Maymon, Luys - Diferencias de bacas

Nos enregistrements d'oeuvres de la renaissance à la période baroque, soit de 1500 à 1760 (Le Roy, Dowland, Sanz, Weiss).
Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV, Vidéo et MOV, droits d'auteur.
Respectez nos conventions pour le titre de votre message
Pour permettre la recherche par tri alphabétique des MP3, partitions et vidéos, donnez un titre à votre message en respectant ce modèle :
Nom du compositeur, Prénom du compositeur - Opus Numéro et Titre de l’oeuvre - Indication de niveau - Formation (Duo, Trio ...)
Le signe - suit le ou les prénoms du compositeur :
exemple: Carcassi, Matteo - op.60/03 Etude - D05

Nous publions ici nos enregistrements pour guitare classique. Les enregistrements ne respectant pas le droit d’auteur sont supprimés.
Avatar de l’utilisateur
Jean Hector
Messages : 98
Inscription : mer. 04 septembre 2013, 22:31
Localisation : Toulouse

Maymon, Luys - Diferencias de bacas

Message par Jean Hector » lun. 03 septembre 2018, 23:39

Ces vaches ne sont plus seulement espagnoles mais aussi italiennes. Luys Maymon était un espagnol vivant à Naples.
D'ailleurs elles se trouvent dans un manuscrit pour luth et non pas pour vihuela conservé comme par hasard ni en Italie ni en Espagne, mais en Pologne à Cracovie. Ce manuscrit est d'un luthiste castré de Naples nommé Barbarino (j'avoue ignorer si cette pratique a toujours cours !)
LuisMaymon-Diferencias de Bacas.mp3
LuysMaymon_Bacas.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Gabriel LO
Messages : 49
Inscription : dim. 15 juillet 2018, 23:55
Localisation : Belfort France

Re: Maymon, Luys - Differencias de bacas

Message par Gabriel LO » mer. 12 septembre 2018, 13:33

Merci beaucoup Jean Hector pour ce partage. J'ai aimé cette découverte.. C'est une partition recherchée loin…. J'aime l'esprit d'ensemble Le phrasé

Peut-être qu'au niveau du jeu, on sent que ça peine un peu comme si c'était difficile d'arriver sur les accords dans le joint avec la mélodie


Mais ça reste beau et en tous cas intéressant à découvrir
Merci

Avatar de l’utilisateur
Jean Hector
Messages : 98
Inscription : mer. 04 septembre 2013, 22:31
Localisation : Toulouse

Re: Maymon, Luys - Diferencias de bacas

Message par Jean Hector » mer. 12 septembre 2018, 17:38

Quand je me réécoute je n'entends que les défauts. C'est presque une marque de fabrique.

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2851
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: Maymon, Luys - Diferencias de bacas

Message par Mallorca » jeu. 13 septembre 2018, 19:08

Merci pour cette découverte Jean Hector
c'est beau
et sur la photo, une vache avec des cornes, enfin! ( arrêtons de scier les cornes aux vaches!!!!)
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Avatar de l’utilisateur
Jean Hector
Messages : 98
Inscription : mer. 04 septembre 2013, 22:31
Localisation : Toulouse

Re: Maymon, Luys - Diferencias de bacas

Message par Jean Hector » ven. 14 septembre 2018, 00:14

Elle est jeune , elle est belle et ces cornes ne sont pas sciées.

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9798
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Maymon, Luys - Diferencias de bacas

Message par milsabords » ven. 14 septembre 2018, 00:38

Jean Hector a écrit :
mer. 12 septembre 2018, 17:38
Quand je me réécoute je n'entends que les défauts. C'est presque une marque de fabrique.
C'est une grande qualité de pouvoir entendre , prendre acte , et ; corriger nos propres défauts.
Accepter nos imperfections permet de les corriger - tant que faire se peut - . Sans quoi On refuserait d’écouter.
Certains de nos défauts sont difficiles à corriger cependant - bruits de respiration par exemple lors d'un enregistrement - et c'est pourtant le passage obligé là aussi. vous avez en vous "l'oreille extérieure" - si je puis dire - c'est une expression de ma trempe d'ailleurs.
pour ma part je dois quasi constamment me corriger pour jouer plus pulpé , car les enregistrements numériques ont tendance à restituer un son "brillant" et un peu acidifié.


