Jeu sans ongles

Entretenir et réparer ses ongles, les ongles artificiels.
bjd
Messages : 26
Inscription : sam. 13 octobre 2018, 19:11

Jeu sans ongles

Message par bjd » sam. 20 octobre 2018, 19:47

Depuis que j'ai repris la guitare, je joue sans ongles et ça ne me pose pas de problème. Mon niveau est assez médiocre et bien que j'ai appris la guitare avec des professeurs, je n'ai jamais vraiment compris l’intérêt d'avoir les ongles longs. Quelqu'un pourrait il m'expliquer ?
Bruno

Avatar de l’utilisateur
celime
Messages : 2246
Inscription : ven. 26 janvier 2007, 21:11
Localisation : Charleroi (Belgique)

Re: Jeu sans ongles

Message par celime » sam. 20 octobre 2018, 20:07

Avec les ongles:
- L'intensité du son et la brillance sont supérieurs.
- Rendu sonore moins dépendant du degré hygrométrique de l'extrémité des doigts (sueur, sécheresse).
- Vélocité accrue résultat d'une attaque plus directe.

Mais...
Sans les ongles, le son peut être très plaisant dans certaines conditions.
Devoir maintenir des ongles en état pour le jeu à la guitare est problématique, surtout pour un amateur.

M'Bo
Messages : 2642
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Jeu sans ongles

Message par M'Bo » sam. 20 octobre 2018, 20:10

Je te comprends, moi ça fait 20 ans que je joue sans ongles conforté depuis 10ans par les écrits de Mister Emilio Pujol sur la sonorité dans lesquels je me retrouve.

Mais cet aspect est subjectif, chacun pourra trouver la sonorité qu’il souhaite (en fonction de la longueur de ses ongles ! :wink: )

Fabrice De Volder
Messages : 18
Inscription : dim. 30 septembre 2018, 18:46

Re: Jeu sans ongles

Message par Fabrice De Volder » sam. 20 octobre 2018, 20:24

Bonjour,

J'ai commencé a apprendre la guitare dans une école de village en 1987, j'ai fait mes années débutant 1 et 2 avec ongles, le son me plaisait mais c'était un calvaire d'entretenir les ongles...
En commençant ma vie professionnel, j'ai abandonné ma guitare.

Je viens de la retrouver avec ce site, je recommence depuis le début et j'ai décidé de le faire sans ongles, sport oblige.
Je trouve cela plus dur pour avoir un son plaisant, mais l'entretient est plus facile, on coupe tout à ras.

Avatar de l’utilisateur
wchyme
Messages : 2016
Inscription : sam. 22 octobre 2005, 18:57
Localisation : San Diego, CA - USA

Re: Jeu sans ongles

Message par wchyme » dim. 21 octobre 2018, 08:18

Il y a sans et sans :-)
Si tu coupes a ras, les effets sonores sont vraiment difficiles et on perd vraiment en brillance/clarete.
Moi je lime mes ongles a 2mm régulièrement, je les laisse pousser a certains moments, mais je reviens toujours a 2mm au bout d'un certain temps, voire 1mm et je trouve le son très agréable et en entrant bien dans les cordes, on arrive a faire passer pas mal de nuances. Effectivement comme le dit Celime, comme on est oblige de rentrer un peu plus dans la corde, on perd en vélocité, du coup il faut aller plus vite (mentalement) sur certains traits...

bjd
Messages : 26
Inscription : sam. 13 octobre 2018, 19:11

Re: Jeu sans ongles

Message par bjd » dim. 21 octobre 2018, 11:17

Merci à tous pour ces réponses précises et instructives
Je continue donc sans ongles pour le moment

Avatar de l’utilisateur
gcojot
Messages : 896
Inscription : dim. 06 février 2011, 14:30
Localisation : Ile de France

Re: Jeu sans ongles

Message par gcojot » dim. 21 octobre 2018, 11:32

Bonjour à tous,
J'étais dentiste avant ma retraite et je jouais ans ongles pour ne pas griffer mes patients. Une fois le retraite venue, j'ai fait pousser mes ongles, je n'ai pas pu m'y habituer. Pas à cause du jeu mais du son. Je l'ai trouvé trop métallique et agressif. Je suis revenu à une longueur de 1 mm pas plus.
Bonne journée ensoleillée.
Amitiés, Gérard Cojot
'Si tu diffères de moi, Frère, loin de me léser, tu m'enrichis.'
(Antoine de Saint-Exupéry)

Friederich 1965

Claude
Messages : 98
Inscription : ven. 15 janvier 2016, 21:47
Localisation : Montreal, Canada

