectivement, là cela convient à mes chastes oreilles ... Merci beaucoup !
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 3578
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Campion, Thomas - Never Weather beaten Sail - Guitare et Mandoline

Message par FabienSimon » mar. 05 juin 2018, 09:35

TRÈS BELLE MUSIQUE MERCI!

De quoi faire prendre des boutures de plantes sans hormones de bouturage...
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
crisscross
Messages : 423
Inscription : jeu. 24 avril 2014, 07:52
Localisation : Saarland (Allemagne)

Re: Campion, Thomas - Never Weather beaten Sail - Guitare et Mandoline

Message par crisscross » mar. 05 juin 2018, 14:11

Merci philbert, Roger et Fabien!
N'hésitez pas à me corriger, je suis en train d'apprendre la langue de l'Hexagone...

Revenir à « Audio et Video de musique ancienne »