Jean Hector a écrit :
ven. 14 septembre 2018, 00:14
Elle est jeune , elle est belle et ces cornes ne sont pas sciées.
meuuuuh oui ; je vous ai compris. :okok:
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2851
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: Maymon, Luys - Diferencias de bacas

Message par Mallorca » ven. 14 septembre 2018, 11:47

Milsabords a raison
J'ai pris l'habitude de m'enregistrer ( avec mon smartphone c'est suffisant ) et de m'écouter
Grâce à cela je me corrige pas mal en entendant des choses que je n'entends pas quand je joue
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9798
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Maymon, Luys - Diferencias de bacas

Message par milsabords » ven. 14 septembre 2018, 15:27

Mallorca a écrit :
ven. 14 septembre 2018, 11:47
Milsabords a raison
J'ai pris l'habitude de m'enregistrer ( avec mon smartphone c'est suffisant ) et de m'écouter
Grâce à cela je me corrige pas mal en entendant des choses que je n'entends pas quand je joue
un enregistreur est un outil implacable en effet. un enregistreur , c'est un demi-professeur.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 858
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Maymon, Luys - Diferencias de bacas

Message par Roger Traversac » sam. 15 septembre 2018, 08:53

Bravo et merci bien ! Belle interprétation ! On voit bien dans la première mesure les points indiquant le jeu de l'index placés sous les notes.
On retrouve quelques pièces de ce " Barbarino Lutebook " (pour ceux qui s'expriment en anglais) dans Neapolitan Lute Music (John Griffiths et Dinko Fabris) qui donne tablatures corrigées si besoin est et solfège correspondant :
De Fabritio Dentice :
page 202 Fantasia, page 238-41 fantasia, page 256 Recercata, page 260-261 Fantasia, page 394 Volta de Spagna seulement citée (correspondance avec la version Hainhofer donnée XII, fol. 3v et la phénoménale version du Thesaurus Harmonicus de Bésard, sans doute, de loin, la meilleure pour moi, dont la fameuse chanson traditionnelle plus ancienne " Sur le Pont de Nantes / Su'l Pont de Nantes " reprise par Guy Béart, Nana Mouskouri ... a tant d'affinités : simplification jolie mais moins belle). Pièce étonnante car la Volte, d'origine française, Cocorico ! , était tout sauf ... espagnole) page 258 Recercata.
De Giulio Severino :
page 6 canzon francese, page 117 Da poi che vidi vostra falsa fede (Madrigal de Palestrina).
De Francesco Cardone :
page 262 Fuga, page 114 Canto llano(&) contrapunto sobre el Canto llano

Le luth et la viola da mano (très similaire à la vihuela da mano espagnole) étaient effectivement utilisés pour interpréter ces pièces.
Enfin, détail intéressant, le Barbarino comporte effectivement des pièces du manuscrit plus ancien de ce Luys Maymón intitulé " Flores para taner " (avec tilde/tilda sur le n). Je ne sais pas s'il est facile de le consulter.
Encore tous mes compliments et remerciements pour cet apport fort intéressant que je ne connaissais pas.
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Jean Hector
Messages : 98
Inscription : mer. 04 septembre 2013, 22:31
Localisation : Toulouse

Re: Maymon, Luys - Diferencias de bacas

Message par Jean Hector » sam. 15 septembre 2018, 11:46

Pour l'avoir pas mal cherché, et donc jusqu'à preuve du contraire je pense que la manuscrit de Luys Maymon intitulé "Flores para tañer" est perdu.

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 858
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Maymon, Luys - Diferencias de bacas

Message par Roger Traversac » dim. 16 septembre 2018, 10:55

Jean Hector a écrit :
sam. 15 septembre 2018, 11:46
Pour l'avoir pas mal cherché, et donc jusqu'à preuve du contraire je pense que la manuscrit de Luys Maymon intitulé "Flores para tañer" est perdu.
Merci bien pour l'information. En fait dans le livre Neapolitan Music, il est carrément écrit que le Barbarino contient une copie de " Flores para taner ".
L'intégrale de "Flores para taner "serait donc dans le Barbarino. Je ne sais pas d'où provient cette certitude. Peut-être du Barbarino, anthologie d'environ 400 pages ...
Si c'est exact, tant mieux !
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Jean Hector
Messages : 98
Inscription : mer. 04 septembre 2013, 22:31
Localisation : Toulouse

Re: Maymon, Luys - Diferencias de bacas

Message par Jean Hector » dim. 16 septembre 2018, 19:59

Dans le dictionnaire biographique des Italiens de l'Istitito Treccani on trouve ceci :
"A Luys Maymon sono attribuiti otto brani nel cosiddetto "Manoscritto Barbarino", un libro di intavolatura per liuto copiato a Napoli alla fine del Cinquecento, oggi conservato nella Biblioteka Jagiellonska di Cracovia, Mss. Mus., 40032 (olim Berlino, Preussische Staatsbibliothek), che accoglie ben 76 composizioni copiate da un perduto libro di musica per "vihuela" dal titolo Flores para tañer de Luyse Maymon."

On ne peut donc pas conclure que la totalité des oeuvres du manuscrit perdu de Maymon se retrouvent dans le Barbarino. On en a dénombré que 72.

Cette citation peut se retrouver à l'url :
http://www.treccani.it/enciclopedia/asc ... ografico)/

Avatar de l’utilisateur
Jean Hector
Messages : 98
Inscription : mer. 04 septembre 2013, 22:31
Localisation : Toulouse

Re: Maymon, Luys - Diferencias de bacas

Message par Jean Hector » dim. 16 septembre 2018, 21:02

Il faut lire 76 et non pas 72. Les chiffres ont la même signification en italien et en français !

Revenir à « Audio et Video de musique ancienne »