Re: Jeu sans ongles

Message par Claude » lun. 22 octobre 2018, 23:42

Bruno

Je joue avec les ongles depuis toujours, à l’exception du pouce avec lequel je joue sans ongle. Ce n’est pas par goût. C’est plutôt bêtement technique. Je n’ai jamais su comment placer mon pouce de manière à ce que l’ongle produise le son. Je n’y vois pas tellement de différence sauf dans les pièces où la basse sera jouée par l’index et le pouce. Les perfectionnistes sentiront la différence et trouveront dommage qu’une même voix puisse avoir deux sonorités différentes. Pour le reste, je suis d’accord avec tout ce qui a été dit jusqu’ici. J’ajouterai simplement que la recherche d’une sonorité particulière, que l’amelioration de mes sonorités, est constante. Le travail que cela représente, le temps que j’y consacre, est parfois considérable. Est-ce le cas des guitaristes qui jouent sans ongles ? J’imagine qu’ils ont aussi le souci d’ameliorer leur sonorité ? En ont-ils autant la possibilité ?
Claude
Montréal , Québec, Canada

Doumé
Messages : 61
Inscription : dim. 23 juillet 2017, 19:38
Localisation : Toulouse/ France

Re: Jeu sans ongles

Message par Doumé » mar. 23 octobre 2018, 07:21

Je précise avant de m'exprimer que je n'ai JAMAIS joué sans ongles, depuis 45 ans. Cela ne me donne pas la compétence pour expliquer ce qui se passe quand on joue sans ongles... Par contre, je peux tenter une modeste réponse à la question: "je n'ai jamais vraiment compris l’intérêt d'avoir les ongles longs. Quelqu'un pourrait il m'expliquer ?". Et ma réponse sera: si les ongles sont mal entretenus et mal formés, et si on ne s'en sert pas "correctement": aucun. On peut effectivement obtenir dans ces conditions un son "métallique et agressif". Un excellent professeur m'a appris depuis l'âge de 10 ans à les limer:
- une forme ronde et régulière, quand on regarde l'ongle depuis le dessus
- dans un 2° temps, un biseau dans l'épaisseur obtenu en plaçant la totalité de l'ongle à plat sur la lime
- et une surface très lisse obtenue avec un papier de verre très fin.
Pour finir: une technique de jeu particulière dans laquelle l'ongle n'arrache pas la corde, mais la "caresse" en la faisant glisser le long de l'arrête de l'ongle, en partant du côté droit (pour ce qu'on m'a appris, mais il existe aussi une attaque à gauche). Mes doigts sont d'ailleurs déformés par la pratique et attaquent naturellement de ce côté. Il en résulte un son à la fois doux et puissant. Tout cela s'apprend, longuement, avec un professeur qui maîtrise cette technique. Il existe d'autres techniques, les luthistes jouent sans ongles, certains guitaristes aussi.

Les ongles ont leurs contraintes: le temps d'apprentissage, le temps passé à limer avant de jouer (5 bonnes minutes), la "catastrophe" quand on casse on ongle, la peur d'en casser un, le temps passé à les réparer, l'hypersensibilité à la moindre micro-aspérité, quand on joue, et même au quotidien quand on caresse machinalement l'arrête de ses ongles contre le pouce (insupportable: où est ma lime ????)

Tout cela pour conclure: jouer avec ses ongles réclame d'investir du temps pour ça et de supporter les conséquences. Sinon, autant apprendre à jouer sans. C'est différent, et pas forcément moins bien, même si j'en suis incapable: on ne jette pas au feu 45 ans de pratique. Et puis: certaines professions sont peu compatibles de l'entretien correct de ses ongles. Je pense à un de mes camarades de lycée, guitariste, sportif accompli, devenu professeur de gymnastique...

J'ajouterais aussi que se lancer dans le jeu avec les ongles sans professeur ou avec un professeur qui joue... avec les ongles des pieds ne me parait pas une bonne idée... Je n'ai jamais donné de cours de guitare, mais si cela m'arrivait, je me sentirais peu légitime (voire malhonnête) à guider sérieusement quelqu'un qui souhaite jouer sans ongles...
Guitare 10-cordes Pascal Quinson (Montauban)

Philthai
Messages : 356
Inscription : ven. 21 octobre 2016, 12:35
Localisation : Bangkok

Re: Jeu sans ongles

Message par Philthai » mer. 24 octobre 2018, 11:02

C'est un débat sans fin mais pas inintéressant. Entre ceux qui jouent avec de longs ongles et ceux qui jouent sans ongles, il y a aussi les amateurs d' ongles courts, dont je suis. Il me semble que chacun cherche la longueur qui lui convient en fonction de sa morphologie mais aussi de son répertoire. Pour ma part, je suis mal à l'aise avec des ongles longs surtout quand il faut jouer vite. J'ai tendance à me mêler les pinceaux ! Mon toucher est composé de la pulpe du doigté et d'un bout d'ongle, bien rond. Suivant l'inclinaison, je peux donner un son plus doux ou plus sec. Et en ce qui concerne le pouce, je n'uitilise que la pulpe lorsque la note constitue une basse d'accompagnement, surtout en bossa nova, qui rappelle un peu le son de la contrebasse. Sinon l'ongle du pouce donne un son trop clair qui interfère avec la mélodie (c'est une idée de mon prof, que je partage). Autre avantage, les ongles courts se cassent rarement.
Kohno Sakurai R Concert 2015 épicéa, Chantaguitar 2018 cèdre

Doumé
Messages : 61
Inscription : dim. 23 juillet 2017, 19:38
Localisation : Toulouse/ France

Re: Jeu sans ongles

Message par Doumé » mer. 24 octobre 2018, 20:30

Philthai a écrit :
mer. 24 octobre 2018, 11:02
les ongles courts se cassent rarement
Ca, c'est bien vrai! Mon jeu ne se satisfait pas d'ongles "courts", mais j'essaye de les maintenir les moins longs possible, quelque-chose comme 2-3mm, idéalement plutôt 2 que 3, parce que:
  • ils sont moins exposés à la casse
  • au delà de 2mm, ça ne change de toutes façons plus rien à mon jeu
  • trop long, c'est rapidement injouable
Guitare 10-cordes Pascal Quinson (Montauban)

ted
Messages : 35
Inscription : lun. 22 octobre 2018, 11:11
Localisation : Lille

Re: Jeu sans ongles

Message par ted » mer. 24 octobre 2018, 20:43

Il me semble que Francisco Tarrega jouait sans ongles sur la fin...
Guitare Yamaha NCX900FM

Gabriel LO
Messages : 232
Inscription : dim. 15 juillet 2018, 23:55
Localisation : Belfort France

Re: Jeu sans ongles

Message par Gabriel LO » mer. 24 octobre 2018, 21:01

Pour être bref et ne pas compliquer le débat (Je joue personnellement avec ongles courts ou moyens courts au niveau de la pulpe ou 1ou2mn maxi quand on regarde dans l'axe)
Juste dire que la question de la casse, pour moi c'était les accrocs à l'impact de la corde ; est définitivement résolue par la pose d'un gel de bonne qualité…
Reste la question du son et de la sensation au jeu...

Claude
Messages : 98
Inscription : ven. 15 janvier 2016, 21:47
Localisation : Montreal, Canada

Re: Jeu sans ongles

Message par Claude » mer. 24 octobre 2018, 21:07

J’ai cherché sur YouTube quelques vidéos où l’on peut entendre des guitaristes qui jouent sans ongle. J’ai été surpris par la sonorité de l’un d’entre eux. Bien sûr, le matériel utilisé pour l’enregistrement et le montage y sont peut-être pour quelque chose. Mais si le son est reproduit tel quel, alors j’avoue découvrir qu’un jeu sans ongle peut donner lieu à de très belles sonorités. Pour les intéressés:
Claude
Montréal , Québec, Canada

Avatar de l’utilisateur
jostar49
Messages : 72
Inscription : ven. 12 octobre 2018, 06:07
Localisation : Anjou

Re: Jeu sans ongles

Message par jostar49 » mer. 24 octobre 2018, 21:09

Je crois que je vais finir aussi bon que Tarrega, alors ... :mrgreen: Parce que que mes ongles, quoi que je fasse pour les entretenir et les soigner, finissent leur vie brève sous mon coupe-ongle à cause de leur natue m**dique qui les rend crochus quand ils ne se sont pas déchirés avant à la moindre occasion. Donc le problème du choix ne se pose plus depuis longtemps, et j'ai grandi avec un jeu sans ongles. Malheureusement la sonorité plus feutrée me prive de pas mal de possibilités de répertoire, et c'est frustrant ! Et je suis toujours à chercher par exemple, comment faire sonner ma chanterelle qui étouffe sous ses voisines. :?

Edit - ma prose faisait suite au message de Ted un peu au-dessus... mais les deux messages avant le mien vont sûrement m'intéresser justement, merci !

Revenir à « Ongles des guitaristes classiques »